Sport Passion   -  Conseils et entraînement du sportif

Le vélo à assistance électrique (VAE) :
pourquoi il suscite tant d'intérêt ?

par Philippe Baudoin © reproduction interdite (publié le 18/08/2018)
vélo urbain à assistance électrique ou VAE

Economique, écologique et pratique, le VAE a le vent en poupe !

Sa popularité ne cesse de croître et les ventes explosent (+90% en 2017 !). Il faut dire qu'il a tous les atouts pour séduire : le vélo à assistance électrique, ou VAE, offre une solution économique, écologique et pratique pour aller au travail ou en ville, se balader ou faire du sport. Equipé d'un petit moteur alimenté par une batterie, il vous assiste dans votre effort de pédalage et constitue ainsi une alternative intéressante à la voiture ou au scooter pour les petits et moyens trajets. Si vous n'avez pas encore fait le pas, lisez ce qui suit, cela pourrait changer votre vie !

Qu'est-ce qu'un vélo électrique et comment fonctionne-t-il ?

Un petit moteur pour un gros coup de "pousse"

Un vélo électrique, ou plus précisément un Vélo à Assistance Electrique (VAE), est un vélo classique (ville, route, VTC ou VTT) auquel ont été ajoutés un petit moteur électrique, une batterie et une console de contrôle pour assister le cycliste dans ses efforts. Il facilite ainsi le pédalage et permet de parcourir des distances ou franchir des côtes que l'on n'aurait pas pu couvrir avec un vélo classique.

La batterie est située sous la selle, sur la barre transversale ou sur le porte-bagages. Elle se recharge chez soit, sur le secteur, ou sur les bornes mises à disposition en ville. Le moteur, quant à lui, est intégré au moyeu de la roue ou dans le boîtier du pédalier.

Une assistance motorisée, silencieuse et non polluante !

Le principe du vélo électrique est très simple. Le moteur se met en marche automatiquement quand on pédale et se coupe dès que l'on arrête de pédaler ou lorsque l'on freine. Certains vélos offrent en outre une assistance au démarrage, par exemple à un feu tricolore, en côte ou pour marcher à côté du vélo. Cette assistance est limitée à quelques kilomètres à l'heure (5 ou 6 km/h en général).

Le VAE sert donc uniquement à assister le cycliste dans son effort. C'est là la grande différence avec un cyclomoteur. Il faut en effet pédaler pour bénéficier de l'assistance. Un système motorisé sans pédalage serait considéré comme un cyclomoteur avec toutes les règles que cela implique : port d'un casque, immatriculation et carte grise obligatoires, interdiction de circuler sur les pistes cyclables notamment. De plus, pour rester dans la catégorie vélo, la réglementation française impose au VAE une limite de puissance moteur de 250 W (le moteur est bridé pour respecter cette valeur) et une vitesse maximum de 25 km/h (l'assistance est coupée au-delà). Pour donner un ordre de grandeur, 250 W correspondent à la puissance développée par un cycliste de 80 kg pour atteindre environ 32 km/h sur du plat avec un vélo de 10 kg.

Certains vélos électriques, dits speed-bikes, ne sont pas bridés mais leur utilisation en France est interdite, sauf si l'on respecte la réglementation propres aux cyclomoteurs. Leur vitesse peut atteindre 45 km/h.

Le vélo électrique apporte un confort qui rend le vélo accessible à tous, sportifs et non sportifs. Il est économique, écologique (pas de pollution) et non bruyant.

schéma du vélo électrique

Vélo de ville, de route, VTC ou VTT

On trouve des vélos électriques pour tous les goûts et adaptés à tous les usages. Du vélo électrique pour la ville au vélo de course pour sportifs en passant par le VTC et le VTT électriques, il y a de quoi satisfaire chacun en fonction de ses objectifs.

Selon le prix et le type d'utilisation, on trouve des vélos à pneus larges ou fins, avec ou sans accessoires, de l'ultraléger (9 kg !) au plus lourd (jusqu'à 30 kg !).

