Sport Passion   -  Comparatifs, tests, avis, conseils et entraînement du sportif

Test de la Polar Vantage V3 : beaucoup de nouveautés et un « vrai » affichage permanent

par Philippe Baudoin © reproduction interdite (publié le 05/02/2024)
Test Polar Vantage V3

Ecran AMOLED, cartographie, nouveaux outils et plus...

La Polar Vantage V3 est une montre dédiée à la performance réunissant des fonctions complètes pour l'entraînement et la navigation GPS. Trois ans après la sortie du modèle V2, cette nouvelle mouture apporte un nombre considérable d'améliorations qui permettent à la marque de rattraper son retard sur la concurrence tout en offrant le meilleur de ce qui existe aujourd'hui sur une montre sportive : GPS multibande, cartographie, écran AMOLED, nouveaux capteurs, nouvelles fonctionnalités. Nous l'avons testée pendant 2 mois. Que vaut-elle vraiment ? Voici le test complet, incluant des tests poussés de précision des capteurs et notre avis.

Acheter la Polar Vantage V3

Marchand
Prix (à partir)
 
Amazon
Voir le site
Lepape
599,00 €
i-Run
599,00 €
Alltricks
599,90 €
Attention : si vous ne voyez pas certains liens, codes promos, boutons ou images, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité (AdBlocker) pour notre site

Collaboration commerciale. Vous appréciez notre contenu ? En utilisant les liens ci-dessus, vous soutenez le site et la réalisation de futurs tests sans que cela ne vous coûte un centime de plus !

bonsplans.jpg?a=6 Découvrez notre sélection des meilleures promos !
Bons Plans, c'est parti ! Découvrez notre sélection des meilleures promos actuelles. De bonnes affaires à saisir rapidement !
bonsplans.jpg?a=6
 
Découvrez notre sélection des meilleures promos !

Test Polar Vantage V3 : verdict

Résumé du test de la Suunto Vertical

Prix : 599 €
Poids : 57 g
Dimensions : 47mm x 14,5 mm
Ecran : AMOLED, 1,39" (35 mm), 454x454 px
Utilisation : Course à pied, trail, triathlon, natation, randonnée, ski, outdoor (150 profils)
Autonomie : Montre 8 j, Sport 61 h
Les plus : élégante, bonne cartographie, GPS et altimètres précis, superbe écran, vrai mode permanent d'affichage
Les moins : affichage limité à 4 données pour le sport, fonctions connectées encore peu développées

Notre avis : Bien mieux équipée que l'ancien modèle, la Polar Vantage V3 a tous les atouts d'une grande montre. Nous l'avons aimée pour son design élégant, sa légèreté et son confort au poignet, son superbe écran AMOLED grand format et ses fonctions sportives avancées, dont des tests de performance très complets. Nous avons trouvé son GPS et son altimètre précis. Elle est également bien équipée pour l'outdoor avec des outils de navigation GPS avancés et une excellente cartographie. Cerise sur le gâteau, Polar propose un vrai affichage permanent pour le sport (pleine intensité), un atout par rapport à la concurrence.

Lire l'avis complet | Lire le test | Acheter

Nous avons aimé
  • Design élégant et soigné
  • Superbe écran AMOLED et confort de lecture
  • "Vrai" affichage permanent pendant le sport (intensité optimale)
  • Bonne cartographie
  • GPS et altimètre précis
  • Ecran tactile agréable et réactif
  • Tests de performance
  • Puissance au poignet
  • Excellent suivi du sommeil
Nous avons moins aimé
  • Affichage sportif limité à 4 données
  • Offre assez pauvre en cadrans de montre
  • Absence d'outil de création d'itinéraires dans l'application
  • Guidage pas à pas nécessitant de créer un itinéraire depuis Komoot
  • Paramétrage assez limité

Acheter la Polar Vantage V3

Marchand
Prix (à partir)
 
Amazon
Voir le site
Lepape
599,00 €
i-Run
599,00 €
Alltricks
599,90 €
Attention : si vous ne voyez pas certains liens, codes promos, boutons ou images, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité (AdBlocker) pour notre site

Collaboration commerciale. Vous appréciez notre contenu ? En utilisant les liens ci-dessus, vous soutenez le site et la réalisation de futurs tests sans que cela ne vous coûte un centime de plus !

bonsplans.jpg?a=6 Découvrez notre sélection des meilleures promos !
Bons Plans, c'est parti ! Découvrez notre sélection des meilleures promos actuelles. De bonnes affaires à saisir rapidement !
bonsplans.jpg?a=6
 
Découvrez notre sélection des meilleures promos !

A propos de ce test

Nous avons testé la Polar Vantage V3 pendant 2 mois. Ce modèle nous a été prêté la marque. Les graphes comparatifs (altimètre, cardio, distance) sont produits par un outil développé par Sport Passion (voir notre procédure de test). Pour tous les tests ou revues détaillées que nous réalisons, nous ne touchons aucune rémunération du fabricant. Tous nos tests sont indépendants des marques. Notre objectif est d'offrir aux internautes des informations gratuites, neutres, fiables et utiles pour les aider dans le choix, l'achat et l'utilisation de matériel sportif (montres et appareils de fitness). Voir tous nos tests.

Fiche technique

Poids
57g
Dimensions
47 x 14,5 mm
Ecran
AMOLED tactile couleur, 1,39" (35 mm), verre en Corning Gorilla
Autonomie
61h / 8j (GPS seul / Montre)
GPS
Multi-GNSS et double-fréquence
Vraie multisports
Oui
Activités recommandées
Course à pied, trail, triathlon, natation, randonnée, ski, outdoor (150 profils)
Cardio-fréquencemètre
Oui, optique au poignet et oxymètre
Cartes topographiques
Oui, hors ligne
Connectivité
iPhone, Android. Transfert de données sans fil Bluetooth, Wi-Fi
Système de paiement
-
Lecteur de musique intégré
-
Téléphonie / 4G
-
ECG
Oui
Navigation GPS
Oui, suivi d'itinéraire
Altimètre barométrique
Oui
Boussole
Oui
Thermomètre
Oui
Météo
Oui
Etanche
5 ATM, natation
Autre
Boîtier alu, navigation GPS avec suivi d'itinéraire et guidage, VO2max, niveau de forme, récupération, ECG, température cutanée, fonctions ultra-complètes
Télécharger le manuel utilisateur

Présentation de la Polar Vantage V3

Présentation de la Polar Vantage V3

La Polar Vantage V3 est le modèle le plus complet de la gamme de montres Polar. Multisport et triathlon, elle offre des fonctions avancées pour le sport et l'outdoor. Elle est ultralégère (57 g) et particulièrement bien adaptée à la performance.

C'est la première montre Polar à bénéficier de la cartographie, une fonction que l'on trouve désormais chez les concurrents Garmin, Suunto et COROS (en savoir plus sur les différences de cartographie entre marques), mais aussi d'un écran AMOLED offrant un rendu exceptionnel et un affichage confortable (+35% de superficie par rapport au modèle précédent). A la différence de ses concurrents, Polar propose, enfin, un "vrai" affichage permanent pendant le sport. Nous expliquons cela en détails dans la section dédiée à l'écran.

Cartographie sur la montre
Polar propose un modèle ultra-complet doté d'un superbe écran AMOLED offrant un vrai affichage permanent pour le sport // © Sport Passion

Comparée à l'ancien modèle sorti 3 ans plus tôt, la Vantage V3 bénéficie d'un nombre impressionnant de nouveautés.

Tout d'abord au niveau hardware, Polar remplace l'ancien cardio optique par un capteur de nouvelle génération plus fiable et l'équipe d'un oxymètre de pouls servant à évaluer taux d'oxygène sanguin. La montre embarque une nouvelle puce GPS double-fréquence dont vous trouverez le test plus loin, un capteur électrique ECG permettant d'améliorer la fiabilité des tests de performance et un capteur de température cutanée utilisé la nuit pour enrichir le suivi de la santé.

Capteur
Ce modèle embarque un cardio optique avec oxymètre de pouls et un ECG // © Sport Passion

Grâce à un nouveau processeur 2,3 fois plus rapide, ce modèle est censé être plus réactif et les affichages plus fluides. C'est ce que nous avons vérifié lors de nos tests et que nous abordons plus loin.

En termes de fonctionnalités, on trouve deux nouveaux widgets assurant la surveillance de la température corporelle la nuit et l'évaluation du boost du sommeil, des fonctions utiles pour suivre sa santé et savoir à quel moment de la journée on est le plus en forme.

Les tests de performance sont complétés par un nouveau test ECG permettant d'évaluer, à la demande, la variabilité de la fréquence cardiaque, un indicateur utile pour savoir comment s'entraîner.

Capteur ECG
La montre est équipée d'un capteur électrique ECG qui sert à mesurer précisément la variabilité de la fréquence cardiaque // © Sport Passion

Le calcul des diverses métriques physiologiques est désormais assuré par le Polar Elixir Biosensing Technology, une nouvelle technologie développée par Polar qui remplace les algorithmes de la société Firstbeat.

Outre ces nombreuses améliorations, la montre offre tous les outils déjà présents sur la Vantage V2. Polar propose plus de 150 profils sportifs et des fonctions poussées pour l'entraînement et les sorties d'outdoor, incluant une navigation GPS puissante maintenant épaulée par la cartographie.

Polar propose également un suivi assez complet de l'activité quotidienne et de la santé, dont un suivi détaillé du sommeil, le meilleur du marché à nos yeux.

Nous détaillons certaines de ces fonctions plus loin dans le test avec des photos d'écrans et des tests de précision des principaux capteurs.

L'autonomie annoncée de la Vantage V3 est très bonne, jusqu'à 60 h environ pour le sport (GPS seul) et 5 à 8 jours en montre connectée (selon le paramétrage), des chiffres que nous avons vérifiés et que vous découvrirez dans ce test.

