Sport Passion   -  Comparatifs, tests, avis, conseils et entraînement du sportif

Test Garmin Forerunner 965 : pourquoi la choisir ?

par Philippe Baudoin © reproduction interdite (publié le 21/05/2023, MAJ 16/08/2023)
Test Garmin Forerunner 965 : cartographie et écran AMOLED

Multisport haut de gamme avec écran AMOLED et cartographie

Sortie en 2023, la Forerunner 965 est une montre multisport et triathlon offrant un superbe écran tactile et AMOLED au rendu exceptionnel. Elle ne remplace pas le modèle 955 sorti quelques mois plus tôt, ses fonctions sont quasiment identiques, mais elle ajoute un écran totalement différent et une lunette en titane. Nous l'avons testée pendant 1 mois, la portant 24h/24, testant la précision de ses capteurs mais aussi la lisibilité de son écran dans diverses conditions de lumière. Que vaut-elle vraiment ? Faut-il payer plus cher pour ce modèle ? Voici notre avis.

Acheter la Forerunner 965

Marchand
Prix (à partir)
 
Alltricks
649,99 €
629,99 €
Lepape
649,00 €
i-Run
649,00 €
Attention : si vous ne voyez pas certains liens, codes promos, boutons ou images, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité (AdBlocker) pour notre site

Collaboration commerciale. Vous appréciez notre contenu ? En utilisant les liens ci-dessus, vous soutenez le site et la réalisation de futurs tests sans que cela ne vous coûte un centime de plus !

bonsplans.jpg?a=6 Découvrez notre sélection des meilleures promos !
Bons Plans, c'est parti ! Découvrez notre sélection des meilleures promos actuelles. De bonnes affaires à saisir rapidement !
bonsplans.jpg?a=6
 
Découvrez notre sélection des meilleures promos !

Résumé du test de la Forerunner 965

Prix : 649 €
Poids : 52 g
Dimensions : 47,1 x 13,2 mm
Ecran : AMOLED tactile, 1,4", 454 x 454 px
Utilisation : course à pied, triathlon, trail, outdoor, 50+ sports
Autonomie : 31h / 23 j (GPS / montre)
Les plus : écran superbe et plus large, cartographie, GPS double fréquence, altimètre barométrique, puissance de course et dynamiques de course au poignet, générateur de parcours en boucle, lecteur MP3, Garmin Pay
Les moins : prix en hausse, autonomie faible en mode d'affichage permanent, une seule taille de boîtier

Verdict : La Forerunner 965 bénéficie de tous les avantages de la Forerunner 955 mais avec un écran AMOLED offrant un affichage bien meilleur et une cartographie au rendu exceptionnel. Il faut juste s'habituer à l'affichage non permanent (ou qui diminue d'intensité) pendant le sport. Cette montre fournit les meilleurs outils du marché pour le sport et l'entraînement, incluant la compétition. La précision des capteurs est excellente, notamment le GPS. L'écran plus large, dans un boîtier de taille intermédiaire plus fin et de taille similaire, fait la différence pour la cartographie. Ce modèle offre un design plus raffiné que modèle à écran transflectif. Une superbe montre !

Lire le test | Lire notre avis complet | Acheter

VIDEO : notre test de la Garmin Forerunner 965

A propos de ce test

Nous avons testé la Forerunner 965 pendant 1 mois. Les graphes comparatifs (altimètre, cardio, distance) sont produits par un outil développé par Sport Passion (voir notre procédure de test). Pour tous les tests ou revues détaillées que nous réalisons, nous ne touchons aucune rémunération du fabricant. Tous nos tests sont indépendants des marques. Notre objectif est d'offrir aux internautes des informations gratuites, neutres, fiables et utiles pour les aider dans le choix, l'achat et l'utilisation de matériel sportif (montres et appareils de fitness). Voir tous nos tests.