  • Le vélo pour la ville : dit "hollandais", ou vélo droit, il offre un enjambement facile, une assise confortable, un guidon élevé et l'équipement adéquat pour transporter une personne ou des courses. Il est idéal pour la ville et les petits trajets (domicile-travail par exemple). Il est cependant fatigant pour des distances plus longues (plus de 30 minutes).
  • VTT électrique
  • Le VTC électrique : plus polyvalent que le vélo hollandais, le VTC (Vélo Tout Chemin) offre une selle ergonomique et une position plus sportive. Il est adapté aux parcours de plus de 30 minutes. Il peut être utilisé pour aller travailler et pour les sorties de loisirs.
  • Le VTT électrique : comme son nom l'indique, le VTT (Vélo Tout Terrain) est adapté à tous les terrains.
  • VTT électrique
    Vélo de course électrique
    Economique, écologique et pratique, le vélo électrique est prévu pour une utilisation en ville ou pour le sport
  • Le vélo de route électrique : il est adapté à la pratique du vélo sur route et s'adresse aux sportifs qui aiment rouler mais apprécient une assistance pour les passages difficiles ou pour parcourir de plus grandes distances.
Vélo de course électrique
Economique, écologique et pratique, le vélo électrique est prévu pour une utilisation en ville ou pour le sport

Simple, pratique et avec un minimum d'entretien

Le vélo électrique se recharge en quelques heures chez soi sur une prise électrique classique ou en ville à partir de bornes mises à disposition du public. Il nécessite un entretien facile et peu coûteux, d'où son aspect économique. Comptez une vingtaine d'euros par mois pour l'entretien et la recharge.

Pourquoi acheter un vélo électrique : avantages et inconvénients

Pour qui et pour quoi ?

Le vélo électrique s'adresse à tout public : jeunes et moins jeunes, sportifs et non sportifs. Il est en effet un bon compromis entre le vélo et le véhicule motorisé.

Il permet de se rendre au travail à moindre effort, pour rester frais et dispo.

Pour les moins sportifs, il constitue une véritable aide pour faire des activités qu'il ne leur serait pas possible de faire avec un vélo classique (montée de côtes, transport de courses, ballades de loisirs demandant un effort trop conséquent, etc.).

Les personnes âgées trouveront un moyen économique et pratique pour faire des courses, prendre l'air ou se promener.

Quant aux sportifs, ils disposeront d'une aide dans les passages un peu trop ardus ou pour parcourir de distances plus longues. On trouve en effet des vélos relativement légers (à partir de 9 kg, soit le poids d'un vélo de route classique !) permettant d'obtenir une assistance d'appoint pour les parcours difficiles.

Avantages et inconvénients du vélo électrique

Du VTT au vélo de course en passant par le vélo de ville, le VAE trouve sa place aussi bien pour se rendre au travail ou faire des courses que pour la ballade de loisirs. Ses intérêts sont nombreux. Nous en citons quelques-uns plus bas.

Ecologique, économique et silencieux, il permet de se déplacer facilement presque sans effort et à moindre coût. On peut monter des côtes, avancer face au vent, transporter des courses ou un enfant sur le porte-bagages, se rendre au travail sans transpirer et en évitant les bouchons, le tout à moindre effort. Il représente une alternative économique à la voiture ou même au scooter. Fini les frais d'essence, d'entretien, de parking...

Le vélo électrique est un moyen de transport à part entière qui peut remplacer la voiture ou le scooter pour les petits et moyens trajets (jusqu'à 100 voire 150 km selon la capacité de la batterie et la difficulté du parcours). Selon un sondage récent, 70% des acheteurs de VAE auraient d'ailleurs abandonné leur voiture pour leur trajet domicile-travail de moins de 8 km.

Utilisé pour les loisirs, il permet de parcourir de plus grandes distances et franchir des côtes sans avoir à trop se dépenser. Il donne ainsi la possibilité à de nombreuses personnes peu sportives de faire du sport même sans avoir l'entraînement ou la force nécessaire pour le faire.

Voici en résumé les principaux avantages et inconvénients du vélo électrique :

