Accueil Sport Passion : conseils et entraînement du sportif
Sport Passion   -  Conseils et entraînement
 
x
Suivez-nous sur Facebook

Santé, Fitness
- Antioxydants
- Bracelet connecté
- Brûler ses graisses
- Cellulite
- Glucides et diabète
- Glucides et sport
- Hydratation
- Index glycémique
- Métabolisme
- Musculation
- Musculation intérêt
- Sport à jeun
- Sport et poids
- Sport et minceur
- Sucres lents ?
- Musique et sport
- Zumba fitness
- Magnésium et sport
- Oligo-éléments: fer
- Oligo-éléments: zinc

Entraînement, Conseils

Parcours

Comparatifs matériel

Test de matériel

Notre boutique

Accueil > Santé > Perdre la cellulite  

Comment perdre la cellulite ?

par Philippe Baudoin © (reproduction interdite)

Vaincre la cellulite
© Leonid & Anna Dedukh - Fotolia.com

Vaincre les capitons : pas de solution miracle mais des méthodes efficaces

Fléau des temps modernes, mal vécue par notre société actuelle, la cellulite est un amas de graisse qui déforme le derme, lui donnant un aspect de peau d’orange. Un problème esthétique avant tout qui touche principalement la gente féminine : 9 femmes sur 10 en auront, qu’elles soient minces ou rondes, sportives ou non. Hanches, cuisses, fesses constituent le siège principal des fameux capitons. Mais voilà, la cellulite a la peau dure et un régime seul ou le sport ne suffisent pas à la déloger. Alors, comment en venir à bout ? S’il n’y a pas de recette miracle, il existe néanmoins des méthodes efficaces pour l’atténuer visiblement. Explications et conseils pratiques.

Sommaire : Qu’est-ce que la cellulite ? | Les causes de la cellulite | Comment lutter contre la cellulite ? | En pratique | Les produits anti-cellulite : des résultats visibles | Les soins en institut | Traiter la cellulite par la chirurgie esthétique | A lire aussi | Livres et DVDs

 

Qu’est-ce que la cellulite ?

La cellulite, ou lipodystrophie superficielle, est un amas graisseux sous-cutané, accumulation anormale de graisse, d’eau et de toxines emprisonnées dans des fibres collagènes endurcies. En grossissant, ces amas forment des protubérances qui déforment le derme de manière plus ou moins visible à l'œil nu, lui donnant un aspect granuleux de peau d'orange. Cette graisse se situe dans l’hypoderme, la couche profonde de la peau (sous le derme et l’épiderme). Hélas, elle ne s’élimine pas par un simple régime, ni par l’activité physique.

La cellulite n'est pas une maladie et ne présente aucun danger particulier pour la santé. Elle est surtout un problème esthétique mal vécu de nos jours. A un stade plus avancé, elle peut être douloureuse au pincer ou au toucher et demande plus d’efforts pour être éliminée.

9 femmes sur 10 auront de la cellulite. Les hommes ne sont pas épargnés.

La cellulite est un phénomène plutôt féminin. Neuf femmes sur dix en auront au cours de leur vie, qu’elles soient minces ou rondes, sportives ou non. Ceci pour des raisons à la fois hormonales et constitutionnelles. Les femmes sont en effet « programmées » pour stocker des graisses en prévision d’une éventuelle grossesse et d’une période d’allaitement. Ce principe date de l’antiquité où nos ancêtres pouvaient être amenés à vivre des périodes de privation. C’est pour cette raison pratique que leurs hormones (les œstrogènes) favorisent ce stockage. Chez la femme, les graisses représentent 25 à 30% de leur poids contre seulement 12 à 15% chez l’homme. Elles disposent en effet de deux fois plus de cellules adipocytes (cellules graisseuses ou adipeuses) que les hommes. Ces cellules sont par ailleurs plus grosses et réparties sur le bas du corps (hanches, fesses, cuisses).

La cellulite est un amas de graisse sous le derme lui donnant l'aspect d'une peau d'orange. 9 femmes sur 10 en auront.

Mais les hommes non plus ne sont pas épargnés par la cellulite même si, au final, peu en seront atteints. Ils n’ont en effet pas les mêmes besoins de stockage, donc disposent de moins de cellules graisseuses que les femmes. Ces cellules sont plus petites et plus compactes. La peau des hommes est également plus épaisse : ainsi, la cellulite, quand elle est présente, est moins visible.

La « peau d'orange » touche davantage certaines cultures que d’autres. Ainsi, les femmes blanches y sont plus sujettes que les femmes noires ou asiatiques. Certains facteurs, comme le surpoids, favorisent les capitons mais on peut très bien être mince et en avoir comme être ronde et ne pas en afficher la moindre trace. De récentes études ont montré que cela est dû à la répartition des graisses : une femme mince dont la graisse est répartie majoritairement sur les régions prédisposées à la cellulite sera plus sujette à la cellulite qu’une femme ronde dont les graisses sont réparties plus uniformément sur le corps.

Fesses, cuisses et hanches : des régions privilégiées chez la femme

La cellulite apparaît là où les cellules adipeuses sont le plus nombreuses, une répartition qui n’est pas la même chez les hommes que chez les femmes. Ainsi on retrouve les capitons dans le bas du corps chez la femme (fesses, cuisses, hanches) et dans le haut du corps chez l’homme (cou, épaules, estomac). On la trouve parfois sur les bras, le ventre, les genoux, la nuque voire les chevilles.