Aller directement à notre avis

Présentation de la Garmin Forerunner 965

La Forerunner 965 est le modèle haut de gamme de la série Forerunner, des montres conçues à l'origine pour courir mais dont le spectre s'est étendu a davantage de sports. C'est une montre GPS multisport et triathlon offrant les outils les plus complets offerts à ce jour par Garmin pour le sport et la navigation GPS. Ce modèle se distingue du modèle juste en-dessous dans la gamme, Forerunner 265, par sa cartographie embarquée et hors-ligne (nul besoin d'un Smartphone connecté ou d'une connexion WiFi pour en bénéficier).

Présentation de la Garmin Forerunner 965
La Forerunner 965 est une montre multisport et triathlon haut de gamme avec cartographie et écran AMOLED

Elle est l'équivalente de la Garmin Epix, avec écran AMOLED, ou de la Fenix 7, avec écran transflectif, mais dans un boîtier plus léger en plastique et de taille unique.

Ce modèle ultraléger se prête bien à la performance (course à pied, triathlon, compétition) alors que l'Epix et la Fenix 7, tout en métal et plus lourdes, sont davantage orientées Outdoor.

La montre reprend les caractéristiques de la Forerunner 955 mais avec une lunette en titane et un écran qui devient AMOLED (lire nos explications de la technologie et son intérêt sur une montre sportive) et un peu plus gros. Elle offre une cartographie plus détaillée qui, vous le verrez sur nos photos, rend vraiment bien sur le nouvel écran. Elle bénéficie également de quelques nouveautés fonctionnelles (fonction NextFork, charge chronique et ratio de charge d'entraînement notamment) mais celles-ci devraient être prochainement ajoutées aux autres montres Garmin haut de gamme.

Pour en savoir plus sur ce modèle et ses nouveautés, consultez nos dossiers :

Montre sur poignet fin
// Source Sport Passion

A qui s'adresse la Forerunner 965 ?

La Forerunner 965 s'adresse à tous les sportifs, des débutant aux confirmés, qui recherchent une montre complète avec cartographie. Elle convient pour tous les sports, incluant l'outdoor (trail, randonnée, ski, etc.), et la performance (épreuves, compétition). On peut la porter au quotidien pour le suivi de l'activité et pour des métriques sportives plus complètes.

Aller directement à notre avis

Montre plate

Test du modèle : design et caractéristiques techniques

Un boîtier un peu plus large mais plus fin et agréable à porter

La Forerunner 965 se présente dans un design assez similaire à celui de la Forerunner 955 mais avec un boîtier un peu plus fin (13,2 mm au lieu de 14,4) et légèrement plus gros (47,1 mm au lieu de 46,5 mm soit moins de 1 mm en plus) pour accueillir un écran plus large (+2mm !). Elle est confortable à porter, même sur un poignet fin. On apprécie sa finesse : la différence avec la Forerunner 955 est flagrant. La montre fait moins volumineuse sur le poignet.

Boîtier fin de la montre
Le nouveau modèle 965 (en haut sur la photo) est un peu plus fin que le modèle 955

Malgré sa nouvelle lunette en titane, elle reste ultralégère, 52 g. C'est le poids du modèle à écran transflectif. On ne la sent vraiment pas sur le poignet.

Au dos du boîtier, on trouve le moniteur optique de fréquence cardiaque au poignet avec oxymètre de pouls. C'est un capteur de 4ème génération qui équipe les modèles sortis début 2022 (Fenix 7, Epix, etc.). Vous trouverez notre test de ce capteur dans la section suivante.

Cardio optique
Au dos du boîtier, on trouve le cardio optique de 4ème génération avec oxymètre de pouls et le connecteur de recharge
Câble de recharge USB-C
Le nouveau câble de recharge est doté d'une prise USB-C

Le connecteur de recharge à 4 broches est inchangé mais Garmin propose un nouveau câble à sortie USB-C au lieu de USB classique. Si vous ne disposez pas d'ordinateur ou de chargeur équipé d'une prise USB-C, vous devrez utiliser votre ancien câble ou, à défaut, un adaptateur ou un hub.