Modèles et prix de lancement

La Vantage V3 a été lancée au prix de 599 €. Elle se décline en 3 coloris : boîtier noir et bracelet noir (modèle Night Black), boîtier argenté et bracelet bleu et blanc (modèle Sky Blue), boîtier argenté et bracelet blanc et orange (modèle Sunrise Apricot).

Coloris Polar Vantage V3

Acheter la Polar Vantage V3

Marchand
Prix (à partir)
 
Amazon
Voir le site
Lepape
599,00 €
i-Run
599,00 €
Alltricks
599,90 €
Attention : si vous ne voyez pas certains liens, codes promos, boutons ou images, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité (AdBlocker) pour notre site

Collaboration commerciale. Vous appréciez notre contenu ? En utilisant les liens ci-dessus, vous soutenez le site et la réalisation de futurs tests sans que cela ne vous coûte un centime de plus !

Design

Design

Un modèle élégant au design soigné

La Polar Vantage V3 offre un design similaire à celui de l'ancien modèle mais avec un verre incurvé qui lui donne un air de Polar Ignite 3.

Avec son verre incurve, la Vantage V3 a un air d'Ignote 3 // ***

Elle se présente dans un boîtier élégant en aluminium de 47 mm de diamètre et 14,5 mm d'épaisseur (+1,5 mm par rapport à l'ancien modèle). Bien qu'elle soit un peu épaisse, cela ne se voit pas sur le poignet. Elle semble d'ailleurs aussi fine que la Suunto Race pourtant plus épaisse de 1 mm. Le fond de boîtier est en matériau composite.

Elle dispose de 5 boutons allongés et structurés pour un bon contact avec les doigts. Le bouton de lancement d'une activité est rouge pour bien le distinguer des autres boutons. Ces boutons sont peu épais (1/2 mm), silencieux et de qualité. Il faut une certaine pression pour les enfoncer.

L'écran, nettement plus large que celui du modèle précédent (mais nous y revenons plus loin) est protégé par une lunette ultra fine (environ 1 mm), elle aussi en aluminium, et un verre incurvé en Corning Gorilla Glass offrant un bel effet. Elle est très agréable au toucher, on dirait presque un galet en verre.

Verre de montre en Corning Gorilla
L'écran est protégé par un verre incurvé en Corning Gorilla // © Sport Passion

Au dos de la montre, on trouve un fond de boîtier en matériau composite et, au centre, l'îlot de capteurs, très fin, protégé par un verre et entouré du capteur électrique (ECG), un anneau métallique.

Capteurs
L'îlot de capteurs est très fin. On ne le sent pas sur la peau. // © Sport Passion

Ce modèle offre une étanchéité de 5 ATM (au lieu de 10 ATM sur l'ancienne Vantage), soit assez pour nager avec mais pour plonger avec.

Nous avons trouvé la Vantage V3 assez élégante pour être portée au quotidien, en ville, au travail ou pour sortir, en plus du sport. Elle est légère (57 g seulement) et confortable à porter. On ne la sent pas au poignet que ce soit au quotidien ou pendant le sport. C'est d'ailleurs l'un de ses atouts et un avantage pour certains sports de performance comme la course à pied ou le triathlon.

Avec son étanchéité à la baisse, un verre en Corning Gorilla, de l'aluminium au lieu d'acier ou de titane et l'absence de conformité à une norme militaire, cette montre est davantage conçue pour la performance que l'outdoor.

Bracelet

La Vantage V3 est équipée d'un bracelet standard en silicone de 22 mm interchangeable sans outil grâce à un système d'attache rapide. C'est un bracelet de qualité, un peu plus rigide que la plupart des bracelets sportifs en silicone et qui semble bien résister avec le temps (aucune trace d'usure après 6 semaines).

Il offre une boucle classique à ardillon et 2 passants, l'un fixé à proximité de la boucle, l'autre ajustable et doté d'un ergot qui vient se fixer dans les trous du bracelet. Ce bracelet s'ajuste facilement et précisément sur le poignet mais demande un peu d'effort pour être inséré dans les passants du fait des frottements et de la matière qui accroche un peu. Mais avec l'habitude, cela se fait facilement.

Bracelet

Le bracelet fourni avec la montre, de taille M-L, est conçu pour des poignets de 14,5 à 21,5 cm. Pour un poignet plus fin, vous devrez acheter un bracelet de taille S-L (13,5 à 21,5 cm). Avec un poignet de 15 cm, nous utilisions l'avant dernier trou pour le sport (bon serrage pour la fiabilité des mesures) et le troisième trou pour le quotidien.

Bracelet
Bracelet
Bracelet
Bracelet

Capteurs

Ce modèle embarque tout ce qu'il faut pour le sport et l'outdoor : GPS multibande, capteur optique de nouvelle génération (4ème) doté de quatre diodes émettrices et quatre récepteurs, oxymètre de pouls, altimètre barométrique que l'on peut étalonner manuellement ou automatiquement avant ou pendant l'entraînement, boussole, thermomètre, capteur ECG.

Cardio optique

Vous trouverez notre test de précision du GPS, de l'altimètre barométrique et du cardio optique en fin d'article.

La montre est compatible avec les capteurs Bluetooth courants : ceinture ou brassard cardio, capteur de puissance, capteur de foulée, capteurs pour le vélo (cadence, vitesse, puissance).

Ecran

Ecran AMOLED
La Polar Vantage V3 propose un écran AMOLED haute définition affichant des données claires et lisibles même lors des sorties nocturnes // © Sport Passion

Un rendu de toute beauté et un affichage ultra confortable et fluide

La Vantage V3 arbore un superbe écran AMOLED, une technologie qui équipe déjà la Polar Ignite 3, un modèle sportif orienté fitness. C'est la première fois que l'AMOLED est proposé sur un modèle conçu pour la performance.

Bien plus large que l'écran de la Vantage V2 (1,39" soit 35,5 mm de diamètre au lieu de 30,5 mm) malgré un boîtier de même dimension, il offre un affichage confortable et de haute définition, 454 x 454 px au lieu de 240 x 240 px sur l'ancien modèle. L'affichage occupe ainsi 57% de la taille du boîtier, ce qui est l'un des meilleurs rapports que nous ayons constaté sur une montre sportive. La bordure noire autour de l'écran est ainsi très fine. De plus, on ne la remarque pas du fait du noir profond de l'écran AMOLED.

L'affichage est superbe et suffisamment lumineux pour être lisible dans toutes mes conditions de lumière, même en plein soleil. Le rendu des widgets et de la cartographie sur l'écran bombé de la Vantage est vraiment de toute beauté. L'affichage est réactif et fluide. La navigation est vraiment agréable.

Ecran au soleil 
L'écran est lisible quelles que soient les conditions de lumière // © Sport Passion

Un mode continu d'affichage plus pratique pendant le sport, notamment pour les cyclistes

L'AMOLED n'a pas que des avantages, comme nous l'expliquons en détails dans notre dossier écran transflectif versus AMOLED. Entre autres, il consomme beaucoup d'énergie et, pour économiser la batterie, il se met en veille après quelques secondes.

Pour minimiser ces inconvénients, les marques proposent un mode permanent d'affichage (mode Always ON) qui maintient un écran actif en permanence mais à intensité plus faible pour ne pas trop consommer de batterie. Il devient alors plus difficile voire impossible à lire en plein soleil. C'est un inconvénient en général mais tout particulièrement pour les cyclistes qui utilisent la montre sur un support.

Mais chez Polar, le mode continu d'affichage pendant le sport est particulier et apporte un plus par rapport à la concurrence : au lieu de baisser en intensité, l'écran reste allumé à pleine intensité, comme lorsque l'on consulte la montre.

Il s'agit donc d'un vrai affichage permanent qui devrait plaire aux cyclistes mais aussi aux sportifs qui en ont assez des ratés d'allumage, de l'écran qui s'éteint trop vite quand on consulte la carte ou qui reste éteint si l'on regarde la montre sans assez tourner le poignet.

En revanche, ce système consomme nettement plus de batterie, limitant son utilisant pour les courses ultra longues. Malheureusement, Polar n'a pas prévu de mode always ON classique, c'est-à-dire un affichage permanent à faible intensité. Si vous avez besoin d'une plus grande autonomie, vous n'aurez pas d'autre choix que de désactiver le mode permanent d'affichage.

En dehors du sport, le mode permanent d'affichage affiche une horloge basique à faible intensité. On ne peut pas réactiver l'écran en tapotant dessus. Il faut un mouvement du poignet ou enfoncer un bouton.

Affichage always ON
L'écran reste allumé quelques secondes avant de se mettre en veille // © Sport Passion
Ecran en veille
Affichage permanent hors sport : la montre affiche une horloge basique à faible intensité // © Sport Passion

En pratique, les rotations du poignet ne sont pas toujours bien détectées. Si le mouvement n'est pas bien fait, l'écran reste noir, ce qui est assez frustrant, surtout pendant le sport (hors mode continu d'affichage), ou encore pour regarder l'heure au bureau ou en conduisant. On aimerait un peu plus de sensibilité.

La durée d'allumage de l'écran (temporisation avant mise en veille automatique) n'est pas ajustable.

La luminosité de l'affichage peut être réglée sur 3 niveaux (faible, moyenne, haute) sans distinction du type d'utilisation (sport, quotidien). Par défaut, elle est définie sur "haute", un réglage qui offre un excellent confort de lecture dans toutes les situations. Par ailleurs, l'intensité du rétroéclairage s'ajuste en fonction de la luminosité ambiante : elle augmente un peu lorsque la montre est exposée en pleine lumière. En revanche, elle ne diminue pas si la luminosité est faible. Lire l'heure la nuit quand on se réveille surprend assez ! Heureusement, la montre prend en compte une plage horaire de sommeil pendant laquelle les mouvements ne réactivent pas l'affichage.