Les types de cellulite

On distingue 3 types de cellulite, selon les causes à l’origine :

BioEnergiser ™ Patchs Anti-Cellulite
(lien commercial)

Patch anticellulite Le Patch Anti-Cellulite de Bio Energiser vous aide à gommer la peau d’orange et les capitons pour retrouver une peau ferme et lisse. Ce partenaire minceur contribue à cibler les zones où la cellulite est difficile à éliminer : fesses, cuisses… Discret, ce patch diffuse toute la journée ses actifs aux plantes dans le corps pour vous aider à affiner votre silhouette et éliminer la peau d’orange.

  • La cellulite aqueuse, œdémateuse ou d’infiltration : elle est liée à l’eau, en particulier à une rétention d’eau gonflant les cellules, entraînant l’accumulation des déchets et l’inflammation des tissus. C’est une cellulite à peine visible et souple. Elle est le plus souvent causée par des problèmes de circulation qui se manifestent par divers symptômes tels des jambes lourdes et gonflées, des impatiences, une sensibilité aux bleus, des marbrures sur la peau. Elle est favorisée par le manque d’activité physique. Elle se loge sur le ventre, les bras, les cuisses, les hanches et les fesses.
  • La cellulite adipeuse : elle est causée par un excès de stockage. Les graisses en excès gonflent les cellules graisseuses (adipocytes), jusqu’à 50 fois leur taille, perturbent la circulation et causent l’accumulation de toxines créant une inflammation des tissus. Certaines régions du corps sont plus concernées que d’autres parce que les cellules graisseuses y sont plus nombreuses : les hanches par exemple avec la fameuse culotte de cheval. C’est une cellulite molle, souple et indolore. Elle peut apparaître en cas d’excès de consommation de mauvaises graisses (graisses cuites, graisses saturées) et/ou à un manque d’activité physique. Vérifiez votre indice de masse corporelle (IMC) pour vous situer.
  • La cellulite fibreuse ou indurée : elle est causée par un dysfonctionnement (la fibrose) des fibres collagènes servant à fixer les cellules sur la peau et les muscles. C’est une cellulite dure au toucher, de teinte violacée et très visible. Elle est douloureuse au pincement et à la palpation. Généralement ancienne, elle peut être profonde et compactée. On la trouve sur les cuisses. C’est une cellulite difficile à déloger.

Ces 3 types de cellulite coexistent souvent car les causes sont liées, l’une favorisant l’autre. On parle de cellulite mixte. Le mix cellulite adipeuse et cellulite aqueuse est le type le plus fréquemment rencontré chez la femme. Il se développe un peu partout sur les régions du corps.

Les solutions pour lutter contre la cellulite doivent être établies en tenant compte du type de cellulite (aqueuse, adipeuse et/ou fibreuse).

 

Les causes de la cellulite

Un problème à la fois de graisses en excès, de circulation et de dégénérescence du collagène

Passez la souris pour agrandir

La cellulite est due à un dysfonctionnement du tissu adipeux lié à une mauvaise circulation sanguine et lymphatique locale combinée ou non au stockage excessif des graisses. Un problème bien souvent hormonal chez la femme mais aussi lié au mode de vie (alimentation trop riche, manque d’activité) et, indirectement, à l’hérédité. En bref, l’accumulation de graisses formant la cellulite est causée par plusieurs facteurs : mauvais drainage, accumulation de déchets, d’eau et de graisses dans les cellules, dégénérescence des fibres collagènes et agglomération des cellules adipeuses et fibres collagènes en nodules déformant la surface de la peau. Dans les cas plus avancés (cellulite fibreuse), ces nodules s’agglomèrent entre eux pour donner naissance à une cellulite très visible, douloureuse et plus difficile à soigner.

La cellulite, un cercle vicieux

Des graisses en excès

Un soin minceur et anti-cellulite naturel (liens commerciaux)

Soin anti-cellulite Le soin minceur et cellulite bio Alphanova Santé est un soin cosmétique innovant et naturel qui permet de favoriser la perte de poids et la réduction de la cellulite. Concentré en principes actifs naturel, tel que le thé vert, le quinoa bio et sans paraben, ce soin anti-cellulite agit efficacement et de manière naturelle. Il agit sur l'élimination des graisses et la réduction de la peau d'orange afin de faciliter le remodelage du corps.

Le stockage des graisses est un phénomène normal, en particulier chez la femme où il est favorisé par les hormones, comme nous l’avons expliqué plus haut. Ces graisses sont stockées sous forme de triglycérides dans les adipocytes pour être disponibles en cas de besoin (activité physique, grossesse, allaitement, etc.). Les adipocytes grossissent au fur et à mesure que le stockage augmente. Ils peuvent multiplier leur taille jusqu’à 50 fois. Au-delà, ils se divisent afin d’augmenter encore plus les capacités de stockage (voir le principe de stockage et de déstockage des graisses).

Ce n’est pas tant le stockage en lui-même qui pose souci. Une personne obèse peut très bien ne pas avoir de cellulite. Mais lorsqu’il y a excès, cette augmentation de volume cause une compression des micro-veines et vaisseaux lymphatiques perturbant la circulation du sang et de la lymphe. Les personnes minces peuvent tout à fait être concernées selon la disposition de leurs cellules adipocytes : si le peu de graisses qu’elles disposent est réparti aux endroits prédisposés à la cellulite, elles pourront être sujettes à la cellulite adipeuse !

Un problème circulatoire ou hormonal

Un problème circulatoire ou hormonal causant de la rétention d’eau peut amener à une situation similaire. Les liquides retenus dans les cellules gonflent celles-ci (œdème) et aggravent le problème circulatoire. Chez la femme, l’activité hormonale normale, éventuellement amplifiée par une grossesse, la ménopause ou encore la prise concomitante de contraceptifs, crée une rétention des liquides qui contribue à renforcer le problème.