Une lunette en titane et un verre légèrement arrondi sur les bords

Garmin propose une nouvelle lunette en titane (au lieu de plastique) qui rend ce produit plus robuste en le protégeant davantage des chocs. On la remarque à peine du fait de sa finesse et de sa couleur proche de celle du boîtier. Le titane, plus léger et plus robuste que l'acier, reste toutefois facilement rayable.

Le verre de montre est légèrement bombé sur les bords, ce qui, avec la lunette en métal, donne à la montre un look élégant. Il est en Corning Gorilla, un verre résistant aux rayures que l'on retrouve sur la plupart des Smartphones. Avec le superbe rendu de l'affichage, ce modèle est nettement plus beau que la Forerunner 955 comme vous pourrez le constater sur nos photos.

Verre bombé et lunette en titane
Le verre de montre est légèrement bombé sur les bords // Source : Sport Passion
Comparaison Forerunner 965 vs 955
Avec son boîtier plus fin, sa lunette en métal et son verre bombé, la Forerunner 965 (à gauche) offre un design plus élégant que celui de la Forerunner 955 (à droite)

Des boutons de meilleure qualité, au design soigné et plus discrets

Comme toutes les montres de la série, la Forerunner 965 est équipée de 5 boutons pour une navigation qui peut se faire indépendamment de l'écran tactile.

Garmin a réalisé un design associant celui des modèles Forerunner 955 et Forerunner 265 afin de proposer des boutons plus pratiques et plus discrets. Ils sont gravés avec une icône représentant la fonction principale du bouton, comme sur la Garmin 955. Le bouton de lancement s'élargit, prenant une forme allongée, comme sur la Garmin 265, mais il se fait moins remarquer (pas d'inscription RUN en blanc sur noir ou noir sur blanc selon le modèle).

Ces boutons sont de la même couleur que celle de la lunette (comme sur la Fenix 7), ce qui les rend plus discrets que ceux de la Forerunner 955. Enfin, et ce n'est pas rien, ils sont agréables à utiliser, silencieux et de meilleure qualité que ceux du modèle précédent. Il semble que Garmin ait choisi la même technologie que celle utilisée sur la Fenix 7. Un point rassurant pour une montre de ce prix.

boutons de la montre
Les boutons de la montre sont plus discrets que sur la Forerunner 955 et plus agréables à utiliser

L'écran : plus large et AMOLED pour un rendu exceptionnel

Ce modèle est doté d'un écran plus gros (1,4"/35 mm au lieu de 1,3"/33mm), soit environ 2 mm de plus. Cela semble peu mais si l'on compare la montre avec la précédente version, la différence est importante. Cette nouvelle taille est un atout pour la cartographie (lire plus loin).

La bordure noire autour de l'écran diminue également du fait du gain de taille important de l'écran (+2 mm) comparé à celui du boîtier (+0,7 mm). L'affichage représente 55% de la superficie du boîtier contre 50% pour l'autre modèle. C'est l'un des meilleurs rapports que nous observons sur une montre sportive, les chiffres oscillant généralement entre 40 et 50% (45 et 49% respectivement pour les Forerunner 265S et 265).

Comparaison écrans Garmin Forerunner 965 vs 955

Mais la grosse du nouveauté de ce modèle est que l'on passe d'un écran transflectif classique, ou MIP (Memory In Pixel), à un écran AMOLED (comprendre les différences entre les 2 technologies). C'est la technologie que l'on retrouve sur les Smartphones.

L'AMOLED offre une palette riche en couleurs (65,000 sur la Garmin 965 contre 64 sur l'écran MIP), des contrastes élevés, une grande luminosité, une résolution (nombre de pixels par pouce) et un temps de réponse bien meilleurs. Cela permet d'afficher des photos et animations incluant des dégradés de couleur et des noirs parfaits. Le rendu est tout bonnement exceptionnel. Vous trouverez notre test complet de cet écran plus bas.

AMOLED, verre bombé et lunette titane
L'AMOLED offre une palette riche en couleurs (65,000 sur la Garmin 965 contre 64 sur l'écran MIP de la Garmin 955)

La Forerunner 965 propose un écran haute définition offrant 3 fois plus de pixels que l'écran de la Forerunner 265 (162,000 pixels contre 53,000). Les cadrans n'affichent toutefois pas plus de données : jusqu'à 6 champs pendant le sport.