Ecrans sport et AMOLED
La Polar Vantage V3 propose un écran AMOLED haute définition affichant des données claires et lisibles quelles que soient les conditions de lumière // © Sport Passion

Interface de navigation et prise en main

Watchface

Le choix du cadran est très limité chez Polar. On trouve seulement 4 modèles de base sur la Vantage V3 dont un affichant des aiguilles. Ces cadrans sont personnalisables en termes de fond d'écran (monochrome ou motif discret) et de design des aiguilles (pour un affichage digital), de couleur de police (8 teintes disponibles) et de complications. Chaque modèle propose 2 à 4 complications à définir soi-même à partir d'une liste d'une dizaine de données. On peut également laisser un champ vide, afficher ses initiales ou encore le logo Polar.

Selon les données affichées, on peut tapoter la complication avec un doigt pour afficher le widget correspondant, par exemple la météo, la lampe torche ou l'outil de relaxation Serene.

Watchface
Watchface

Interface de navigation et écran tactile

La Vantage V3 est simple à utiliser grâce à son interface intuitive et son écran tactile. Les boutons restent nécessaires car le tactile ne couvre pas toutes les actions. On apprend rapidement les utiliser.

Ecran et boutons

A droite, le bouton du milieu, facilement repérable par sa couleur rouge, sert à lancer un sport (appui long) ou valider un choix (appui court). Les 2 autres permettent d'avancer ou reculer dans les menus ou faire défiler les écrans. A gauche, le bouton du bas permet de revenir en arrière ou d'ouvrir le menu principal. Celui du haut permet d'allumer ou d'éteindre l'écran (appui court) ou de verrouiller les boutons (appui long). Polar ne propose pas de boutons raccourcis programmables sur ce modèle.

L'écran tactile simplifie la navigation au quotidien. Cependant, il n'est pas activé pendant le sport, sauf pour la manipulation des cartes et pour enregistrer un tour (il faut taper 1 fois sur l'écran). Il ne permet pas non plus de naviguer dans le menu des paramètres une fois le sport lancé. On aurait aimé au moins pouvoir faire défiler les écrans avec le doigt ou décider de l'activation ou non du tactile dans les paramètres. Au passage, on retrouve le même comportement sur la Suunto Race.

Ecran tactile

Pour éviter des manipulations involontaires, l'écran tactile se désactive automatiquement lorsque la montre se met en veille. Une rotation du poignet ou un appui sur un bouton est alors nécessaire pour le réactiver.

L'utilisation du tactile est assez intuitive : un mouvement du doigt vers la gauche ou la droite pour faire défiler les widgets, vers le bas pour accéder aux paramètres rapides (lampe torche, mode avion, alarme, compte à rebours, mode Ne pas déranger) et vers le haut pour afficher les notifications. On peut revenir en arrière en glissant le doigt de gauche à droite mais uniquement dans certains affichages (paramètres par exemple). Dans d'autres, il faut utiliser le bouton de retour. Dommage.

Lorsqu'on utilise le tactile, certains mouvements sont accompagnés d'une petite vibration (retour haptique) pour faciliter la navigation. On peut aussi donner un petit coup de doigt et laisser l'affichage avancer tout seul, comme sur un Smartphone.

L'écran est réactif, les affichages fluides, aidés par un processeur 2,3 fois plus rapide que le précédent !

Widgets et outils

La montre offre 11 widgets ou vues que l'on peut désactiver individuellement mais pas réorganiser :

  • Activité quotidienne : un résumé de l'activité de la journée : pas (mais pas distance sauf dans l'application), durée d'activité, calories dépensées selon l'activité (sport, journée, métabolisme de base), pourcentage atteint de l'objectif défini, fréquence cardiaque (min, max, moyenne)
  • Résumé de la semaine : une synthèse des activités sportives (durée, distance, calories, temps passés dans les zones cardiaques) et un histogramme
  • Suivi du sommeil (Nightly Recharge): statut, jauge, score et commentaire résumant l'essentiel
  • Boost du sommeil (SleepWise) : informations complémentaires sur le sommeil et histogramme montrant les niveaux d'énergie et de vigilance au cours de la journée (nous détaillons le widget dans les fonctions de suivi de la santé)
  • Température nocturne de la peau : histogramme sur la semaine des variations de température cutanée pendant la nuit et commentaire indiquant si tout est normal (nous détaillons le widget dans les fonctions de suivi de la santé)
  • Statut de charge cardiaque (TrainingLoad Pro et Recovery Pro) : informations sur la charge d'entraînement : indicateurs, jauge et commentaire (nous détaillons le widget dans les fonctions sportives)
  • Guide d'entraînement FitSpark: suggestions d'exercices (musculation, cardio, étirements) adaptés à la forme du moment et du niveau de récupération (nous détaillons le widget dans les fonctions sportives)
  • Navigation : carte du monde affichant la position actuelle, altitude, boussole et accès à l'étalonnage de l'altimètre
  • Heures de lever et coucher du soleil
  • Météo : prévisions sur 48 h (nous détaillons le widget dans les fonctions pour l'outdoor)
  • Commandes de la musique : pour contrôler la musique d'un Smartphone

Chaque widget affiche une synthèse des données essentielles. Pour avoir plus d'informations, il faut tapoter l'écran ou appuyer sur le bouton rouge. La montre affiche alors toutes les données de suivi.

Widgets
Widgets

En plus de ces widgets, on trouve des outils : alarme (réveil), compte à rebours, mode Ne pas déranger, mode avion, lampe torche.

Outils

Les notifications de Smartphone s'affichent en balayant l'écran de bas en haut. Nous y revenons plus loin.

Enfin, en appuyant sur le bouton du bas à gauche, la montre propose un menu permettant d'accéder aux différentes fonctions: démarrage d'un entraînement, Serene (exercices de relaxation), Ravitaillement (suivi de l'alimentation et de l'hydratation), Chrono (lancement d'un chrono, d'un compte à rebours ou programmation d'une alarme), Tests (accès aux tests de performance), Réglages (paramétrage de la montre). Nous détaillons ces fonctions plus loin dans l'article.

Menu principal

Fonctions pour le sport

Profil Trail

Polar propose plus de 150 profils sportifs, dont le triathlon, des fonctions assez complètes pour s'entraîner et suivre ses performances. On trouve de nombreux tests d'évaluation des performances en course à pied et cyclisme. Bref, de quoi s'entraîner ou mener une compétition.

Profils

Pour faciliter la recherche et le lancement d'une activité, la Vantage V3 n'embarque que 20 sports sur la montre mais on peut accéder à plus de 150 profils dans l'application. On trouve à peu près tous les sports incluant le triathlon (eau libre, vélo, course à pied) avec gestion des transitions et un profil Multisport qui permet d'enchaîner n'importe quel sport parmi les 20 favoris mais cette fois sans gestion des transitions.

On peut facilement et rapidement mettre à jour la liste de 20 sports embarqués, changer leur ordre d'apparition sur la montre et les personnaliser en ajoutant des écrans et en choisissant les données (voir la liste plus bas)

Hormis les métriques classiques (distance, vitesse, altimétrie, calories), on ne trouve pas de données spécifiques comme le comptage des répétitions en musculation mais on trouve un compteur de montées et descentes affiché pour certains profils, comme le ski.

Profils sportifs
Polar propose 20 profils sur la montre et plus de 150 dans l'application. On peut créer de nouveaux profils ou personnaliser les profils existant. // © Sport Passion

Outils pour le sport

On lance un sport en appuyant sur le bouton rouge (sur la droite) ou depuis le menu (Démarrer l'entraînement). Le dernier sport pratiqué est proposé par défaut. L'écran affiche l'état des capteurs (cardio optique, GPS, connectivité avec le téléphone, capteurs externes éventuels) sous la forme d'un icone entouré d'un cercle en couleur.

Un icone en haut de l'écran indique l'état de la batterie et la durée restante en nombre d'heures, une valeur qui varie selon les paramètres choisis.

Démarrer un entraînement

A partir de cet écran, on peut accéder au menu rapide et changer le mode d'affichage (permanent ou non), la fréquence d'enregistrement GPS (1s, 1 mn, 2mn, désactivé) et l'utilisation du cardio optique (activé ou non).

C'est dans ce menu que l'on trouve la plupart des outils pour le sport et l'outdoor. Nous y revenons juste après.

A partir de là, idéalement quand tous les capteurs (GPS, cardio) sont au vert, on peut lancer l'entraînement en appuyant une nouvelle fois sur le bouton de lancement (rouge).

Parmi les outils d'entraînement, on trouve :

  • Course contre la montre : pour courir contre un coureur fictif à partir d'une distance et d'une allure programmées. La montre affiche l'avance (en vert) ou le retard (en rouge) et une animation.
  • Chrono intervalle : pour programmer une alerte qui se déclenche chaque fois que l'objectif programmé (temps ou distance) est atteint
  • Compte à rebours : pour générer une alerte après un temps programmé
  • ZoneLock : disponible à partir des vues de la montre, pour verrouiller une zone de fréquence cardiaque, vitesse/allure ou puissance et recevoir une alerte quand on sort de la zone. Cela permet de s'entraîner dans une zone donnée sans avoir à regarder sa montre.
  • Enregistrement de tours manuels (via un bouton ou le tactile) ou automatique selon une distance, durée ou encore une position GPS (chaque fois qu'on repasse au même endroit)
  • Pause automatique ou manuelle
  • Entraînement avec un objectif de durée, distance ou calories
  • Suggestions d'entraînement FitSpark (lire plus bas)
  • Partage de la FC avec d'autres dispositifs Bluetooth (home-trainer ou compteur vélo par exemple)
  • Itinéraires : pour suivre un parcours programmé (nous développons cela dans les fonctions de navigation GPS)
  • Retour au départ : pour revenir au point de départ en suivant la trace enregistrée ou en ligne droite

On peut accéder à ces outils pendant l'enregistrement mais certains demandent de mettre en pause l'activité le temps de les activer. Le paramétrage peut également être réalisé depuis l'application, au niveau des profils sportifs. Certains paramètres ne peuvent être programmés que depuis l'application.