Rétention d’eau et accumulation de déchets

Le saviez-vous ?

Mastiquer du chewing-gum aide à brûler des calories ! (*)

boules chewing gum colorées

Selon des chercheurs américains de la Mayo Clinic à Rochester dans le Minnesota, mastiquer du chewing gum augmente la dépense énergétique basale d’environ 20 % (source : The New England Journal of Medicine, 30 décembre 1999, vol.341, n°27, 2100). Trois heures de mastication quotidienne (soit environ 40 kcal dépensées) permettraient ainsi de perdre près de un kilo de graisse corporelle par an ! Lire

Attention : la mastication répétée peut avoir des effets néfastes sur l’articulation des mâchoires (usure des ménisques).

La circulation ainsi perturbée par l’excès de stockage ou le problème circulatoire réduit les capacités de drainage et d’élimination des déchets. Eau et toxines s’accumulent dans les cellules et enflent celles-ci. L’alimentation peut bien sûr apporter en parallèle des toxines supplémentaires (viande rouge, graisses saturées, etc.) amplifiant le problème. A ce phénomène s’ajoute la dégénérescence des fibres de collagène (voir plus bas). Les tissus se dilatent (œdème) et se désorganisent, forçant adipocytes et fibres altérées à se regrouper en micronodules, des capsules faites de fibres collagènes sclérosées. Ce sont ces nodules qui modifient l’aspect de la peau et qu’on appelle cellulite. Cette graisse emprisonnée dans un réseau de fibres ne peut plus être éliminée par le métabolisme, d’où la difficulté à éliminer la cellulite par un régime ou par le sport. Le seul moyen est de « casser » ces amas pour libérer la graisse et l’éliminer par le biais normal de la lipolyse.

Quand le collagène « s’en mêle » : la fibrose

Les cellules adipeuses sont fixées à la peau et aux muscles par le tissu conjonctif, un assemblage de fibres collagènes ressemblant aux mailles d’un filet. Au fur et à mesure que les cellules gagnent en taille, ces fibres deviennent plus épaisses pour gagner en solidité. Avec le temps, elles s’altèrent et durcissent. C’est la fibrose. Avec la compression qu’ils subissent, adipocytes et fibres s’assemblent en micronodules comme nous le décrivions ci-dessus. Les micronodules prennent toujours plus d’ampleur et finissent par fusionner entre eux, formant des macronodules. La peau devient brillante et dure et présente de nombreux creux. Des vaisseaux et des micro-varices peuvent apparaître. A ce stade, les jambes peuvent être « lourdes » et le moindre effort devient difficile. La cellulite est douloureuse et beaucoup plus difficile à déloger.

Les facteurs de la cellulite : un problème principalement hormonal et lié à l’excès de graisses

Plusieurs facteurs favorisent la cellulite :

  • Le facteur hormonal : chez la femme, la cellulite apparaît dès la puberté sous l’influence des hormones (œstrogènes) qui favorisent le stockage des graisses en vue de la grossesse et de l’allaitement. Ces hormones causent la rétention d’eau dans les tissus. L’influence hormonale est renforcée lors des grossesses, de la ménopause, des cycles menstruels ou encore de la prise de contraceptifs. Un dérèglement hormonal peut s’ajouter à cela.
  • Une alimentation trop riche ou un manque d’activité : les excès de graisses et le manque d’activité sont des facteurs favorisant la cellulite. Les cellules adipeuses (adipocytes) grossissent et perturbent la circulation sanguine et lymphatique, aggravant le problème hormonal.
  • Le facteur héréditaire : le nombre d’adipocytes varie d’un individu à l’autre. Ce nombre est déterminé lors de l’enfance et se stabilise vers 15 ans mais il est également influencé par les facteurs génétiques. Par ailleurs, la lipolyse, notre capacité à brûler les graisses, est également un facteur hérité. Enfin, une faible structure en collagène du tissu conjonctif peut être acquise par hérédité et favoriser la cellulite. Certains individus sont ainsi plus disposés que d’autres à développer les fameux « capitons ».
  • Le mode de vie : certaines habitudes de la vie quotidienne peuvent favoriser les facteurs responsables de la cellulite. Des vêtements ou chaussures trop serrés, une activité sédentaire, une mauvaise posture peuvent engendrer des problèmes de circulation et ainsi favoriser la rétention d’eau. La fatigue et le stress libèrent du cortisol, une hormone propice à la rétention d’eau. Certains aliments comme le sel favorisent également la rétention des liquides. Une alimentation déséquilibrée et le manque d’activité physique contribuent à stocker davantage les graisses. Enfin, les régimes en yo-yo modifient l’élasticité de la peau, la rende fragile et favorisent ainsi la cellulite.

Evolution de la cellulite : 3 stades de formation

La cellulite évolue avec le temps. Au début, on ne la voit qu’en pinçant la peau, mais avec le temps, elle devient de plus en plus visible et de plus en plus difficile à éliminer.

  • Cellulite naissante : il faut pincer la peau pour la voir. A ce stade, on peut facilement s’en débarrasser.
  • Cellulite installée : la cellulite apparaît sans pincer, en position debout. La vaincre est déjà plus difficile.
  • Cellulite fibreuse : visible quelle que soit la position, elle est plus difficile à traiter mais on peut l’atténuer.

 

Comment lutter contre la cellulite ?