Cette définition permet d'offrir des affichages plus riches en détails et plus esthétiques. Garmin propose des watchfaces plus élaborées avec des dégradés, des traits fins, des complications plus nombreuses à l'écran. Les écrans de lancement d'un sport affichent une photo du sport pratiqué. Les widgets sont plus riches en couleurs et les dégradés offrent un aspect final plus agréable.

En contrepartie de ces affichages de meilleure qualité, l'écran consomme beaucoup de batterie. Pour préserver l'autonomie, il s'éteint automatiquement après un certains délais mais on peut aussi forcer un mode permanent d'affichage (always ON). Cela présente certains inconvénients (lire plus bas notre test de l'écran).

Le bracelet : bicolore et agréable à porter

Pour ce modèle, Garmin propose un nouveau bracelet bicolore (une couleur pour l'extérieur et une couleur pour l'intérieur que l'on voit apparaître au niveaux des trous du bracelet). Son extrémité, taillée en biseau, comporte un petit trapèze reprenant la couleur intérieure du bracelet et gravé du logo de Garmin (un petit triangle).

Ce bracelet n'est pas équipé du système d'attache rapide Quickfit mais son remplacement est facile malgré tout en utilisant un petit tournevis.

Il est souple, agréable au toucher et très confortable au poignet. Il offre de nombreux trous assez rapprochés pour un ajustement précis. Sa taille convient bien à tous les poignets, mêmes fins (15 cm de circonférence dans notre cas). En le serrant bien pour le sport, il nous restait 5 trous libres.

Contrairement à la Forerunner 265, ce modèle nous a été livré avec un passant supplémentaire : c'est une bonne nouvelle sachant que les passants sont assez fragiles et peuvent se rompre à l'usage. Il faut alors changer de bracelet et payer 40 €...

Bracelet

Les capteurs

Au niveau des capteurs, pas de changement comparé au modèle précédent. On trouve un :

  • Moniteur optique de fréquence cardiaque au poignet
  • Oxymètre de pouls ou saturomètre servant à évaluer taux d'oxygène sanguin (SpO2)
  • GPS multibande et multi-système
  • Altimètre barométrique à étalonnage manuel et automatique
  • Thermomètre
  • Compas
  • Accéléromètre et gyroscope

 Nous avons testé la précision du GPS, du cardio optique et de l'altimètre (lire plus loin).

Choix du mode GPS
Cardio optique

Contrairement à d'autres marques (Coros, Apple), Garmin ne propose toujours pas de capteur électrique. Il est utilisé chez Coros pour offrir des mesures plus fiables de la variabilité de fréquence cardiaque (VFC), une mesure qui sert à évaluer le niveau de récupération et de stress.

On ne trouve pas non plus sur ce modèle d'enceintes et de microphone. Il faut utiliser des oreillettes ou un casque bluetooth pour écouter les instructions audios et le coach vocal.

Ce modèle est compatible avec de nombreux capteurs externes en ANT+ et Bluetooth : ceinture et brassard cardio, capteur de foulée, capteurs pour le vélo (vitesse, cadence, puissance), capteur de puissance pour la course à pied, caméra, thermomètre, etc.

Mémoire, étanchéité, température de fonctionnement

La montre embarque 32 Go de mémoire (comme la version précédente), ce qui lui permet d'embarquer une cartographie internationale. Elle est étanche jusqu'à 50 mètres (5 ATM). On peut ainsi l'utiliser pour la natation mais pas la plongée. Attention, cette étanchéité ne lui permet pas d'être utilisée pour les sports nautiques à impact comme le canyoning, le surf, etc.

Elle peut être utilisée entre -20°C et +60°C, un spectre plutôt large et un peu meilleur (60°C versus 50°C) que celui du modèle juste en-dessous dans la gamme (Forerunner 265). Ces températures semblent élevées mais on peut facilement les atteindre si on laisse sa montre exposée au soleil en été. Cela nous est arrivé sur un autre modèle pendant une séance photo : la montre a redémarré et l'activité en cours a été perdue.