L'enregistrement de tours en tapotant l'écran n'a pas fonctionné lors de nos tests, bien que l'option ait bien été activée au niveau du profil sportif utilisé.

Outil contre la montre
L'outil Course contre la montre permet de se mesurer à un coureur fictif programmé pour parcourir un distance définie en un temps donné // © Sport Passion

En plus de ces fonctions, Polar propose d'autres outils accessibles depuis le menu principal de la montre ou depuis Polar Flow :

  • Programmation d'entraînements simples ou complexes (depuis l'application) à suivre sur la montre. On peut également télécharger un plan personnalisé pour préparer une course (5 km, 10 km, semi-marathon ou marathon).
  • Ravitaillement (FuelWise) : pour définir des rappels automatiques (basés sur la consommation estimée) ou manuels pour s'alimenter (glucides) et s'hydrater.
  • Strava Live Segments : les segments choisis comme favoris dans Strava sont automatiquement synchronisés via Polar Flow pour être accessibles depuis les profils correspondant (course à pied ou cyclisme)
  • Tests de performance (lire plus loin)
  • Running Index : une évaluation de la VO2max pendant l'entraînement
  • Bénéfices de l'entraînement : des informations visuelles sur les bénéfices apportés par l'entraînement.
Ecran ravitaillement
Ecran Strava Live

La Vantage V3 embarque également un coach vocal qui fournit quelques informations pratiques pour ne pas avoir à regarder sa montre, comme "vous avez parcouru 1 kilomètre en 5 minutes et 45 secondes. Votre fréquence cardiaque moyenne était de 150 battements par minute. Votre vitesse était de 11 km/h". Cette fonction nécessite d'emporter un Smartphone.

Vues et champs de données

Une fois l'activité lancée, la montre affiche un certain nombre de vues définies par défaut et que l'on peut désactiver depuis l'application mais pas modifier. Elles affichent des informations spécifiques (altimétrie, cœur, puissance, etc.) avec des graphes et des jauges (ZonePointer).

Vue sportive
La montre propose certaines vues par défaut comme ici la courbe de fréquence cardiaque // © Sport Passion
Ecran 4 champs
L'écran de la Vantage V3 peut afficher 1 à 4 champs de données au maximum incluant, pour certaines données, un zone pointer (jauge) // © Sport Passion
Puissance de course à pied
Ce modèle évalue la puissance de course à pied sans nécessiter un capteur externe // © Sport Passion
Graphe de puissance
Une vue proposée par défaut affiche une courbe de puissance // © Sport Passion

Un inclinomètre affiche un profil de pente sur le dernier kilomètre, les dénivelés, l'altitude et le pourcentage de pente.

On trouve également une boussole, la carte, le contrôle de la musique du téléphone.

Inclinomètre
L'inclinomètre affiche un profil de pente sur le dernier kilomètre avec les dénivelés parcourus et restants, l'altitude et le pourcentage de pente // © Sport Passion
Boussole
La boussole, accessible en mode sportif ou quotidien // © Sport Passion

Enfin, HillSplitter affiche le nombre de montées et descentes et le type de terrain actuel (montée, descente ou plat). C'est un peu l'équivalent de ClimbPro chez Garmin mais en plus basique.

Hillsplitter
HillSplitter affiche des informations sur chaque montée, descente ou section plate // © Sport Passion

En plus de ces vues prédéfinies, l'utilisateur peut créer ses propres vues, jusqu'à 8 au maximum. Chaque vue peut afficher jusqu'à 4 champs, une limitation qui perdure depuis des années chez Polar. On aurait aimé pouvoir afficher au moins 6 données sur cet écran large, le plus large de tous les modèles Polar actuels.

L'application propose une soixantaine de champs dont la plupart sont des variantes des données classiques (min, max, moyenne, valeurs au tour) et quelques-unes des ZonePointers (jauges). Ces données ne peuvent pas être définies pendant l'activité. Si vous réalisez qu'une donnée vous manque, vous pourrez mettre à jour la vue dans l'application mais pour que le profil en hérite, il faudra lancer une synchronisation depuis la montre (appui long sur le bouton du bas à gauche), donc quitter l'entraînement.

Voici les données proposées pour les vues :

  • Horloge
  • Durée
  • Environnement : altitude, dénivelé positif, dénivelé négatif, pourcentage de pente
  • Mesures du corps : FC (instantanée, moyenne, maximale), calories, ZonePointer de fréquence cardiaque (jauge colorée)
  • Distance
  • Vitesse ou allure (instantanée, moyenne, maximale), ZonePointer d'allure (jauge)
  • Cadence (instantanée, moyenne, max)
  • Puissance (instantanée, moyenne, max)

Suivi de la VFC

Suivi de la VFC

Le suivi de la VFC pour s'entraîner s'effectue dans l'application (Nightly Recharge). Polar propose des graphes de la VFC mesurée la nuit et indique, par des couleurs et une jauge, si le corps a bien récupéré. Un conseil personnalisé est fourni chaque jour en fonction du niveau de récupération, par exemple pour dire s'il faut profiter de la journée pour faire un entraînement intense ou au contraire se reposer. L'application affiche des données un peu plus complètes avec des "astuces du jour".

Suivi de la VFC
L'application affiche des graphes de suivi de la VFC et des astuces du jour // © Sport Passion

Suggestions d'entraînement (fonction FitSpark)

Fitspark

FitSpark est un outil suggérant des entraînements quotidiens sur mesure pour rester en forme. Il ne s'agit pas d'un programme d'entraînement pour préparer une course mais plutôt de propositions d'exercices pour entretenir sa forme si l'on ne sait pas comment si prendre.

La fonction prend en compte le niveau de forme du moment, les entraînements passés et le niveau de récupération pour suggérer des exercices de 3 types : musculation, cardio et exercices complémentaires (étirements par exemple).

Par exemple, si vous vous êtes beaucoup dépensé la veille, elle va vous orienter vers des exercices de musculation ou des étirements plutôt qu'un entraînement de cardio.

La montre propose plusieurs suggestions par jour. Chaque entraînement est accompagné d'une explication et d'une animation pour savoir comment bien réaliser les mouvements.

Ecrans Fitspark

Tests de performance

Test de performance

La Vantage V3 offre une batterie impressionnante de tests pour évaluer ses performances et ses progrès, en particulier si l'on est coureur ou cycliste :

Test orthostatique
  • Test Orthostatique : un test de quelques minutes, assis puis debout, pour évaluer sa VFC et son état de récupération. Ce test utilise le capteur ECG pour une précision qui soit exploitable (dans le passé, il nécessitait l'utilisation d'une ceinture cardio). Les données sont exploitées par la montre dans les algorithmes d'évaluation des indices de performance.
  • Test de récupération des jambes : un test où il faut, à 3 reprise, s'accroupir puis sauter le plus haut possible. Il sert à évaluer la récupération des muscles des jambes et le développement de la force explosive. Polar exploite le résultat dans les algorithmes de la montre.
  • Test de marche : il s'agit d'un test de 15 minutes à réaliser en marchant à une allure soutenue, sans courir et en respectant une fréquence cardiaque minimale de 65% de sa FC maximale.
  • Test de course à pied : Polar propose 2 tests pour les coureurs. Un test d'effort sub-maximal, facile à réaliser et sans danger (effort limité à 65% de la FCmax), et un test d'effort maximal, plus exigeant (effort atteignant 85% de la FCmax) mais beaucoup plus fiable et qui permet de connaître sa fréquence cardiaque maximale.
  • Test de course à pied
    Le test de course à pied // © Sport Passion
  • Test cyclisme : il s'agit d'un test d'évaluation du seuil fonctionnel de puissance (FTP) utilisé pour définir les zones personnelles de puissance de cyclisme. Il consiste à évaluer la puissance moyenne maximale que vous pouvez maintenir pendant 60 minutes (ou un temps plus court).
  • Test fitness : un test de 5 minutes au repos pour évaluer sa capacité aérobie (VO2max)
  • Mesure de la VFC : le capteur ECG est utilisé pour mesurer la VFC et produire un ECG basique
  • Mesure du taux d'oxygène sanguin : il ne s'agit pas proprement d'un test de performance mais d'une évaluation du SpO2, un indicateur utile lors des sorties en haute montagne.

Statut de charge cardiaque (Training Load Pro et Recovery Pro)

Training Load Pro

Training Load Pro est une fonction puissante qui évalue la charge cardiaque d'entraînement. En bref, elle évalue le degré de fatigue auquel le système cardiovasculaire a été soumis lors d'un entraînement. Plus l'effort a été intense et/ou long, plus la charge d'entraînement est grande.

Pour cela, la montre se base sur 3 mesures : la charge cardio (évaluée à partir de la fréquence cardiaque et la durée de l'entraînement), la charge musculaire (évaluée à partir de la puissance et de la durée de l'activité) et la charge ressentie ou RPE (évaluée manuellement dans l'application).

Les résultats de l'analyse peuvent être consultés dans un widget dédié qui affiche un score facile à comprendre avec une jauge tout en couleur et un commentaire. On peut ainsi savoir si l'activité actuelle a permis de développer ou au moins maintenir son entraînement ou si elle a été insuffisante (risque de désentraînement) ou au contraire excessive (risque de surentraînement voire de blessures).