LPG WELLBOX : obtenez chez vous les résultats issus de la technique professionnelle du cellu M6 (lien commercial)

LPG WELLBOX pour vaincre la cellulite à la maison La Wellbox est la version grand public du Cellu M6. Elle associe les techniques du Palper-Rouler et du Masser-Lifter. « Un concept unique traitant efficacement la cellulite et les rides du visage ! Résultats approuvés par des milliers d'utilisatrices. »

Il n’existe pas de recette miracle pour éliminer la cellulite mais des solutions efficaces existent pour fortement la diminuer selon le stade. Régime et sport aident mais ne suffisent pas puisque, comme nous l’avons vu, la cellulite est une graisse emprisonnée dans un réseau de fibres que le métabolisme seul ne peut éliminer. Pour lutter contre la cellulite, il faut :

  • Traiter la cellulite en elle-même : l’objectif est de libérer la graisse emprisonnée pour la rendre à nouveau mobilisable. Massages et crèmes, appareil anti-cellulite ou séances en institut spécialisé vous y aideront.
  • Traiter la cause de la cellulite ou les facteurs aggravants et entretenir le terrain : l’objectif est de traiter le problème circulatoire et, si besoin, d’arrêter de stocker les graisses en excès voire de les déstocker. Les produits drainants vous aideront à éliminer les toxines et à stimuler la circulation sanguine. Une bonne hygiène de vie est indispensable : alimentation saine et équilibrée, activité physique ou sportive et quelques bonnes habitudes à acquérir suffiront.

Sachez aussi que plus la cellulite est installée, plus il est difficile de s’en débarrasser. Une « vieille » cellulite ou une cellulite prononcée demandera plus d’efforts.

Le saviez-vous ?

3 fois plus de graisses brûlées avec le fractionné !

sportifs pratiquant vélo elliptique en salle On sait depuis longtemps que les graisses sont brûlées plus efficacement si l’on respecte une zone cible d’intensité correspondant à environ 60-70% de sa fréquence cardiaque maximum. Selon des études récentes menées en Australie et au Japon, le fractionné serait beaucoup plus efficace en brûlant jusqu'à 3 fois plus de graisses.

Les solutions à mettre en place pour traiter la cellulite doivent tenir compte du type de cellulite (aqueuse, adipeuse, fibreuse). Il est donc utile, dans un premier temps, de bien l’identifier. Un spécialiste pourra vous y aider. L’objectif sera de travailler les différents facteurs à son origine : rétention d’eau, problème de circulation sanguine ou lymphatique, graisses en excès, etc. Pour les cas avancés, il existe des méthodes cliniques mais elles sont à utiliser en dernier recours. Nous les évoquons dans une section dédiée.

Dans un premier temps, nous vous conseillons de consulter votre médecin généraliste. Celui-ci saura vous renseigner ou vous rediriger vers un spécialiste. En particulier, si la cellulite est due à un problème circulatoire, votre médecin pourra établir un diagnostic et vous aider.

Souvenez-vous par ailleurs que la cellulite n’est ni une maladie, ni une tare. Il est tout à fait possible de vivre avec. L’aspect psychologique vaut la peine d’être considéré avant de se lancer dans un traitement parfois long et contraignant.

Si, malgré tout, vous souhaitez combattre votre cellulite, la section qui suit est faite pour vous. Pour déloger les capitons disgracieux, nous vous proposons de mettre en place une stratégie de choc visant à traiter l’ensemble des facteurs qui sont à son origine.

 

En pratique

Pour attaquer la cellulite, nous vous proposons une stratégie en 4 points visant d’une part à déloger les graisses emprisonnées, d’autre part à traiter le problème de fond :

  • Déloger la cellulite : l’idée est de « casser » les capitons pour libérer les graisses et les rendre à nouveau mobilisables via le processus de lipolyse.
  • Améliorer la circulation sanguine et lymphatique : stimuler la circulation et le retour veineux aideront à l’élimination de l’eau, des toxines et des graisses.
  • Limiter le stockage des graisses : on peut arrêter de stocker des graisses en excès sans nécessairement se priver en modifiant ses habitudes alimentaires.
  • Activer le déstockage des graisses : augmenter son métabolisme permet de déstocker les graisses en excès et « alléger » les adipocytes gourmands.

Selon le type de cellulite, vous privilégierez l’un ou l’autre de ces points bien que tous ai leur importance, même chez les personnes minces. Voici quelques conseils ciblés :

  • Cellulite aqueuse : il faut traiter le problème circulatoire à l’origine de la rétention d’eau. Massages et drainages sont à privilégier ainsi que l’activité physique pour activer le retour veineux : marche, aquagym, vélo. Côté alimentation, consommez des aliments favorisant le drainage. Crèmes et compléments alimentaires compléteront le tout.
  • Cellulite adipeuse : vous devez travailler tous les points en mettant l’accent sur le déstockage des graisses et une alimentation équilibrée et saine.
  • Cellulite fibreuse : vous devez travailler tous les points. Les techniques pratiquées en institut pourront être nécessaires pour atténuer visiblement votre cellulite.

 

Délogez la cellulite en libérant les graisses emprisonnées

Le tapis de course : pour s'entraîner et brûler les graisses !

femme en bleu courant sur un tapis de course C'est l'appareil de fitness le plus populaire au monde et ce n'est pas étonnant : non traumatisant pour les articulations et le dos, le tapis de course permet de s'entraîner chez soi de façon efficace tout en apportant les bienfaits de la course à pied : amélioration de l'endurance, perte de graisses superflues, affinage de la silhouette, évacuation du stress, entretien de la forme physique et bien plus.