Un modèle disponible en 3 coloris

La Forerunner 965 est proposée en 2 coloris de boîtier (noir et blanc) et 3 coloris de bracelets : jaune/noir, noir/gris et blanc/gris.

Nous avons testé le modèle noir avec bracelet noir et gris. La montre offre un look élégant et suffisamment discret pour passer un peu partout. En dehors du sport, elle est tout de même un peu volumineuse sur un poignet fin (elle occupe toute la largeur d'un poignet de 15 cm de circonférence). La Forerunner 265 convient mieux pour ce type de poignet mais c'est ensuite une affaire de goût.

3 coloris Garmin 965
La Forerunner 965 est proposée en 2 coloris de boîtier (noir et blanc) et 3 coloris de bracelets : jaune/noir, noir/gris et blanc/gris

Test de l'écran AMOLED

Plusieurs réglages pour un confort optimal d'utilisation

L'écran AMOLED est assez gourmand en énergie. Alors, pour préserver la batterie, il s'éteint automatiquement après quelques secondes de temporisation. On peut forcer son allumage en permanence (mode continu, ou always ON) mais après quelques secondes, il passe quand même en mode veille avec un rétroéclairage de faible intensité.

Pour un confort optimal, Garmin propose plusieurs réglages indépendants pour le sport, le quotidien et le temps de sommeil.

  • Luminosité : réglable par type d'activité (quotidien, sport, sommeil) et sur 3 à 4 niveaux selon l'activité (au lieu de 10 niveaux sur la Forerunner 955)
  • Temporisation (temps d'allumage de l'écran) : courte (4s), moyenne (8s), longue (15s)
  • Activation sur mouvement du poignet (à défaut, il faut appuyer sur l'écran ou sur un bouton)
  • Affichage en continu (permanent) : l'écran reste allumé en permanence mais avec un rétroéclairage faible et, pour l'horloge, un affichage un peu moins détaillé

Le réglage par défaut de la luminosité (niveau 2 pour le quotidien et le sport) est amplement suffisant. Mais pour plus de confort pendant le sport, nous avons préféré le régler au maximum (niveau 3) pour un affichage plus confortable en plein soleil. Nous avons également augmenté la temporisation pour avoir le temps de lire l'écran, notamment les cartes. Attention toutefois à la consommation plus importante de batterie.

Ecran AMOLED et lunette titane

Un écran lumineux même au soleil sauf en mode veille

L'écran de la Forerunner 965 est d'excellente qualité. L'affichage est net, précis et lisible quelles que soient les conditions grâce à l'excellente luminosité de la dalle. Nous n'avons pas rencontré de problème particulier de lecture de l'écran quand la montre est exposée en plein soleil même si, dans ces conditions, l'écran MIP reste nettement meilleur. Cela dit, les moments où la montre est vraiment aussi exposée sont peu fréquents.

En revanche, l'écran est quasiment illisible au soleil quand l'affichage, allumé en continu par défaut pendant le sport, passe en mode veille. Le rétroéclairage, suffisant en milieu peu éclairé comme en forêt, est bien trop faible quand la montre est exposée en plein soleil. Il faut alors faire un mouvement du poignet pour le réactiver, une opération qui n'est pas toujours évidente (lire juste après).

Test écran Forerunner 965 au soleil
L'écran de la Forerunner 965 reste lisible quelles que soient les conditions de lumière mais devient illisible au soleil en mode veille d'affichage continu. De gauche à droite : pénombre à gauche, faible exposition au soleil, exposition direct, exposition directe avec affichage permanent en mode veille (cliquez pour agrandir) // Source Sport Passion

Voici quelques autres clichés où nous avons comparé la Forerunner 965 (écran AMOLED) avec la Forerunner 955 (écran transflectif) dans diverses conditions d'exposition. Vous trouverez d'autres clichés comparant les 2 technologies dans notre test de la Forerunner 265.