Ecrans Training Load Pro

Training Load Pro a l'avantage d'offrir des indicateurs simples à comprendre pour suivre les effets de l'entraînement et savoir quand lever le pied. Dommage que Polar ne permette pas d'entrer le RPE directement sur la montre après la sortie comme le font d'autres marques.

Recovery Pro évalue la récupération. La fonction indique si le système cardiovasculaire a bien récupéré et s'il est prêt pour un nouvel entraînement. Elle fournit des commentaires sur la récupération et des recommandations d'entraînement basées sur l'équilibre entre la charge d'entraînement et le niveau de récupération.

Résumé de l'entraînement

A la fin de l'entraînement, la Vantage V3 affiche un résumé détaillé que l'on pourra également retrouver plus tard dans le widget "Résumé de la semaine" et en plus détaillé dans l'application Polar Flow. Il affiche une vue synthétique, avec des graphes, des principaux indicateurs, par exemple les données de fréquence cardiaque et zones de fréquence cardiaque, calories, puissance et zones de puissance, altitude (HillSpliter), Sources d'énergie (répartition des dépenses en glucides, lipides et protéines) ainsi que les informations concernant les tours.

Résumé de l'activité

Cartographie et navigation GPS

Cartographie

Une cartographie disponible hors ligne

La Vantage V3 est livrée avec une cartographie de base préchargée de l'Europe et de l'Amérique du Nord. Il s'agit de cartes issues d'OpenStreetMap. Comme chez Suunto et COROS à l'heure où nous écrivons ces lignes, il ne s'agit pas d'une cartographie routable. Disponible hors-ligne, elle fonctionne sans avoir besoin d'un Smartphone connecté à proximité.

Les cartes préinstallées sur ce modèle sont des cartes de base affichant les routes et les pistes principales mais pas les détails comme les courbes de niveau, les chemins et certaines petites rues en ville. Elles vous seront utiles pour des sorties sur route ou grands chemins mais pas si vous avez besoin de plus de détails.

Cartes de base IGN
La Vantage V3 (à gauche) est livrée avec une cartographie de base préchargée qui n'affiche que les routes et les chemins principaux. Les courbes de niveau ne sont pas indiquées. Ici une comparaison avec la Suunto Race (à droite) // © Sport Passion
Cartes de base ville
Sur ce parcours, les petites rues du village traversé ne sont pas indiquées sur la carte de base. Comparaison avec la Garmin Epix Pro (à droite) // © Sport Passion

On peut télécharger gratuitement des cartes topographiques plus détaillées depuis Polar Flow. C'est ce que nous vous recommandons de faire pour profiter pleinement des avantages d'une montre avec cartographie ! Le téléchargement est simple à réaliser et rapide. Comptez environ 10 minutes pour télécharger la carte entière de la France (2,7 Go) en utilisant le câble USB-C fourni. La mémoire de la montre est assez large pour télécharger d'autres cartes, celles de base n'occupant que 15 Go au total sur les 32 Go de mémoire disponible.

L'affichage de la carte passe nécessairement par le lancement d'une activité. On ne peut pas l'afficher depuis le widget de Navigation. La plupart des profils de sport en extérieur la proposent sinon on peut l'ajouter depuis l'application du moment que le profil utilise le GPS.

Les cartes sont bien mises en valeur par l'écran AMOLED avec une dizaine de couleurs pour distinguer les différentes zones : vert pour les espaces forestiers, bleu pour les cours d'eau et plans d'eau, gris pour les agglomérations, marron pour les courbes de niveau. Les routes, chemins et sentiers sont représentés par un trait d'épaisseur variable (large pour les grands axes, fin pour les sentiers). Les grands axes sont tracés en orange, les routes principales en jaune pâle, les routes secondaires et les grands chemins forestiers en blanc. Curieusement, les sentiers sont dessinés en jaune pâle comme les routes principales. L'échelle est indiquée en bas de la carte. La montre affiche également les points cardinaux.

Cartographie
Les cartes détaillées affichent les petites rues, les sentiers, les bâtiments et les courbes de niveau. A l'arrêt, la position est indiquée par un point. (cliquez pour agrandir) // © Sport Passion
Cartographie
Lorsque l'utilisateur se déplace, le curseur devient une flèche et indique la direction de déplacement. La montre n'affiche pas de trace (breadcrumbs) sauf en mode Guide d'itinéraire // © Sport Passion

Cette carte affiche le nom des villes mais pas des routes.

On peut zoomer et dézoomer la carte en utilisant les boutons. Pour cela, il faut au préalable entrer dans le mode de recadrage en appuyant sur le bouton du milieu (rouge) puis utiliser les boutons haut et bas pour agrandir ou réduire. On aurait aimé pouvoir activer le mode de recadrage en tapotant simplement sur l'écran. De même, pour déplacer la carte, il faut d'abord entrer dans le mode de recadrage puis utiliser le doigt. On peut également tout faire à partir des boutons (zoom et déplacement).

Le zoom permet d'afficher la carte dans un rayon allant d'environ 60 m à 16 km, ce qui est assez confortable. On peut régler l'orientation de la carte (Nord en haut ou direction en haut).

© Sport Passion

En pratique, l'affichage est stable et très lisible pendant les déplacements. Si l'on choisit d'afficher la direction toujours en haut (carte toujours orientée dans la même direction), la carte tourne de manière très fluide pour suivre le mouvement. Il n'y a pas de saccadé.

Cartographie
Les cartes affichent le nom des villes // © Sport Passion

Outils pour l'outdoor et la navigation GPS

Bien qu'il soit orienté performance, ce modèle haut de gamme propose tout ce qu'il faut pour l'outdoor incluant une navigation GPS avancée et des données complètes d'altimétrie.

La montre embarque une boussole pour suivre un cap ou orienter une carte, un thermomètre, un altimètre barométrique, un baromètre, des prévisions météo sur 48 heures incluant des données d'observation (température, taux d'hygrométrie, vitesse du vent).

Widget météo
La montre affiche les prévisions météo sur 48 h ainsi que quelque observations // © Sport Passion

L'altimètre peut être étalonné manuellement ou automatiquement à partir du GPS avant ou pendant l'entraînement. Vous pourrez donc très bien l'étalonner au passage d'un sommet ou d'un col ou encore après avoir atteint une ligne de niveau.

Les données d'altimétrie incluent l'altitude, les dénivelés (montées / descentes), le pourcentage de pente mais pas la vitesse verticale ou ascensionnelle. On ne trouve aucune donnée 3D (vitesse, distance, allure). Si l'on suit un itinéraire programmé, la Polar affiche un profil de pente, la pente actuelle, les dénivelés cumulés (montées et descentes passées) et les dénivelés qu'il reste à faire.

La fonction HillSplitter analyse les pentes et affiche les performances pour chaque montée et descente. Nous détaillons cela dans le paragraphe suivant.

Ce modèle inclut également une lampe torche relativement puissante grâce à la luminosité importante de l'écran AMOLED. Elle suffit amplement pour assez éclairer une pièce la nuit afin de s'y déplacer ou chercher un objet dans une tente. On peut l'activer à partir de l'écran tactile via les paramètres rapides de la montre ou en ajoutant le widget dans une complication du cadran.

Les fonctions de navigation incluent :

  • Trace GPS (breadcrumbs) (uniquement en utilisant le Guide d'itinéraire)
  • Guide d'itinéraire pour suivre un parcours programmé
  • Guidage pas à pas (Turn by Turn) pour les parcours créés depuis l'application Komoot
  • Retour au point de départ, une fonction permettant de revenir au point de départ à vol d'oiseau ou en revenant sur ses pas. Si l'on a changé d'itinéraire en route, on ne pourra pas revenir par l'itinéraire initialement programmé.
  • Coordonnées GPS affichées à la demande

On ne trouve ni fonction de navigation vers un point d'intérêt, ni la possibilité d'enregistrer des points d'intérêts. Polar ne propose pas non plus de fonction chemin tracé ou snap to route pour coller au mieux l'itinéraire à la trace.

Curieusement, la trace GPS (Petit Poucet ou breadcrumbs) ne s'affiche pas sur la Vantage quand on s'entraîne sans utiliser le guide d'itinéraire ou la fonction de retour au départ. La carte affiche la position actuelle avec une flèche montrant la direction de progression ou un point quand on fait une pause. On ne peut donc pas voir le parcours effectué sur la carte.

Le Guide d'itinéraire permet de naviguer le long d'un parcours programmé ou déjà enregistré sur la montre. Il peut être activé avant de lancer l'activité ou à tout moment pendant l'activité. On peut aussi arrêter la navigation ou changer d'itinéraire en cours de route si besoin. Il faut indiquer où l'itinéraire commence : point de départ de l'itinéraire, sur la route, retour depuis le point d'arrivée (il est programmé pour aller de A à B mais vous partez de B pour le faire en sens inverse) ou demi-tour en cours de route (vous décidez de le prendre en cours de route pour revenir au point de départ programmé).

Fil d'Ariane
Suivi d'itinéraire

Une fois l'itinéraire sélectionné, la Polar affiche le parcours sur la carte et son profil d'altitude. Quand on lance la navigation, elle affiche l'itinéraire à suivre en bleu sur la carte. La montre attend que l'utilisateur soit vraiment sur l'itinéraire pour afficher la trace GPS. Une fois dessus, elle indique que l'itinéraire a été trouvé et affiche le trajet parcouru en rouge.

Fil d'Ariane
Fild'Ariane

Etonnamment, aucune indication n'est donnée concernant la direction à suivre. On aurait aimé voir une flèche ou des chevrons indiquant le sens du parcours, en particulier quand l'itinéraire se coupe.