Pour déloger la cellulite, il ne suffit pas de perdre des graisses en faisant un régime ou en pratiquant un sport. Les capitons sont des graisses emprisonnées, mal irriguées et donc sur lesquelles le processus de lipolyse est peu actif. Selon le degré d’avancement de la cellulite, il faut lui donner un coup de pouce en « cassant » les fibres par des massages. Le palper-rouler est une technique efficace pour cela. Elle consiste à plisser et à rouler la peau avec les doigts (voir notre vidéo).

Pour amplifier les effets du massage, il est conseillé d’y associer une crème ou un gel anti-cellulite. Ces produits sont conçus pour activer le drainage et éliminer les graisses locales. Combinée au massage, leur action est réputée être efficace (lire plus bas).

Enfin, il est important de prendre soin de votre peau en l’hydratant et en évitant les expositions prolongées au soleil. Appliquée régulièrement, une crème hydratante nourrira et tonifiera votre peau et préviendra l’apparition des vergetures.

 

Améliorez votre circulation sanguine et lymphatique

Les quelques conseils qui suivent vont vous aider à améliorer le problème de circulation impliqué dans le développement de la cellulite :

Bougez !

  • Faites un sport, pratiquez une activité douce et régulière : bouger favorise la circulation lymphatique.
  • Marchez ! La marche active la pompe plantaire, dite semelle veineuse de Lejars, et la pompe musculaire des mollets (cœur de Starling) qui assure 80% du retour veineux (la circulation des pieds vers le cœur).

Pratiquez les massages

  • Les massages stimulent les tissus, tonifient la peau et améliorent la microcirculation. Utilisez une crème anti-cellulite drainante pour amplifier les effets. A pratiquer de bas en haut (vers le cœur), idéalement après une douche chaude pour mieux faire pénétrer le produit. Pratiquez la technique du « palper-rouler » en faisant rouler un pli le long de la zone à drainer.

Adaptez vos habitudes alimentaires

Thé vert contre cellulite

  • Buvez beaucoup. De l’eau ou du thé vert, réputé pour son effet drainant. L’hydratation favorise le drainage et l’élimination des déchets.
  • Manger des aliments stimulant la circulation : fruits frais riches en vitamines, ail, oignon, oléagineux (amandes, noix, noisettes).
  • Evitez le sel tout comme les produits industriels et les plats préparés qui en contiennent beaucoup. Le sel favorise la rétention d’eau.
  • Eviter les aliments à forte teneur en toxines (viandes rouges, graisses animales).
  • Certaines plantes comme le marron d’inde, la vigne rouge, ou encore l’hamamélis et le noisetier, riches en flavonoïdes, ont des effets veinotoniques : ils augmentent la résistance des vaisseaux et diminuent leur perméabilité. Consommez-les en tisanes ou en gélules.

Adaptez votre mode de vie

  • Evitez les talons hauts (3-4 cm max) et les vêtements serrés qui gênent la circulation. Les talons diminuent l’efficacité de la pompe des mollets.
  • Evitez de croiser les jambes. Levez-vous régulièrement pour bouger si vous travaillez assis. Pour activer la circulation, faites cet exercice pratique (assis ou debout) : serrez les fessiers puis relâchez, 10 fois.
  • Terminez votre douche par un jet froid sur les jambes pour stimuler la circulation.
  • Surélevez les pieds du lit afin d’aider le retour veineux.
  • Utilisez des produits drainants (crème, gel, boissons ou gélules à avaler).
  • Evitez de fumer : le tabac encrasse les cellules et perturbe la circulation sanguine.
  • Evitez les expositions prolongées au soleil et les bains brûlants. La chaleur dilate les vaisseaux qui deviennent perméables, laissant l’eau circuler vers les cellules.

 

Limitez le stockage des graisses

A défaut de pratiquer un sport pour déloger les graisses, travaillez au moins à ne pas en stocker davantage ! Voici quelques conseils pratiques.

Il faut savoir que le stockage des graisses est lié à la sécrétion d’insuline, hormone fabriquée par le pancréas. Le rôle de l’insuline est de réguler le taux de sucre sanguin, la glycémie, en stockant les glucides issus de la digestion et présents en excès dans le sang. Or ce stockage peut se faire sous forme de glycogène dans les muscles (le carburant utilisé lors de l’effort physique) ou sous forme de graisses dans les adipocytes. C’est l’importance du pic d’insuline qui définit le type de stockage : plus le pic est élevé, plus on stockera de graisses !

Les sucres d’indice glycémique (IG) élevé, dits « rapides », entraînent la sécrétion de pics importants d’insuline, alors que les sucres d’indice glycémique faible, dits « lents », plus longs à être décomposés en sucres simples, créent une sécrétion moindre d’insuline. En réalité, on sait aujourd’hui que la sécrétion d’insuline n’est pas liée à l’indice glycémique seul mais au produit de l’indice glycémique par la quantité de sucres ingérés. On parle de charge glycémique.

Pour minimiser les pics d'insuline, mangez des fibres et limitez les aliments à charge glycémique élevée.

L’astuce consiste donc à limiter les pics d’insuline en mangeant des glucides à faible indice glycémique et/ou en limitant les quantités ingérées. Préférez ainsi les glucides à faible indice glycémique (produits non raffinés) et, pour limiter leur consommation, associez-les aux fibres (légumes, légumineuses, céréales, fruits) et aux protéines. Les fibres ont pout effet de diminuer la glycémie et les pics d’insuline. Vous réduirez ainsi considérablement le stockage des graisses. Evitez de consommer les sucres dits rapides (à IG élevé) en dehors d’une activité sportive. Ils seraient stockés sous forme de graisse.
 