Test de l'écran au soleil
Test de l'écran au soleil
Test de l'écran au soleil
Test de l'écran au soleil
Test de l'écran au soleil
Test de l'écran au soleil


Certains mouvements du poignet pas toujours bien détectés

Les mouvements du poignet sont assez bien détectés en général, un peu moins bien pendant le sport.

L'écran s'allume quasi instantanément quand on lève et tourne le bras pour le regarder et s'éteint immédiatement dès le mouvement inverse. Seul inconvénient : au bureau, on ne pourra plus lire l'heure discrètement puisqu'il faut bouger le poignet... Pour régler ce problème, il suffit d'activer le mode permanent d'affichage.

Concernant le sport, c'est un peu moins évident car il y a des moments où l'on veut prendre du temps pour lire l'écran, par exemple les cartes. Après un certain temps, l'écran s'éteint et il faut alors faire un mouvement de poignet pour le réactiver. Or, pour éviter les allumages intempestifs, l'algorithme ne prend pas en compte les simples rotations du poignet mais des mouvements plus complexes du bras (élévation du bras + rotation du poignet). Nous avons dû parfois nous y prendre à 2 ou 3 fois pour réactiver l'écran.

Une technologie AMOLED avantageuse pour la cartographie

Lors de nos tests, nous avons apprécié la qualité de l'affichage, en particulier pour la cartographie. Le rendu est superbe et les cartes plus faciles à exploiter grâce à l'écran plus large. Les cartes, plus riches en détails sur ce modèle, sont nettes, plus colorées et agréables à lire. L'écran AMOLED fait vraiment la différence avec l'écran MIP pour cet usage.

Test Forerunner 965  : l'écran AMOLED

Test de l'écran AMOLED : conclusion

L'écran AMOLED et tactile de la Forerunner 965 offre un rendu superbe et un affichage net, lumineux, très lisible au quotidien et pendant le sport. Il fait vraiment la différence pour une utilisation au quotidien. La montre offre un look moins sportif et assez branché.

Si nous ne sommes pas trop fans des écrans AMOLED pour le sport, celui est vraiment un atout pour la cartographie. En revanche, il a l'inconvénient de se mettre un peu trop rapidement en veille et devient alors quasiment illisible une fois exposé en plein soleil. Mieux vaut donc privilégier une temporisation longue en plus d'une luminosité maximale.

Prise en main, widgets, commandes et lancement d'un sport

La prise en main du modèle est relativement simple même s'il faut un petit temps d'adaptation pour utiliser les boutons au début. On retrouve le même fonctionnement sur tous les modèles Forerunner avec, en plus, le tactile disponible sur ce modèle et les modèles 265 et 955.

L'écran tactile simplifie beaucoup la navigation. L'écran, sensible, réagit bien, les affichages sont sans latence et fluides. Pas de changement donc comparé au modèle 955 si ce ne sont les boutons, plus agréables, et un bouton de lancement d'activité plus large que l'on a mieux en main.

Le bouton du haut à droite (START) sert à lancer ou arrêter une activité et à valider les choix. Le bouton du bas à droite (BACK) permet de revenir en arrière ou de marquer un tour. Pour revenir en arrière, on peut également utiliser l'écran tactile que l'on balaye de gauche à droite.

A gauche, les boutons du milieu (UP) et du bas (DOWN) permettent de faire défiler les menus, widgets, outils, sports, pages, etc. dans un sens ou dans l'autre (on peut aussi faire glisser un doigt de haut en bas ou de bas en haut). Le bouton du haut (LIGHT) active le rétroéclairage. Un appui long sur le bouton du bas lance les commandes musicales. Un appui long sur le bouton du milieu affiche le menu principal (paramétrage de la montre). Un appui long sur le bouton du haut affiche les commandes.

On peut également programmer des boutons de raccourcis permettant de lancer rapidement une fonction dédiée, par exemple activer la lampe de poche, activer le mode avion ou lancer un chrono.

Ce modèle propose une quarantaine de widgets (comme la Forerunner 955), soit une dizaine de plus que le modèle juste en-dessous dans la gamme.