Polar ne propose toujours pas d'outil de création d'itinéraire. Il faut donc toujours passer par une application tierce comme Komoot ou Strava ou utiliser un fichier GPX ou TCX existant. Si l'on veut se simplifier la vie, le mieux est de disposer d'un compte Komoot que l'on associe à l'application Polar Flow. Les itinéraires créés dans Komoot sont alors automatiquement synchronisés vers Polar Flow. On peut ensuite les taguer pour qu'ils soient synchronisés sur la montre et disponibles dans la librairie d'itinéraires.

Suivi d'itinéraire

Le guidage pas à pas (Turn by Turn) fournit des instructions détaillées de navigation. La fonction affiche une petite flèche verte en bas de l'écran avec la distance à parcourir jusqu'au virage et la direction à prendre. Au moment de tourner, elle émet un rappel comme quoi il faut tourner maintenant. Les alertes sont efficaces, ne s'affichant que lorsque l'instruction est vraiment utile (virage important par exemple). Si l'on est en dehors de l'itinéraire, la vue affiche la distance pour le rejoindre à vol d'oiseau.

Guidage Turn by Turn
La montre indique, en bas de l'écran, le prochain tournant et la direction à prendre // © Sport Passion
Guidage pas à pas
Un rappel est émis au moment de tourner // © Sport Passion

Mais pour bénéficier de ce guidage, il faut obligatoirement créer ses itinéraires depuis Komoot, ce qui est assez limitant, d'autant plus que l'utilisation des cartes sur Komoot est payante. En tant qu'utilisateur Polar, vous pourrez toutefois bénéficier d'une carte gratuite et suffisamment large pour ne pas avoir à en acheter une à moins de pratiquer votre sport entre 2 zones !

Il n'est pas rare, lorsqu'on utilise la carte, que la montre demande de calibrer la boussole. Cela peut arriver une, voire plusieurs fois pendant la sortie. Il faut alors exécuter une série de mouvements bien précis. C'est assez frustrant si l'on est en train de lire la carte.

Etalonnage boussole
La boussole doit être étalonnée 1 ou plusieurs fois pendant la sortie quand on utilise la carte // © Sport Passion
Etalonnage boussole
Il faut alors exécuter une série de 6 mouvements en 3 dimensions avec des rotations du poignet // © Sport Passion

Quand on navigue le long d'un itinéraire, la montre affiche, dans une vue dédiée (Altitude), le profil d'altitude du parcours entier et la position actuelle sur ce profil. Elle indique également l'altitude actuelle, le pourcentage de pente et les dénivelés (montées et descentes) parcourus et restant. On a ainsi une bonne idée des difficultés passées et à venir pour doser correctement ses efforts.

Profil altitude future
En mode Fil d'Ariane (suivi d'itinéraire), la montre affiche le profil d'altitude de la sortie, la position actuelle et des données sur l'ascension // © Sport Passion

La fonction de retour au point de départ, activable à n'importe quel moment, permet de revenir d'où l'on est parti soit à vol d'oiseau (il faut suivre l'indication fléchée), soit en revenant sur ses pas. Si l'on veut rentrer en suivant l'itinéraire programmé, il faut utiliser le guide d'itinéraire.

L'analyse des pentes avec HillSplitter

Hill Splitter

HillSplitter est une fonction qui analyse les pentes et fournit des informations sur les performances. Il s'agit d'une vue dédiée dans certains profils (cyclisme, course à pied, ski par exemple) mais on peut l'ajouter à d'autres profils depuis l'application.

La fonction détecte automatiquement les montées, descentes et plats et affiche, pour chaque segment détecté, la distance parcourue sur le segment actuel, le dénivelé et la vitesse. Chaque segment (montée, descente, plat) est numéroté. On sait par exemple qu'on attaque la deuxième montée ou la troisième descente.

Pour les sports de descente (ski, snowboard, télémark, etc.), HillSplitter affiche une fenêtre contextuelle indiquant les détails de la descente précédente, l'idée étant de pouvoir consulter les données sur le remonte-pente. La vue affiche également le nombre de descentes effectuées jusque-là.

Pour fonctionner partout, HillSplitter s'adapte au type de terrain. Par exemple, sur un parcours présentant peu de dénivelé, les petits dénivelés seront pris en compte alors qu'en montagne, ils seront ignorés.

Les données HillSplitter sont ensuite synthétisées dans le résumé de l'entraînement qui s'affiche après la sortie. On pourra ainsi connaître le nombre total de montées et descentes et les dénivelés respectifs. Les données détaillées de chaque segment peuvent ensuite être consultées dans l'application.

Suivi quotidien et fonctions connectées

Suivi quotidien

Suivi d'activité

La Vantage V3 propose de bonnes fonctions de suivi de la santé et de l'activité, notamment un excellent suivi du sommeil, le meilleur du marché à nos yeux.

Elle affiche des vues synthétiques avec des indicateurs faciles à comprendre grâce à des graphes et des jauges en couleur. L'application propose des affichages beaucoup plus complets et détaillés, des graphes et des analyses pertinentes. L'application est très bien faite et conviviale.

Les principales fonctions incluent le comptage de pas, la distance (affichée uniquement dans l'application), le suivi du cœur, les calories dépensées pendant l'entraînement et hors entraînement, le suivi du sommeil, le suivi de la température cutanée nocturne, le pourcentage d'objectif atteint termes de pas.

Le comptage de pas nous a semblé juste à l'extérieur, beaucoup moins à l'intérieur, dans les activités comme le ménage, la cuisine ou même au bureau. La montre compte des pas là où il n'y en a pas, notamment avec certains mouvements de bras. On peut ainsi finir la journée avec plusieurs milliers de pas fictifs. Nous avions constaté le même comportement sur la Polar Ignite 3 lors de notre test du modèle.

Malgré la présence d'un altimètre barométrique, la montre n'affiche pas les étages gravis. On ne trouve pas non plus de suivi de l'oxygénation sanguine (la mesure de SpO2 s'effectue à la demande).

On trouve une synthèse du suivi du sommeil et du boost du sommeil dans 2 widgets dédiés et une analyse bien plus complète dans l'application.

Le suivi du sommeil et de la récupération se trouve dans le widget Nightly Recharge.

Suivi du sommeil
Suivi du sommeil sur la montre
Suivi du sommeil et de la récupération // © Sport Passion

L'application propose des graphes et des jauges faciles à lire.

Suivi du sommeil
Suivi du sommeil
Polar offre un excellent suivi du sommeil incluant un rapport détaillé sur la montre et ultra complet dans l'application (cliquez pour agrandir) // © Sport Passion

Le boost du sommeil est une fonction qui évalue l'impact du sommeil sur les niveaux d'énergie et de vigilance au cours de la journée. Elle fournit un graphe montrant à quel moment de la journée on devrait être le plus en forme. Le widget affiche d'autres données complétant celles du suivi du sommeil, comme un score du sommeil, la plage horaire d'endormissement.

Boost du sommeil
Boost du sommeil // © Sport Passion

Le suivi de la température nocturne permet d'identifier des variations de température cutanée pendant la nuit. Un écart trop élevé peut indiquer la survenue d'une maladie. Chez les femmes, ces valeurs peuvent permettre d'identifier les différentes phases du cycle menstruel. Le widget dédié affiche un histogramme sur 7 jours et un et commentaire en indiquant si tout est normal.

Température nocturne

Fonctions connectées

Fonctions connectées

La Vantage V3 offre quelques fonctions connectées de base : notifications, segments Strava Live, contrôle de la musique d'un téléphone, prévisions météo sur 2 jours, heures de lever et coucher du soleil, incluant les heures de l'aube et du crépuscule, réveil, chrono, compte à rebours, lampe torche, modes avion et ne pas déranger.

Les notifications de Smartphone (appels, mails, SMS, réseaux sociaux, et bien d'autres applications) s'affichent à l'écran mais pas quand il est en veille. On reçoit bien une alerte mais pour lire le message, il faut réactiver l'écran avec une rotation du poignet ou en appuyant sur un bouton, ce qui n'est pas très pratique, notamment au bureau ou en conduisant. On aimerait pouvoir lire l'écran sans avoir à toucher la montre ou bouger la main du clavier ! Et si l'on attend un peu trop longtemps, la notification disparaît et il faut balayer l'écran de bas en haut pour l'afficher.

Lorsqu'on reçoit un message, l'écran affiche le début, environ 50 caractères. Il faut tapoter l'écran pour lire la suite, jusqu'à 300 caractères environ, de quoi lire un message de bonne taille. La plupart des smileys s'affichent bien. On ne peut pas répondre à un message depuis la montre, par exemple pour envoyer un SMS prédéfini.

Le widget Météo affiche les prévisions pour la journée sur un seul écran. On peut obtenir les informations du jour suivant et des observations en ouvrant le widget : température actuelle et température ressentie, précipitations (hauteur), vitesse et direction du vent, taux d'hygrométrie,

Autonomie

Une autonomie importante qui peut chuter rapidement selon l'utilisation

Tester l'autonomie d'une montre à écran AMOLED est compliqué puisque la consommation importante de l'écran fait beaucoup fluctuer les résultats selon le paramétrage choisi mais aussi le niveau d'interaction avec la montre. L'utilisation des cartes semble aussi considérablement augmenter la consommation de la batterie.

Polar annonce une autonomie de 5 à 8 jours pour une utilisation au quotidien sans sport et de 47 h à 140 h pour le sport, selon la précision GPS choisie et le mode d'activation de l'écran. Ces chiffres sont basés sur un paramétrage donné et une utilisation type de la montre qui ne correspond peut-être pas à votre utilisation personnelle.

En pratique, les chiffres peuvent donc beaucoup varier même avec un paramétrage bien défini (précision GPS, écran activé en continu ou non, etc.)... Tout va dépendre de plusieurs critères, notamment la fréquence de consultation de l'écran, l'utilisation de la carte (affichage, zoom), l'activation ou non des notifications (le simple fait de les activer consomme de la batterie), l'utilisation du suivi d'itinéraire, etc. La température extérieure influe également beaucoup l'autonomie, le froid la réduisant.