En pratique :

  • Privilégiez une alimentation saine faite de 50% de glucides, 35% de lipides et 15% de protéines (source : Programme National Nutrition Santé).
  • Privilégiez les glucides à charge glycémique faible (IG x quantité de sucre) qui ne créent pas de pic d’insuline : pain complet, pâtes complètes, riz complet, légumes, fruits. Evitez les produits raffinés qui ont un fort indice glycémique.
  • Consommez des fibres : fruits, légumes, légumineuses, céréales non raffinées. Les fibres ont pout effet de diminuer la glycémie et les pics d’insuline.
  • Variez les aliments. Consommez des produits frais, ils contiennent des vitamines et des oligo-éléments indispensables à l’organisme. Préférez la cuisson vapeur qui préserve les vitamines.
  • Limitez la consommation de graisses saturées (graisses animales, charcuterie, beurre par exemple) et les graisses cuites. Consommez les bonnes graisses, c’est à dire les graisses non saturées, crues, riches en oméga 3 et en acides gras poly insaturés et pauvres en cholestérol et en oméga 6.
  • Eviter le grignotage, en particulier les sucres, même lents, ou alors en faible quantité, pour éviter le fameux pic insuline.

 

Activez le déstockage des graisses !

Pour déstocker les graisses superflues, il faut en théorie dépenser plus de calories qu’on en consomme (faire du sport par exemple) ou en consommer moins qu’on en absorbe déjà (faire un régime). En réalité, les choses sont un peu plus compliquées mais le principe y est. Dans cette section, notre but est de vous aider à perdre des calories en dépensant plus, même au repos. Comment ? En augmentant son métabolisme. Mais aussi en dépensant plus efficacement en pratiquant une activité brûlant les graisses plutôt que les sucres.

  • Augmenter son métabolisme : certains aliments, une activité physique appropriée et une adaptation du mode de vie permettent d’augmenter son métabolisme. Voir comment augmenter son métabolisme.
  • Brûler efficacement les graisses : pratiquer le fractionné est un moyen efficace de brûler efficacement les graisses (voir comment perdre efficacement ses graisses par le fractionné). Mais si vous n’êtes pas un sportif régulier ou si votre santé ne vous permet pas de pratiquer un sport intensif, optez pour le sport à allure modérée : à faible intensité, ce sont essentiellement les graisses qui sont utilisées comme carburant (voir notre dossier comment brûler efficacement les graisses superflues). La course à pied, le vélo spinning, le vélo elliptique, le tapis de course, la Zumba sont d’excellents sports pour brûler les graisses et lutter contre les capitons.
  • Accroître son métabolisme permet de déstocker les graisses, même au repos !
    La musculation : les muscles consomment de l’énergie, même au repos. En se musclant, on augmente son métabolisme. Voir notre dossier musculation et l'intérêt de la musculation pour la santé.
  • Pratiquer un sport : le sport est vivement recommandé pour traiter la cellulite. Les sports d’endurance sont efficaces pour perdre des graisses, gagner du muscle et améliorer la circulation. Les sports « anti-cellulite » recommandés sont l’aquagym et l’aquabiking (vélo dans l’eau). Mais tout sport d'endurance vous aidera à combattre la peau d'orange.
  • Les plateformes vibrantes : les vibrations de basse fréquence appliquées à notre organisme déclenchent le réflexe myotatique, une réaction de contraction des muscles en réponse à ces sollicitations involontaires. Un entraînement sur plateforme vibrante renforce les muscles soumis aux vibrations, en particulier ceux qui soutiennent les veines, favorisant ainsi la circulation sanguine et l'élimination des toxines. Selon des études commandées par la société Power Plate pour mesurer les effets de leur plateforme, la cellulite diminue de manière visible après quelques séances de vibrotonie. Voir notre dossier sur les plateformes vibrantes.
  • Les régimes : il existe de multiples régimes pour déstocker les graisses. Diminuer le nombre de calories aide dans un premier temps, mais notre organisme s’y habitue en devenant plus efficace et, à la longue, reprend très vite les kilos perdus. Il est même capable de continuer à stocker des réserves malgré l’apport diminué de calories. Un spécialiste de la santé saura vous conseiller dans ce domaine en vous conseillant un régime adapté à votre cas. Sachez qu’en cas de surpoids, un régime aidera beaucoup à atténuer votre cellulite.

 

Les produits anti-cellulite : des résultats visibles

Les produits anti-cellulite ne vous feront pas maigrir mais ils atténueront visiblement votre cellulite. Ils doivent être utilisés en compléments des conseils ci-dessus. Pour des résultats visibles, vous devez répéter les applications (2 fois par jour de préférence) et pratiquer un massage énergique de palper-rouler (rouler la peau sous les doigts et la palper) en allant toujours du bas vers le haut (vers le cœur). Le massage est capital pour faire pénétrer le produit, stimuler la circulation et « casser » les fibres et cellules graisseuses. Au final, vous obtiendrez des résultats visibles grâce à une réduction de la taille des adipocytes, un meilleur drainage (élimination de l’eau et des toxines) et une amélioration de la structure de la peau.

Crème, gel ou huile ?

Les gels pénètrent mieux et plus rapidement dans l’épiderme, un côté pratique lorsqu’on est pressé. Crèmes et huiles obligent à masser la peau et sont hydratantes. Quel que soit votre choix, choisissez votre produit en fonction de la zone à traiter.

Les produits amincissants ou affinant

Ces produits visent à activer le déstockage local des graisses et à empêcher la formation de nouvelles graisses. Certains produits agissent également sur la circulation capillaire, soulageant l’effet jambes lourdes.

