Sport Passion   -  Conseils et entraînement du sportif

Comment préparer son premier marathon

par Cédric Jourdan, coach sportif © reproduction interdite
marathoniens

10 conseils pratiques pour le réussir

Le marathon est une distance mythique de 42,195 km. Bien entendu, cette course à pied ne s'improvise pas, notamment lorsque l'on débute sur la distance. Inévitablement, cette préparation nécessite du sérieux, des connaissances et des sacrifices à l'entraînement. Dans le milieu du sport, une citation revient souvent, à savoir « Entraînement difficile, compétition facile ». C'est d'ailleurs tout l'intérêt de cet article et c'est tout le mal que nous vous souhaitons pour votre premier marathon.

Conseil n° 1 : avalez des kilomètres pour être prêt le jour J

12 semaines pour courir 10 km en toute facilité
(liens commerciaux)

Courir 10 km Un guide complet et pratique pour se motiver et progresser

Cet e-book devrait aider bon nombre de sportifs qui souhaitent se mettre au footing ou qui courent déja mais qui veulent progresser et trouver plus de plaisir dans leur sport. Guillaume Faure et Benoît Rey-Robert, 2 triathlètes passionés par le sport et cumulant à eux seuls plus de 40 ans d'expériences sportives, on regroupé dans ce livre illustré de nombreux conseils pour se motiver, s'entraîner efficacement et progresser ou encore perdre du poids. Un livre très complet et agréable à lire que nous recommandons aux débutants comme aux sportifs confirmés. 127 pages, 100% Satisfait ou remboursé.

26,4 €  17,94 € sur commentcourir10km.com

S'inscrire à son premier marathon est facile, le finir dans de bonnes conditions n'est pas donné à tout le monde. Bien que la pratique du marathon se soit démocratisée, cette épreuve n'est pas à prendre à la légère. L'objectif est bien évidemment de franchir la ligne d'arrivée mais surtout de prendre du plaisir durant sa course, pour en garder vraisemblablement un souvenir impérissable.

Pour cela, le travail se fait en amont. Il convient de s'y préparer physiquement à minima 1 an avant l'échéance, voire plus si vous étiez sédentaire. Tous les moyens sont bons, à savoir la natation, le cross-training, le tennis ou encore les sports collectifs. Plus vous êtes actif, plus vous augmentez les chances de réussite.

Bien évidemment, 1 à 2 mois avant le jour J, il serait nécessaire que l'activité course à pied occupe une place prépondérante dans votre planning. 3 fois par semaine, vous alternerez les distances, les revêtements ainsi que l'intensité de vos entraînements.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, soyez progressif ! N'hésitez pas à intercaler quelques compétitions tous les 2 mois entre vos phases d'entraînement. Vous pouvez commencer par des 5 km, 10 km, semi-marathon avant d'attaquer votre premier marathon.

Conseil n° 2 : équipez-vous correctement pour ne pas flancher

Nul besoin de dépenser des fortunes en équipement mais il est nécessaire, à minima d'avoir de bonnes chaussures de course pour se lancer sur son premier marathon.

Des marques comme Asics, Saucony, Adidas ou New Balance ont largement fait leur preuve. Rendez-vous en magasin spécialisé pour vous faire conseiller par un expert. (NDLR: la boutique en ligne Lepape, spécialiste du sport, propose un large choix de vêtements et chaussures de qualité, livraison offerte dès 90 € d'achat).

Malgré les croyances, acheter une paire de running ne s'improvise pas. Selon votre objectif, votre gabarit et l'anatomie de votre pied (supinateur, pronateur, neutre), il saura vous conseiller le modèle le mieux adapté.

Si ce n'est pas encore fait, vous pouvez vous rapprocher de votre club de course. Aujourd'hui, quasiment chaque ville dispose d'une association sportive proposant des entraînements encadrés en course à pied pour une adhésion annuelle assez modeste. C'est l'endroit idéal pour acquérir de l'expérience.

Conseil n° 3 : faites de votre alimentation une priorité !