Difficile donc d'indiquer précisément combien de temps vous allez pouvoir utiliser la montre avant de devoir la recharger. Voici toutefois quelques indications et un comparatif entre les valeurs annoncées par Polar et celles, très indicatives, que nous avons constatées lors de nos tests avec le paramétrage suivant : affichage continu pour le quotidien et mixte pour le sport), activation des notifications (sport et quotidien), luminosité de l'écran haute (valeur par défaut) et, pour le sport, utilisation du GPS double fréquence (meilleure précision), affichage régulier de la cartographie sans suivi d'itinéraire, fréquence de lecture de l'écran assez haute pour nos tests.

A noter que le mode continu d'affichage, très pratique chez Polar puisque l'affichage ne diminue pas d'intensité, consomme beaucoup de batterie, jusqu'à 2 fois plus selon notre expérience ! Dans nos tests, l'autonomie atteignait péniblement 14 h. C'est suffisant si vos sorties sont assez courtes, sinon vous ne pourrez pas utiliser ce mode. Malheureusement, Polar ne propose pas de mode Always On classique (affichage à faible intensité). Vous devrez donc faire avec l'affichage continu ou vous résigner à avoir un écran noir en mode veille.

Nous avons constaté une consommation d'environ :

  • 4%/h pour le sport soit 25 h d'utilisation
  • 7%/h pour le sport avec le mode always ON, soit 14-15 h d'autonomie (lire nos explications plus loin)
  • 15%/j pour le quotidien (écran permanent) soit 6-7 jours d'utilisation
  • 6,5%/j pour le quotidien sans affichage continu, soit 15 jours d'utilisation
 Autonomie annoncéeAutonomie constatée(*)
Montre + suivi 24h/248 j15 j
Montre + suivi 24h/24 + affichage permanent5 j6-7 j
GPS monofréquence61 h-
GPS double fréquence47 h25 h
GPS double fréquence + affichage continu-15 h
Mode éco (1 enregistrement / 2 mn)140 h-
L'autonomie
(*) Très variable selon l'utilisation (lire nos commentaires)

La montre se recharge en 2 h environ via un câble USB-C fourni. Il vous faudra donc un chargeur moderne, un ordinateur récent ou une batterie externe.

Affichage du temps restant en mode sport

On ne trouve pas de gestionnaire intelligent de batterie sur la montre comme chez Suunto ou Garmin, des marques qui proposent, sur les modèles haut de gamme, des modes prédéfinis de batterie avec un paramétrage donné. On peut toutefois modifier les paramètres en cours de route, par exemple désactiver le cardio optique, le mode continu d'affichage ou le GPS ou encore changer la fréquence d'enregistrement.

La montre affiche par ailleurs la durée estimée de batterie restante, un peu comme le fait Suunto. La valeur s'ajuste en fonction des paramètres choisis pour le profil.

Précision GPS, cardio, altimètre

Test de précision des capteurs

Test de précision du GPS

Nous avons testé la Polar Vantage V3 en ville et en forêt sur divers types de terrains. Une bonne partie des tests ont été réalisés avec 2 autres montres à GPS multibande : Suunto Race et Garmin Epix Pro (parfois Garmin Forerunner 255). Les 3 montres étaient portées en même temps, l'une sur l'autre poignet, l'autre sur la paume de la main pour éviter qu'un modèle gêne la réception GPS de l'autre.

En ville

Commençons par notre parcours de référence, un petit village tout en pierres aux ruelles serrées où la réception GPS est très mauvaise par endroit. C'est là que nous comparons le GPS de toutes les montres que nous testons (voir le comparateur de précision GPS des montres testées).

La Vantage V3 s'en sort très bien, même si la trace est un peu moins fidèle que celle de la Garmin Epix Pro. Le tracé est nettement plus précis que celui de la Forerunner 55 et son GPS monofréquence que nous avons mise ici pour bien comprendre la difficulté du parcours. La précision du GPS de la montre Polar est donc très bonne sur ce parcours difficile et équivalente à celle de la récente Suunto Race que nous avons testée. Vous trouverez également ici un comparatif détaillé des 3 montres Polar Vantage V3, Suunto Race et Epix Pro.

Test GPS Polar Vantage V3 versus Garmin EPix Pro vs Garmin Forerunner 55
Test du GPS multibande de la Polar Vantage V3 sur notre parcours de référence (mauvaise réception GPS) et comparaison avec la Garmin Epix Pro (double-fréquence) et Forerunner 55 (monofréquence) // © Sport Passion

En ville, mais cette fois-ci en milieu dégagé, les traces des 3 montres sont assez bien alignées et fidèles au trajet réel lors de ce parcours réalisé 3 fois sur différents jours en suivant bien le même trajet.

Test GPS en ville
Polar Vantage V3Suunto RaceGarmin Epix Pro

Ici le même parcours mais montrant uniquement les traces de la Vantage V3. Le tracé est très bon et quasiment toujours du bon côté de la route.

Test GPS en ville

Un peu plus loin, la trace reste précise lors des 3 parcours réalisés.

Test GPS en ville

Les créneaux de 5 x 5 pas sont bien carrés pour la Polar (en orange) sur ce parcours réalisé 2 fois à des jours différents. Curieusement, le tracé part en sens inverse à la fin d'un créneau mais revient plus tard à la bonne position.

Test GPS en ville
Polar Vantage V3Suunto RaceGarmin Epix Pro


En forêt

Nous avons testé la Vantage V3 et les 2 autres montres (Polar et Garmin) en mode GPS double-fréquence sur plusieurs parcours en forêt. Ici, sur un itinéraire de 6,5 kilomètres effectué 2 fois sur 2 jours, d'où les traces en double. Les traces sont assez proches entre les 3 montres. On voit des écarts plus visibles sur les 3 sections encadrées ci-dessous. Regardons cela de plus près.

Test comparatif GPS
Polar Vantage V3Suunto RaceGarmin Epix Pro
Test du GPS multibande en forêt (2 fois le même parcours sur 2 jours) // © Sport Passion

Au départ (encadré 1), la Vantage V3 (en orange) s'écarte un peu de la route lors de la deuxième sortie. La trace en forme de pelote correspond à une pause photos : la montre enregistre des déplacements pendant nos arrêts car le signal GPS n'est pas optimal. Sur les photos de droite (autre partie du parcours), la Vantage V3 s'écarte régulièrement de quelques mètres des traces des 2 autres montres. Cliquez sur la photo pour l'agrandir.

Test comparatif GPS
Polar Vantage V3Suunto RaceGarmin Epix Pro

Un peu plus haut (encadré 2), la Polar suit bien le chemin mais toujours avec ces petits écarts réguliers et des pelotes pendant nos pauses. Certains de ces écarts s'observent pour les 2 sorties.

Test comparatif GPS
Polar Vantage V3Suunto RaceGarmin Epix Pro

Ici, la Vantage V3 affiche toujours ces petits écarts et on peut encore voir qu'il s'agit des mêmes erreurs de positionnement sur les 2 parcours. Ces écarts restent toutefois assez minimes.

Test comparatif GPS
Polar Vantage V3Suunto RaceGarmin Epix Pro

Voyons maintenant si ces écarts et les quelques pelotes lors de nos pauses ont eu un impact sur la distance cumulée tout au long du parcours, donc sur l'allure ou la vitesse mesurée et aussi la distance totale.

Sur ces 3 parcours quasi identiques en ville, la distance cumulée en tout point du parcours par la Vantage V3 est à 2 reprises quasi identique à celle de l'Epix Pro (la montre plus précise sur notre parcours de référence). Il n'y a que sur 1 parcours (graphe 2) où elle diffère avec un décalage qui augmente à quelques endroits clés du parcours, là où le GPS passait mal. L'écart en fin de parcours avec la montre Garmin varie ici de 0,5% (2 parcours) à 3,8% (1 parcours).

Distance cumulée
Distance cumulée
Distance cumulée

En forêt, l'écart entre les 3 montres tournait autour de 1 à 2%. La Polar affiche une distance totale assez proche de l'Epix Pro (1,5 à 2% de plus), soit environ 200-250 m sur les 13 km parcourus. C'est environ 600 à 800 m d'écart au marathon pour un parcours comme celui-ci.

Comparaison distance cumulée
Comparaison de la distance cumulée sur le 1er parcours en forêt // © Sport Passion
Comparaison distance cumulée
Comparaison de la distance cumulée sur le 2nd parcours en forêt // © Sport Passion

En termes de distance totale sur nos différentes sorties, nous avons constaté un écart de seulement 0,2% entre la Polar Vantage V3 et l'Epix Pro (moins de 100 m au marathon !) et 1,1% entre la Polar Vantage V3 et la Race. Attention, ces chiffres sont une moyenne ! Sur le parcours en forêt, l'écart atteignait +2% entre la Vantage V3 et l'Epix Pro. Sur d'autres parcours, cet écart était négatif, d'où une moyenne proche de 0.

Test de précision du cardio optique

Tester la précision d'un cardiofréquencemètre optique n'est pas évident étant donné que les mesures peuvent beaucoup varier d'un individu à l'autre selon le type et la couleur de peau, la pilosité, la température extérieure et d'autres paramètres. A ce sujet, nous vous renvoyons sur nos conseils pour optimiser les mesures de fréquence cardiaque sur une montre cardio-GPS.

Nos tests sont donc très subjectifs et nous ne garantissons par leur fiabilité. Ils permettent de se faire une idée et de comparer les résultats à ceux obtenus dans les mêmes conditions avec d'autres montres. Si vous recherchez la meilleure précision, nous vous recommandons d'utiliser une ceinture thoracique.