Les avantages du VAE
  • Economique : les coûts de recharge de la batterie et d'entretien du vélo sont faibles comparés au frais de déplacement si l'on emprunte sa voiture ou un scooter. Comptez une vingtaine d'euros mensuels pour l'entretien du vélo et la recharge de la batterie.
  • Pratique et confortable : on peut rouler même quand il y a du vent, monter les côtes facilement, transporter des courses ou un enfant, se rendre au travail en évitant les bouchons et sans transpirer. Sur certains VAE, le démarrage en côte ou aux feux est facilité grâce à l'assistance. Faire du vélo électrique procure des sensations agréables. Tout se passe comme sur un vélo mais avec une assistance en plus.
  • Ecologique : le VAE n'est ni polluant, ni bruyant
  • Bon pour la santé : on peut faire du vélo, prendre l'air et se dépenser en contrôlant ses efforts (l'assistance permet de régler le niveau de difficulté). Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), pratiquer le vélo à raison de 30 minutes par jour peut augmenter de 8 ans l'espérance de vie.
  • Un entretien facile et peu coûteux : le vélo nécessite quasiment le même entretien qu'un vélo classique.
  • Pas de contraintes administratives : nul besoin de permis, d'immatriculation ou de contrôle technique. Le port du casque est bien sûr vivement recommandé pour la sécurité, comme pour le vélo classique. On peut emprunter les pistes cyclables.
Les inconvénients du VAE
  • Un investissement de base conséquent : l'achat du vélo demande un investissement de départ relativement conséquent. Un bon VAE coûte entre 1500 et 3000 € mais on en trouve à partir de 500 €.
  • Un poids non négligeable : la plupart des vélos électriques sont beaucoup plus lourds qu'un vélo classique. Comptez 17 à 25 kg en moyenne dont 3 à 5 kg pour la batterie seule. Les vélos les plus légers, pour le sport, démarrent à 9 kg (soit le poids d'un vélo de route de milieu de gamme) et les plus lourds pèsent jusqu'à 30 kg !
     
    Le poids du vélo n'est normalement pas un problème puisque l'assistance vient l'annuler. Gare par contre si la batterie est à plat : il faudra faire beaucoup d'efforts pour ramener le vélo à la maison ! Le rangement et le transport (bus, train, voiture) sont également plus compliqués que pour un vélo ordinaire. Il faudra en particulier pouvoir le porter ou le tirer s'il y a des marches (maison, train).

 

Vélo électrique : le moyen de transport du futur ?

Certains pays, comme les Pays Bas, ont depuis longtemps choisi le vélo comme un moyen de transport préféré. En France, son utilisation reste bien souvent limitée à la pratique sportive. Malgré l'augmentation du prix des carburants et les mesures prises par les gouvernements pour encourager la "green" attitude (attitude verte), prendre son vélo pour aller au travail ou en ville est loin d'être une habitude ancrée dans les mœurs. Il faut dire que cela demande un certain entraînement.

Le vélo électrique constitue une vraie révolution. Grâce à l'assistance électrique, tout le monde peut aujourd'hui enfourcher un vélo pour se déplacer. C'est un moyen économique, pratique et écologique qui peut, à termes, remplacer l'utilisation d'un véhicule motorisé pour les petits trajets tout en encourageant la pratique sportive.

Le vélo électrique présente des avantages concrets qui, à termes, devraient séduire de plus en plus de monde. Alors, pourquoi ne pas faire le pas dès aujourd'hui alors que l'état propose actuellement des aides pour acheter son VAE ?

Les questions techniques : ce qu'il faut savoir sur le vélo électrique

Quelle distance peut-on parcourir avec un vélo électrique ?

Le VAE est idéal pour de petits trajets, comme les allers retours au travail (10 à 15 km par exemple) mais il peut tout aussi bien être utilisé pour des distances plus longues (jusqu'à 100 à 150 km). Tout dépend de la capacité de la batterie, du type de terrain (plat ou avec des montées), du gonflage des pneus, du vent, du poids de l'utilisateur, mais aussi de ses efforts !

Pour une autonomie la plus grande possible, il faut investir dans un vélo disposant d'une batterie de grande capacité, plus coûteuse.

Les sportifs pourront utiliser l'assistance comme un appoint en cas de fatigue ou de difficultés particulières rencontrées sur le terrain, ou encore pour grimper un col difficile qu'ils n'auraient pu franchir avec un vélo classique par manque d'entraînement.

Le choix de votre vélo électrique doit bien prendre en compte ces paramètres.

Peut-on pédaler s'il n'y a plus de batterie ?

Oui ! Le VAE à cours de batterie redevient un vélo ordinaire. On peut aussi couper l'assistance si on ne souhaite pas l'utiliser. C'est surtout le poids du vélo qui fait la différence, en particulier dans les côtes où l'effort à produire sera beaucoup plus important qu'avec un vélo classique ! Sauf bien sûr si l'on investit dans un vélo de course ultraléger.

Combien faut-il de temps pour recharger la batterie du vélo ?

Le temps de charge dépend du type de batterie et de sa capacité. Cela peut prendre entre 3 et 7 heures. Les batteries de dernière génération (Li-Ion Mg) ne nécessitent que 3 heures de charge. Elles coûtent cependant plus chers que les autres types de batterie.

Combien y-a-t'il de vitesses sur un VAE ?