Le « mur » du marathon

marathoniens Ce coup de mou que connaissent bien les marathons au-delà du 30ème km résulte d'une baisse importante des stocks de glycogène musculaire. Plus votre stock est important au départ, plus la possible apparition du mur s'éloigne. Le jour J, la solution est de consommer des boissons glucidiques durant la course, des gels énergétiques ou encore des pâtes de fruits. Boire par petites gorgées, diminuer l'allure et rester positif contribueront à relancer la machine.

Impossible d'être performant sans une alimentation de qualité. Rien qu'à voir le physique des marathoniens, vous comprenez vite qu'ils n'ont pas touché à un hamburger depuis des lustres. Sans tomber dans l'extrême, il est cependant nécessaire de s'alimenter correctement en fonction de l'objectif à atteindre. En course à pied, chaque kilo compte.

Dans les grandes lignes, l'alimentation d'un runner diffère peu d'un sportif lambda. Comme toujours, nous vous conseillons d'éviter les aliments industriels et transformés, bourrés de sucres, de sels et d'additifs en tout genre. Misez tout sur la viande blanche, les fruits, les légumes, le riz, la patate douce ou encore les oléagineux.

Une semaine avant l'échéance, soyez attentif à votre hydratation et respectez scrupuleusement les recommandations, à savoir, 1,5 l à 2 l d'eau par jour. Maintenez vos stocks de glycogène à un bon niveau car ils sont de précieux fournisseurs d'énergie.

Le jour J, 3 h avant la course, misez sur des glucides à index glycémique bas à modéré comme le miel, les flocons d'avoine, les fruits ou les fameux gâteau-sport. Pensez à l'hydratation avec de l'eau, du thé, du café ou une boisson végétale ainsi qu'une source de protéines comme les œufs ou le blanc de poulet.

A lire aussi :

La préparation physique seule ne suffit pas pour mener à bien une épreuve de longue durée. Il faut disposer des ressources énergétiques adéquates. Un entraînement spécifique, une diététique appropriée et une bonne gestion des ressources peuvent vous aider non seulement à finir une épreuve mais aussi à la gagner.

Conseil n° 4 : faites attention aux petits bobos

homme ayant mal au genou

Cette longue préparation pour être prêt le jour J occasionnera vraisemblablement des petits bobos plus ou moins graves qu'il convient de ne pas négliger. On pense aux ampoules, aux foulures, entorses et autres frottements sur la peau dus au tee-shirt.

En tant que coureur, le masseur-kinésithérapeute est souvent utile pour nous remettre sur pied avant l'échéance. En cas de douleurs quelconques, n'hésitez pas à stopper immédiatement votre entraînement pour soigner votre pathologie.

Conseil n° 5 : ayez toujours une longueur d'avance

femme qui se repose avant marathon

Se soigner c'est bien mais être dans l'anticipation c'est mieux. En courant, notre corps est souvent mis à rude épreuve. Il est donc utile d'en prendre soin avant que la douleur se déclenche. Du repos, un sommeil réparateur et des techniques d'automassage sont le minimum. Pour aller plus loin, il peut être utile de consulter un podologue du sport pour la mise en place de semelles orthopédiques sur-mesure.

Côté équipement mais également nutrition, il convient de ne rien tester le jour J. D'ailleurs, les entraînements sont faits pour ça. Ainsi, vos chaussures, vos gels, vos boissons énergétiques ou encore votre éventuel sac à dos devra avoir été mis à l'épreuve plusieurs semaines avant la course pour identifier les possibles signes d'inconfort.

Conseil n° 6 : la cadence de course, ça vous parle ?

Meilleures montres cardio 2019 pour le running

femme courant le marathon Une sélection des meilleurs modèles actuels

Incontournable aujourd'hui, la montre cardio GPS est votre allié pour courir, faire un footing, une course à pied de quelques kilomètres, un trail en montagne, du trekking ou encore un marathon. Quel modèle choisir pour le running ? Quelles sont les meilleures montres GPS actuelles pour la course à pied ? Suivez le guide et découvrez les produits sélectionnés par la rédaction.