Nous avons testé le cardio optique de la Polar Vantage V3 en comparant les valeurs de fréquence cardiaque avec celles enregistrées par une ceinture cardio thoracique Garmin HRM-Dual associée à une Garmin Epix Pro.

Le cardio optique de la Vantage V3 répond bien aux accélérations mais affiche à plusieurs reprises des valeurs complètement erronées avec des augmentations quand la fréquence cardiaque diminue et inversement. Il faut parfois 5 minutes pour que la FC retrouve ses marques. Le capteur semble pourtant meilleur que l'ancien, avec plus de LEDs et récepteurs. Nous avions bien serré la montre au poignet. Il semble que ce modèle ne soit pas bien adapté à notre poignet que d'autres montres.

La FC moyenne mesurée sur nos différentes sorties variait de 1 à 2%. La FCmax différait parfois de plus de 15 pulsations.

Graphe comparatif cardio
Graphe comparatif cardio

Test de précision de l'altimètre barométrique

La Vantage V3 embarque un altimètre barométrique à étalonnage manuel ou automatique que l'on peut ajuster à tout moment, avant le départ ou pendant la sortie.

Les mesures sont précises. Lors de nos sorties, les 3 montres affichaient souvent la même altitude, hors erreurs liées au manque d'étalonnage au départ. En revanche, la Vantage V3 a souvent montré un décalage d'altitude sur tout le parcours parce que nous n'avions pas effectué d'étalonnage au départ. Polar indique pourtant faire 2 étalonnages automatiques à partir du GPS au cours des premières minutes d'entraînement. Il est possible que le GPS ne passait pas suffisamment bien dans notre cas et que ces étalonnages aient échoué.

Sur ces 2 sorties de randonnée de 1h30 à 2 h en forêt, la Polar affiche un bon profil mais qui est pénalisé par l'absence d'étalonnage automatique. Sur le premier graphe, elle ajuste son altitude en début de parcours mais s'éloigne alors un peu de de l'altitude indiquée par la carte IGN. Ici, la Garmin affiche le profil le plus juste sur tout le parcours. Les écarts restent faibles entre les 2 montres, à peine 10m avec un maximum de 15 m. Sur le second graphe (variante de la même sortie), la Vantage aurait affiché une excellente précision si l'étalonnage avait pu bien se faire.

Graphe comparatif altimeter
Graphe comparatif altimètre

Sur ces 2 sorties en ville avec dénivelé, l'altitude relevée par la Polar sur la première sortie est excellente mais sur la seconde, on retrouve toujours ce décalage lié à l'absence, à priori, d'étalonnage.

Graphe comparatif altimètre
Graphe comparative altimètre

Sur cette autre sortie (toujours le même parcours en ville, avec dénivelé), on retrouve encore le même souci d'étalonnage qui semble échouer. En étalonnant la montre au départ, on évite ce problème.

Graphe comparatif altimètre

Conclusion du test de précision des capteurs

Le GPS de la Polar Vantage V3 offre une très bonne précision même dans les endroits où le signal passe mal. Globalement, le tracé est relativement précis et les mesures de distances (cumul et total) fiables sur les différents parcours que nous avons effectués. Il faudra juste veiller à mettre en pause l'enregistrement ou utiliser la pause automatique pendant les temps d'arrêt pour éviter que le compteur de distance ne continue à tourner.

Le cardio optique, utilisé sur notre poignet, affiche une précision assez variable avec des décrochés parfois conséquents mais une fréquence cardiaque moyenne relativement correcte et qui réagit bien aux accélérations. Pour un entraînement poussé, mieux vaudra utiliser une ceinture cardio ou un brassard. Lire aussi nos 10 astuces simples pour optimiser les mesures de fréquence cardiaque et autres métriques associées.

L'altimètre barométrique est fiable et précis à condition de bien étalonner la montre au départ car l'étalonnage automatique, censé se déclencher au début de l'entraînement, ne semble pas toujours bien efficace.

Notre avis

Bien mieux équipée que l'ancien modèle, la Polar Vantage V3 a tous les atouts d'une grande montre.

Nous l'avons aimée pour son design élégant, sa légèreté et son confort au poignet, son superbe écran AMOLED grand format et ses fonctions sportives avancées, dont des tests de performance très complets. Nous avons trouvé son GPS et son altimètre précis.

Elle est également bien équipée pour l'outdoor avec des outils de navigation GPS avancés et une excellente cartographie mais avec son étanchéité revue à la baisse, son verre en corning Gorilla et son boîtier désormais en aluminium, Suunto montre clairement l'orientation de ce modèle : la performance plutôt que l'outdoor. On peut imaginer que la marque sortira prochainement un nouveau modèle Polar Grit X / Grit X Pro, la montre de Polar orientée outdoor, avec cartographie. Espérons aussi que l'application soit améliorée pour offrir un outil de création d'itinéraires plutôt que de dépendre d'une solution payante (Komoot).

Bien que nous ne soyons pas très fans des écrans AMOLED pour le sport, nous avons eu plaisir à nous entraîner avec ce modèle du fait de son écran vraiment permanent contrairement à ce que proposent les marques concurrentes. Dommage toutefois qu'il n'affiche que 4 données par écran sportif. C'est peu pour une montre offrant un écran aussi confortable, le plus large de la série de montres Polar.

Avec la Vantage V3, Polar rattrape son retard sur la concurrence mais devra encore travailler sa copie pour faire de cette montre un modèle abouti, sachant aussi que la montre rivalise aujourd'hui avec la récente Suunto Race aussi bien équipée et moins chère.

Notre avis sur la montre
Nous avons aimé
  • Design élégant et soigné
  • Superbe écran AMOLED et confort de lecture
  • "Vrai" affichage permanent pendant le sport (intensité optimale)
  • Bonne cartographie
  • GPS et altimètre précis
  • Ecran tactile agréable et réactif
  • Tests de performance
  • Puissance au poignet
  • Excellent suivi du sommeil
Nous avons moins aimé
  • Affichage sportif limité à 4 données
  • Offre assez pauvre en cadrans de montre
  • Absence d'outil de création d'itinéraires dans l'application
  • Guidage pas à pas nécessitant de créer un itinéraire depuis Komoot
  • Paramétrage assez limité

Prix et disponibilité

La Vantage V3 a été lancée au prix de 599 € et est disponible en 3 coloris : boîtier noir et bracelet noir (modèle Night Black), boîtier argenté et bracelet bleu et blanc (modèle Sky Blue), boîtier argenté et bracelet blanc et orange (modèle Sunrise Apricot).

Découvrez-les chez nos partenaires au meilleur prix (nous affichons le modèle le moins cher sur le site) et bénéficiez de nos bons de réduction (nous les affichons ci-dessous quand ils sont disponibles).

Acheter la Polar Vantage V3

Marchand
Prix (à partir)
 
Amazon
Voir le site
Lepape
599,00 €
i-Run
599,00 €
Alltricks
599,90 €
Attention : si vous ne voyez pas certains liens, codes promos, boutons ou images, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité (AdBlocker) pour notre site

Collaboration commerciale. Vous appréciez notre contenu ? En utilisant les liens ci-dessus, vous soutenez le site et la réalisation de futurs tests sans que cela ne vous coûte un centime de plus !

bonsplans.jpg?a=6 Découvrez notre sélection des meilleures promos !
Bons Plans, c'est parti ! Découvrez notre sélection des meilleures promos actuelles. De bonnes affaires à saisir rapidement !
bonsplans.jpg?a=6
 
Découvrez notre sélection des meilleures promos !

Sources :

  • Ce test a été réalisé par Sport Passion à partir d'un modèle que nous a prêté Polar. Toutes les données de test ont été collectées par nos soins.

 
Philippe Baudoin, geek, testeur de montres et sportif Philippe Baudoin

Je décode et rends accessible l'information sportive pour vous

Ingénieur en électronique de formation, créateur du site Sport Passion et auteur de 2 guides sportifs à succès (plus de 6000 ventes à ce jour), je suis un passionné de technologie, notamment celle appliquée au sport. A la fois sportif assidu et geek technique, je teste pour vous les montres cardio-GPS et vous donne mon avis d'expert en toute indépendance ainsi que des conseils avisés pour bien choisir votre matériel. A la suite de problèmes de santé, je me suis également formé dans les domaines de l'entraînement et de la nutrition sportive. Je vous explique, de manière simple et pratique, les principes de base et vous livre mes conseils pour progresser et vous faire davantage plaisir dans votre sport d'endurance.

Philippe Baudoin
Reproduction interdite - Copyright © Sport Passion
Soyez averti de nos dernières publications et tests !
Suivez-nous sur :      
Ou recevez la newsletter hebdomadaire gratuite :

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Nos procédures de test

Tester une montre sportive prend du temps. Il ne s'agit pas juste de décrire le design et quelques fonctions. Il faut les tester. Vérifier la précision GPS, par exemple, ne consiste pas juste à vérifier que la trace est au bon endroit sur une carte. Cela demande beaucoup de travail. De même, les photos sont importantes pour se faire une idée du design, des écrans, etc. Un test nous prend 4 semaines au minimum entre les tests, les prises de photo et la rédaction.

Nous prenons en main la montre pour en apprécier la qualité de fabrication et le design. Nous la portons nuit et jour pendant au moins 3 semaines. Nous l'utilisons sur un grand nombre de sorties sportives et comparons les données avec d'autres montres portées en même temps. Nous avons développé notre propre outil pour réaliser une analyse comparative avec d'autres montres. Pour le GPS, nous analysons la précision de la trace sur une carte, la distance totale cumulée en tout point du parcours et la fidélité du tracé sur un parcours réalisé plusieurs fois et à des jours différents. En savoir plus sur comment nous testons les montres (procédure complète).

Crédit photos : Adobe Stock. Cet article contient des liens commerciaux.