On trouve également des produits dits « brûle-graisses » ou « brûleurs de calories » sensés déstocker les graisses disgracieuses en augmentant les besoins de notre organisme en énergie (métabolisme). Ces produits aident indirectement à vaincre la cellulite en agissant sur le déstockage des graisses. Pris sous forme de gélules ou de comprimés, à base de guarana, d’extrait de thé vert, de caféine ou autres actifs, ils peuvent être pris en traitement de fond. Méfiez-vous des marques peu sérieuses et des produits un peu trop prometteurs. Demandez conseil à un professionnel de santé avant de les utiliser.

Les produits drainants

Leur rôle est de favoriser le drainage, c’est à dire l’élimination des déchets et l’amélioration de la circulation. Ces produits sont à base de plantes ou de fruits aux propriétés drainantes comme le thé vert, le thé noir, certains agrumes (citron par exemple), la vigne rouge, le marronnier d’inde. Ces produits existent sous forme de compléments alimentaires à avaler (gélules), de lotions à appliquer localement ou encore de boisson à avaler.

Les sublimateurs de peau

Ils n’agissent pas directement sur la cellulite mais améliorent nettement son aspect. Leur action vise à raffermir et à lisser la peau.

Produits anti-cellulite : 3 produits efficaces pour déloger les capitons (liens commerciaux)
Alphanova gel
Perte de poids et réduction de la céllulite

Le soin minceur et cellulite bio Alphanova Santé est un soin cosmétique innovant et naturel qui permet de favoriser la perte de poids et la réduction de la cellulite.

Concentré en principes actifs naturels, tel que le thé vert, le quinoa bio et sans paraben, ce soin anti-cellulite agit efficacement et de manière naturelle. Il agit sur l'élimination des graisses et la réduction de la peau d'orange afin de faciliter le remodelage du corps.

21,90 € le tube de 150 ml

Cellumassol
Avec ou sans régime

Cellumassol (Produit de la gamme régimeDukan) est un complément alimentaire à base de madecassosides, un derivé de l'hydrocotyle, une plante rampante herbacée originaire d'Asie. Ce composant favorise la production de collagène et la régénération du tissu conjonctif. Cellumassol s'attaque aux fibres collagènes endurcies et libère les graisses qui seront éliminées par le biais de la lipolyse. Il améliore également la circulation ralentie du capiton. Ce produit agit sur la cellulite avec ou sans régime ou perte de poids. Amazon

14,50 € la cure de 20 jours

L - Glutathion et Papaïne
Libérez les graisses !

La papaye contient un principe actif, la papaïne, une enzyme digestive capable de casser les fibres collagènes emprisonnant la cellulite. La graisse libérée peut ainsi être éliminée par la lipolyse. La papaïne a également une action anti-inflammatoire qui soulage les cellulites douloureuses. Elle favorise l'élimination des graisses superflues, le renouvellement du système immunitaire et le maintien de l'équilibre acido-basique de l'intestin.

30 € la cure de 1 mois (1 boite offerte pour 3 boites achetées)

En vente sur www.anastore.com
 
Bénéficiez de 5 € de réduction dès 90 € d'achat avec le code sport-passion

 

Les soins en institut

Les instituts de beauté proposent des solutions réputées être efficaces pour combattre la cellulite. En général, une dizaine de séances est préconisée. Ces techniques devraient venir en complément des conseils que nous donnons ci-dessus, en particulier une bonne hygiène de vie associée à une activité physique. Demandez l'avis de votre médecin avant d'entreprendre ces soins afin de vous assurer qu'ils sont sans danger pour vous.

  • L'endermologie ou lipomassage ou Cellu M6 : l’endermologie est un procédé de stimulation mécanique de la peau inventé en 1986 par Louis paul Gultay (LPG). Il consiste à reproduire le mécanisme de palper-rouler. La technique allie massage et aspiration de la peau effectués par une machine. Celle-ci imprime à la peau un mouvement de vague visant à aider la circulation, à favoriser l'élimination des déchets, à remettre les graisses en mouvement afin d'être mobilisables et à assouplir les tissus (action anti-fibrose).
  • La pressothérapie : cette technique a pour but d'activer la circulation lymphatique au niveau des jambes par l'intermédiaire de bottes gonflées par de l'air pulsé.
  • Le champ magnétique (BodySculptor) : cette technique consiste à diffuser des ondes magnétiques de basse fréquence pour stimuler le déstockage des graisses. La personne revêt une combinaison intégrale recouvrant le corps des pieds à la poitrine.
  • La lipocavitation par ultrasons (lipocavitron) ou Ultrasonolipolyse : il s’agit d’une technique réputée indolore et radicale pour éliminer les graisses superflues, dont la cellulite, qu’elle soit naissante ou très incrustée (fibreuse). Elle utilise les ultrasons de puissance pour produire des microbulles d’air dans les cellules graisseuses. Ces bulles grossissent et implosent, émettant des ondes de choc qui détruisent la graisse. Celle-ci est éliminée par le biais du système lymphatique.
  • La technique Ultra Shape : elle utilise les ultrasons pour détruire les adipocytes. Elle s’adresse aux femmes de poids normal ou en léger surpoids (IMC < 29).
  • Le Celluwave ou la technique des ondes de choc : mise au point par la société Biophymed, celluwave est une technique indolore qui traite la cellulite par le biais d’ondes acoustiques. Son action vise à défibroser les adipocytes, favoriser la circulation sanguine, stimuler les échanges cellulaires et la production de collagène.
  • L’alphalipologie (système Alice) : des rayons infrarouges sont utilisés pour détruire les adipocytes en chauffant les cellules à une température de 42°C.
  • L’hydrothérapie : c’est une technique à base de bains et de jets hydromassants pour doper le retour veineux.