Le VAE est un vélo classique à la base. Le nombre de vitesses dépend du nombre de plateaux et de pignons. On peut trouver des vélos offrant 3 à plus de 20 vitesses.

Combien coûte un vélo électrique ?

Entre 1500 et 3000 € pour un vélo de qualité

Le prix d'un vélo à assistance électrique varie de 500 € à plus de 6000 €. Tout dépend du type de vélo, de la capacité et du type de batterie, du poids du vélo, des accessoires, de la qualité du vélo et de ses éléments (batterie, moteur, accessoires classiques : vitesses, système de freinage, etc.).

Selon des statistiques publiées en 2017, le prix moyen dépensé en France pour un vélo à assistance électrique est de 1564 €. Pour un vélo de qualité, il faudra dépenser entre 1500 et 3000 €. En-dessous de 1000 €, la qualité du vélo risque d'être insuffisante au point de décourager son utilisateur. Mieux vaut mettre le prix pour avoir un vélo de qualité qui durera longtemps et apportera entière satisfaction.

Un prix plus élevé pour un vélo léger ou de grande capacité de batterie

Pour une utilisation sportive, le poids joue un rôle important. On trouve des vélos électriques légers (à partir de 9 kg). Ils ont été étudiés pour proposer une assistance minimale sans trop altérer le poids du vélo. Ces vélos nécessitent un budget plus élevé qui peut atteindre 6000 € et plus.

On trouve également des vélos offrant une batterie de grande capacité et/ou de grande puissance pour parcourir de plus longues distances ou avoir la possibilité de gravir des pentes plus fortes. Ces vélos coûtent évidemment plus cher.

Les frais d'entretien et de recharge : environ 20 €/mois

Le vélo électrique demande quasiment le même entretien qu'un vélo ordinaire (nettoyage, graissage de la chaîne et des autres pièces en mouvement, remplacement des patins de frein et des pièces défectueuses, etc.). Etant donné qu'il est amené à rouler davantage (distances plus grande, fréquence d'utilisation plus élevée), cet entretien sera plus fréquence.

La batterie ne demande pas d'entretien particulier. Si le vélo n'est pas utilisé pendant plusieurs semaines, mieux vaut la retirer et la stocker dans un endroit tempéré, sec et à l'abri de la lumière. Selon le type de batterie et l'utilisation du vélo, il faudra la remplacer à l'occasion (comptez entre 300 et 1500 charges selon le type de batterie). Les batteries d'aujourd'hui sont fiables et garanties de 6 mois à 2 ans. Avec le temps, la batterie perdra en capacité, un point à prendre en compte lors de votre achat. On peut bien sûr remplacer une batterie usagée. Cela vous en coûtera entre 200 et plus de 600 €.

Le moteur ne demande pas non plus d'entretien particulier, sauf sur les vieux vélos équipés d'un moteur à balais pour lequel il faut changer les charbons de temps en temps (ils s'usent à l'usage). Il devra juste être resserré par un technicien agréé à chaque révision du vélo.

La recharge de la batterie est par ailleurs peu coûteuse. Comptez quelques centimes par recharge.

Au total, il faut compter une vingtaine d'euros de frais d'entretien mensuel, ce qui est très faible comparé au prix de revient du transport en voiture ou en scooter.

Une subvention de l'état et de la commune selon les cas

L'état accorde des subventions pour l'achat d'un VAE. Elles sont aujourd'hui limitées aux personnes non imposables. Certaines communes complètent cette subvention par une aide. Les deux aides (état et commune) ne peuvent excéder 200 € ou 20 % du prix du vélo.

Comment choisir son vélo électrique ?

Où acheter un vélo électrique ?
vélo électrique

Incontournables sur internet, ces sites marchands offrent un service efficace et sérieux :

  • Lepape propose des appareils de qualité et des réductions toute l'année. Livraison gratuite dès 90 € d'achat.
  • Go Sport : livraison généralement gratuite en magasin.
  • Amazon : livraison généralement gratuite.

Profitez sur ces sites de nos codes promos.