Aujourd'hui, chaque coureur a sa montre ultra-connectée greffée au poignet. Pour certains, il s'agit seulement d'un effet de mode permettant de poster ses entraînements sur les réseaux sociaux. Pour d'autres, il s'agit d'un véritable partenaire d'entraînement. Par exemple, votre montre connectée est sûrement capable de calculer votre cadence de course, exprimée en pas par minutes (ppm).

Pour éviter les blessures, économiser son énergie et optimiser ses performances, il semblerait qu'une cadence avoisinant les 180 ppm soit idéale (+ ou - 10ppm).

Utiliser sa montre ou un métronome pour travailler sa cadence de course n'est donc pas superflu quand on prépare un marathon. A savoir qu'un coureur lambda se situe généralement à 150 ppm. Or, selon une étude (1), une cadence élevée de l'ordre de 180 ppm réduirait sensiblement le taux de blessures et engendrerait un temps de contact au sol plus court, ce qui est bénéfique pour la performance sportive.

Voir notre comparatif des meilleures montres cardio GPS pour le running

Conseil n° 7 : soyez à 100% pour votre premier marathon grâce à la phase d'affûtage

 femme marathonienne

Concrètement, la phase d'affûtage consiste à diminuer le volume d'entraînement avant le jour J. L'objectif est bien sûr d'éviter la blessure quelques jours avant la course et garder un maximum d'énergie pour parcourir les 42 km.

Pour être efficace, le volume d'entraînement doit être diminué de manière progressive à 3 semaines du jour J. L'idéal est de diminuer son volume d'entraînement entre 40 et 60 % durant ces 21 jours. Cependant, il convient de conserver une bonne intensité pour ne pas perdre les gains acquis précédemment.

Dans les faits, cette phase d'affûtage se traduit par une baisse des kilomètres ainsi qu'une diminution du nombre d'entraînements dès la 3ème semaine avant le marathon.

Conseil n° 8 : savez-vous estimer votre temps sur marathon ?

Ceci peut paraître anecdotique lorsque l'on prépare son premier marathon. Pourtant, estimer son temps sur marathon permettra d'être mieux préparé mentalement et physiquement. Par exemple, de nombreux programmes d'entraînement disponibles sur internet s'appuient sur votre allure pour vous proposer une planification.

Comme énoncé précédemment, s'essayer sur des 10 km ainsi que des semi-marathons est fortement recommandé. De plus, les temps mis sur ces compétitions permettront de calculer votre estimation avec plus de précision.

Sur internet, vous trouverez de nombreux sites pour estimer votre temps sur marathon. Néanmoins, pour les aficionados de la calculatrice, voici une formule approximative permettant d'estimer son temps sur marathon :

Estimez votre temps au marathon

Estimation du temps au marathon (minutes) = Temps au semi-marathon (min) x 2,22

Conseil n° 9 : coach, combien faut-il de séances par semaine ?

Le nombre de séances d'entraînement dépend fortement du planning et des objectifs de chacun. Généralement, on conseille entre 3 et 5 entraînements hebdomadaires pour préparer son premier marathon. Si en parallèle, vous pratiquez une activité cardio tel que le vélo, le squash ou encore la natation, 3 séances peuvent suffire. A contrario, si vous vous consacrez exclusivement à la course à pied, et qui plus est vous exercez un métier de bureau, 5 séances seront recommandées.

Conseil n° 10 : planifiez votre entraînement sur 12 semaines

Votre préparation spécifique démarrera 12 semaines avant le jour J. Cette préparation vous laisse du temps à la fois pour progresser mais également pour faire quelques réglages, tester votre matériel ou encore apprendre à mieux vous connaître pour gérer la distance.

Pour tirer le meilleur parti de vos entraînements, il est nécessaire de connaitre sa VMA ainsi que sa Fréquence Cardiaque Maximale (FCmax).