Nous ne citons ici que quelques méthodes parmi les plus connues. Il en existe d’autres et de nouvelles apparaissent régulièrement. Technispa (machine Guinot et Mary Cohr), Freeze, Bteck, Théraform, Narl, Velasmooth sont quelques exemples parmi d’autres.

 

Traiter la cellulite par la chirurgie esthétique

La chirurgie esthétique offre des méthodes réputées être efficaces et radicales contre la cellulite. Ces traitements doivent être prescrits et exécutés par un médecin.

  • La liposuccion ou lipoaspiration : opération la plus pratiquée dans le monde, la liposuccion consiste à aspirer les amas graisseux en excès. C’est une opération effectuée sous anesthésie locale ou générale.
  • La mésothérapie : elle consiste à injecter sous la peau un produit qui libère les graisses. Les cellules gonflent jusqu’à éclater, libérant les graisses emprisonnées.
  • L’électrolipolyse : elle consiste à faire passer dans les tissus, par le biais de fines aiguilles, un courant électrique de faible intensité pour accélérer le drainage des toxines et diminuer le volume des graisses.
  • La criolipolyse : elle consiste à utiliser le froid pour détruire les cellules adipocytes.
  • Le thermage : c’est un traitement qui utilise une action chauffante suivie d’une action de refroidissement pour stimuler le collagène en profondeur afin de raffermir la silhouette sans chirurgie.
  • La lipolyse laser : elle utilise la technique du laser pour détruire les cellules graisseuses en surface à l’aide d’une fine aiguille équipée d’une fibre optique et insérée sous la peau. Elle est effectuée sous anesthésie locale. Elle est réputée être efficace sur la cellulite fibreuse.

 

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Comment brûler efficacement les graisses superflues

femme mince mesurant sa taille
Des études ont montré qu’un exercice d’intensité modérée puise plus efficacement dans les réserves lipidiques qu’un exercice de forte intensité, plus gourmand en glucides. Quelle activité faut-il favoriser et quelle alimentation doit-on privilégier pour optimiser le processus ?

Lire la suite

Les 5 règles incontournables pour avoir un ventre plat

homme et femme au ventre plat
Il existe de nombreuse recettes et méthodes prometteuses pour perdre du ventre. Mais si l'on perd du poids, ce n'est pas forcément là où l'on voudrait et la désillusion est souvent au rendez-vous. Pourtant, il existe bien une solution...

Lire la suite

Comment augmenter son métabolisme et brûler plus de graisses

Couple courant
Le métabolisme est le processus par lequel nous brûlons nos calories. Plus il est élevé, plus on élimine les graisses. Les différences de métabolisme expliquent que certaines personnes ont plus tendance à prendre du poids au moindre écart que d'autres. Ainsi, le stimuler aide vraiment à rester svelte. Pour augmenter son métabolisme, il faut...

Lire la suite

Le sport fait-il vraiment perdre du poids ?

femme mince mesurant sa taille
On le sait, le sport aide à perdre les kilos superflus. Qu’en est-il vraiment ? Si la balance affiche 1 voire 2 kilos en moins après un bon footing, une séance d’elliptique ou une heure de vélo où l’on s’est bien dépensé, il s’agit...

Lire la suite

 

 

Voir aussi

Perdre efficacement ses graisses par le fractionné La musculation, un moyen efficace pour perdre des graisses
Zumba : brûlez les calories sur des airs latinos !
 
Voir tous les articles santé/fitness Voir tous les articles conseils et entraînement

 

Livres et DVDs (Liens commerciaux)

Les bons plans anti-cellulite des Paresseuses (Marie Belouze-Storm)
Une des meilleures ventes des Petits Guides des Paresseuses enfin en nouvelle édition ! La cellulite est votre ennemi juré, votre bête noire, votre cauchemar ? Vous vous ruinez en gels et autres crèmes soi-disant miraculeuses ? Cessez donc de vous lamenter et prenez plutôt le problème à bras le corps ! Ce guide bourré d'astuces va vous apprendre à combattre la cellulite pour avoir enfin la silhouette de vos rêves.
Programme anti-cellulite (Lydie Raisin)
15 minutes par jour pour se débarrasser peu à peu de sa cellulite et tonifier sa silhouette. Résultat spectaculaire au bout de trois mois ! Comment se débarrasser de la cellulite sans risque et sans efforts inutiles? Il faut de la constance, un peu de patience, mais surtout une bonne méthode ! Des exercices spécifiques à faire chaque jour. Une bonne hygiène alimentaire. Des massages et auto-massages localisés. Le point sur toutes les méthodes (pressothérapie, électrostimulation à domicile, drainage lymphatique, liposuccion, régimes, gels et crèmes, etc.) qui peuvent être utiles en tant que compléments.
Objectif 0% cellulite en 6 semaines (Danièle Chenal)
La cellulite est un problème qui touche de nombreuses femmes. On croit souvent qu'on ne peut pas s'en débarrasser. Pourtant, la peau d'orange n'est pas une fatalité : il existe en effet différentes solutions efficaces pour réduire l'apparence de la cellulite que ce livre vous propose de mettre en pratique. Vous n'aurez qu'à choisir la méthode qui vous semble la mieux appropriée à votre cas.
Dîtes adieu à la cellulite (DVD)
Dîtes adieu à la cellulite avec une série d'exercices de gymnastique.

Crédit photos : Fotolia.com


Suivez-nous
sur :
   Google+  



Partenaires |   | Mentions légales | CGV | Plan de site