Avant d'acheter un vélo à assistance électrique, il convient de bien le choisir. Tout dépend de l'utilisation visée : ville, déplacement domicile-travail, loisirs, etc. Il convient de prendre en compte le nombre de kilomètres à parcourir par jour et la difficulté du terrain (pour la capacité de la batterie et la puissance moteur). Un certain nombre de critères importants doivent être pris en compte :

  • Le type ou la géométrie du vélo (ville, route, VTT, VTC) : à définir en fonction de l'utilisation visée (durée ou longueur des trajets, utilisation en ville, loisirs, sport, etc.)
  • La capacité et la puissance de la batterie : ces deux paramètres détermineront la longueur maximale du trajet ou le nombre d'allers retours avant de la recharger ainsi que la capacité du vélo à gravir des côtes difficiles. Le poids de l'utilisateur, le type d'utilisation prévue sont aussi à prendre en compte dans ce choix
  • Le type de batterie : il détermine le nombre de recharges possibles, son coût, la facilité d'utilisation (attendre ou non que la batterie soit déchargée pour la recharger).
  • Le type d'assistance : tout ou rien (le moteur se met en marche ou s'éteint, sans intermédiaire) ou proportionnelle (en fonction de la pression sur les pédales). Le confort d'utilisation du vélo en dépend.
  • Le poids du vélo : un vélo lourd sera plus difficile à manier et consommera plus d'énergie, donc de batterie.
  • L'emplacement du moteur (roue arrière, roue avant, pédalier) : la stabilité, l'équilibre, l'adhérence, les sensations et le prix du vélo en dépendent

Nous ne listons pas tous les critères ici (comme le couple moteur, la console, le cadre, les vitesses intégrées ou à dérailleur, les freins, les accessoires) qui sont aussi à prendre en compte dans le choix de votre vélo électrique.

Nous publierons prochainement un dossier pour savoir comment bien choisir un vélo à assistance électrique. Inscrivez-vous à notre infolettre hebdomadaire gratuite pour en être averti en avant première.

Où acheter un vélo à assistance électrique ?

De plus en plus de magasins de sport proposent des vélos électriques. Les ventes progressent chaque année avec une explosion en 2017 (+90 %). Profitez, tant que cela est encore possible, des aides de l'état voire de votre commune.

Nous vous proposons les enseignes partenaires suivantes qui proposent, pour certaines, des bons de réduction avec notre site :

LepapeLepape propose des appareils de qualité et des promotions régulières. Livraison offerte dès 90 € d'achat. Voir le site

LepapeGo-Sport propose des vélos électriques de la marque ou via sa market place. Voir le site

AmazonAmazon propose des appareils à tous les prix. Livraison souvent offerte. Voir le site

Philippe Baudoin
Reproduction interdite - Copyright © Sport Passion

Sport Passion recommande

Vélo de ville RIESE & MULLER SWING NUVINCI

vélo de ville électrique mixte bleu

Confortable et joli, pour la ville et le travail, facile à enjamber et pratique quand on porte un costume ou une robe, ce vélo électrique au look rétro est maniable, dispose d'une selle rembourrée et d'un équipement de qualité. Cadre alu. Autonomie 90 km. Recharge en 3h30. 4 modes d'assistance et aide au démarrage. Moteur 500 W. 26 kg. !
 
3263 €

Voir

VTT HAIBIKE SDURO CROSS 6.0

VTT électrique cadre droit et bas

Léger et confortable, ce VTT électrique est d'une grande puissance grâce à un moteur Yamaha de qualité. Cadre droit pour les hommes (existe en version avec cadre bas pour les femmes), freins à disques hydrauliques, moteur 500 W. 5 modes d'assistance. 2 x 10 vitesses. Recharge en 4h. 21,5 kg. !
 
2799 €  2519 € (-10 %)

Voir

Vélo de route PINARELLO NYTRO FORCE DISC

vélo de route électrique de qualité

Nouveauté, ce vélo de grande qualité (savoir unique de la marque italienne), stable, précis, confortable est également léger (13 kg !) grâce à son cadre carbone et un moteur et batteries ultralégers (4,7 kg !). Autonomie de 1400 m de dénivelé positif. 2 plateaux et 11 vitesses, freins à disques hydrauliques. Un vélo exceptionnel.. !
 
6450 €

Voir

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Les 7 meilleurs sports pour perdre des graisses et du poids

femmes sur spinning en salle de gym
Quels sports faut-il pratiquer pour perdre du poids le plus efficacement possible ? Découvrez notre recommandation du top 7 des sports pour maigrir !

Lire la suite

Avis et comparatif de montres cardio

Montre cardio GPS bleue
On trouve aujourd'hui des montres conçues tout spécialement pour la natation, la montagne, le triathlon ou encore les sorties en mer. Nous avons sélectionné et retenu pour vous, parmi de nombreux modèles, 25 montres couvrant l'ensemble des activités sportives et d'aventure, retenant pour chacune la boutique proposant le meilleur prix.

Lire la suite

Crédit photos : Fotolia.com