Pour vos entraînements, nous vous conseillons :

Semaines 1 et 2 :

Séance 1 : 45' footing
Séance 2 : 20' footing + 6 x 200m à 100% VMA; 30'' de récup
Séance 3 : 60' footing

Semaines 3 et 4 :

S1 : 45' footing
S2 : 30' footing + 15 x 150m à 100% VMA; 45'' de récup
S3 : 1h10 footing

Semaines 5 et 6 :

S1 : 60' footing
S2 : 30' footing + 7 x 300m à 90% VMA; 60'' de récup
S3 : 1h20' footing

Semaines 7 et 8 :

S1 : 60' footing
S2 : 30' footing + 15 x 100m à 100% VMA; 30'' de récup
S3 : 1h30' footing

Semaine 9 :

S1 : 60' footing
S2 : 30' footing + 10 x 100m à 100% VMA; 30'' de récup
S3 : Semi-Marathon

Semaine 10 :

S1 : 50' footing
S2 : 30' footing
S3 : 20' footing + 10 x 100m à 100% VMA; 30'' de récup

Semaine 11 :

S1 : 50' footing
S2 : 30' footing

Semaine 12 :

S1 : 20' footing
S2 : Jour J - Marathon

En conclusion

Réaliser son premier marathon ne s'improvise pas. Il convient d'être bien préparé pour profiter pleinement de sa course tout en évitant la blessure. L'après-course est également un moment important. N'oubliez pas de vous octroyer quelques jours de repos. Maintenez une alimentation et une hydratation de qualité pour optimiser votre récupération musculaire. D'ailleurs, saviez-vous qu'on estime à 26 jours la durée nécessaire à l'organisme afin qu'il récupère pleinement de son effort après un marathon. A présent, vous avez toutes les cartes en main pour gérer l'avant course, la course puis l'après course. Chaussez vos baskets puis à vous les 42,195 km !!!

Cédric Jourdan, coach sportif
Reproduction interdite - Copyright © Sport Passion

Références :

Schubert AG, Kempf J, Heiderscheit BC. Influence of Stride Frequency and Length on Running Mechanics: A Systematic Review. Sports Health. 2014;6(3):210-217. doi:10.1177/1941738113508544.

12 semaines pour courir 10 km en toute facilité
(liens commerciaux)

Courir 10 km Un guide complet et pratique pour se motiver et progresser

Cet e-book devrait aider bon nombre de sportifs qui souhaitent se mettre au footing ou qui courent déja mais qui veulent progresser et trouver plus de plaisir dans leur sport. Guillaume Faure et Benoît Rey-Robert, 2 triathlètes passionés par le sport et cumulant à eux seuls plus de 40 ans d'expériences sportives, on regroupé dans ce livre illustré de 127 pages, de nombreux conseils pour se motiver, s'entraîner efficacement et progresser ou encore perdre du poids.Tout y est, de la préparation à l'après course, incluant des conseils pour éviter les courbatures et les blessures, s'étirer, etc. Photos, croquis, tableaux, calculateurs accompagnent des explications claires. Un livre très complet et agréable à lire que nous recommandons aux débutants comme aux sportifs confirmés. 127 pages, 100% Satisfait ou remboursé.

26,4 €  17,94 € sur commentcourir10km.com

 

Soyez averti de nos dernières publications et tests !
Suivez-nous sur :  
Ou recevez la newsletter hebdomadaire gratuite :

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Le mur du marathon : comment l'éviter ?

Sportifs courant le marathon
Le mur du marathon : comment l'éviter ?

Lire la suite

Gagner en endurance : Augmentez vos réserves énergétiques !

Gagner en endurance
Gagner en endurance : Augmentez vos réserves énergétiques !

Lire la suite

VO2max : pourquoi et comment la mesurer ?

Coureurs au départ dans starters sur piste
VO2max : pourquoi et comment la mesurer ?

Lire la suite

5 conseils pour courir en hiver dans le froid

femme pratiquant la course à pied dans le froid sur un chemin couvert de neige
5 conseils pour courir en hiver dans le froid

Lire la suite

Meilleures montres cardio GPS 2019 pour la course à pied

Femme courant sur la plage avec montre GPS de running
Meilleures montres cardio GPS 2019 pour la course à pied

Lire la suite

10 aliments clés pour booster vos performances sportives

aliments, baskets et haltères
10 aliments clés pour booster vos performances sportives

Lire la suite

Crédit photos : Fotolia.com. Cet article contient des liens commerciaux.