Les widgets ou aperçus

Widgets

Garmin propose une quarantaine de widgets, contre une trentaine sur la Forerunner 265, dont seulement une douzaine est installée par défaut pour ne pas surcharger l'affichage. Les autres peuvent être ajoutés manuellement depuis le menu de la montre. On peut même les classer en créant des dossiers dédiés regroupant plusieurs fonctions.

On retrouve tous les widgets du modèle 955 avec, en plus, l'affichage de la charge chronique en plus de la charge aiguë dans le statut d'entraînement et un nouveau ratio de charge (lire plus bas notre test des fonctions sportives) :

  • Données de santé et d'activité quotidienne : suivi du sommeil / cœur / stress / niveau d'oxygène sanguin / fréquence de respiration, nombre de pas et distance parcourue, étages gravis, calories dépensées, Body battery, Aperçu santé, minutes intensives : données du jour et graphe sur la semaine
  • Données d'entraînement : VO2 max et prédiction du temps de course, statut d'entraînement (VO2max, charge aiguë, charge chronique (nouveau), intensité d'entraînement, statut de la VFC, temps de récupération), Préparation à l'entraînement (score et statut des différents paramètres considérés), statut de la VFC avec jauge et graphe sur 7 jours, Niveau de cyclisme, acclimatation à l'altitude, résumé de l'entraînement hebdomadaire (graphe et liste des activités avec possibilité d'afficher l'historique de chaque activité), derniers parcours de vélo/course à pied/natation effectués dans la semaine, calendrier des courses, Garmin Coach
  • Fonctions connectées et autres outils : météo, capteurs ABC (altimètre, baromètre, compas), température, notifications de Smartphone, commandes musicales, heures de lever et de coucher du soleil, calendrier, fonctions ABC (altimètre, baromètre, compas), calendrier des courses

Les commandes

Widgets

Les commandes donnent accès à des outils pratiques : chrono, compte à rebours, alarme, lampe de poche, commandes musicales, Garmin Pay, fonctions ABC (altimètre, compas, baromètre), météo, heures de lever/coucher du soleil, mode avion, assistance en cas d'incident, enregistrement de la position, activation/désactivation du tactile etc.

Garmin les affiche sous la forme d'icônes placées en cercle autour de l'écran. On les fait défiler avec les boutons ou simplement en appliquant un mouvement circulaire du doigt. Il est possible d'en ajouter d'autres depuis le menu principal.

La Forerunner 965 permet de programmer ou lancer plusieurs alarmes, chronos et comptes à rebours en même temps. La lampe de poche, réglable en intensité sur 3 niveaux, affiche des cercles concentriques blancs ou rouge. Elle est suffisamment lumineuse pour éclairer une petite pièce assez que pour y voir. L'éclairage est suffisant pour éclairer une tente ou une petite pièce la nuit, en tout cas assez pour voir et se déplacer.

Lampe de poche
La lampe de poche offre 3 niveaux de réglage de l'intensité et 2 couleurs (photo Forerunner 265)

Lancement d'une activité sportive

Sports

La Forerunner 965 propose plus de 50 profils sportifs auxquels on accède rapidement via le bouton de lancement (en haut à droite). Les sports de même type son regroupés et facilement identifiables par la couleur de l'icone affichée (vert pour le vélo/VTT/eVTT, bleu pour les sports nautiques, bleu clair pour les sports d'hiver, rouge pour la course à pied/trail/piste/tapis, etc.). Lorsqu'on lance un sport, une photo d'un sportif pratiquant le sport s'affiche à l'écran le temps de capter le signal GPS et le pouls (voir notre photo).

Contrairement à la Fenix 7, Garmin ne propose pas de dossiers regroupant les sports par affinité mais les sports les plus utilisés demeurent facilement accessibles.

Le paramétrage de la montre permet de choisir les unités par défaut : allure ou vitesse, unités, etc. Le choix du mode GPS, de l'activation ou non du tactile, des alertes, etc. se fait au niveau de chaque profil sportif. Certaines données ne sont accessibles que pour certains profils, comme PacePro, ClimbPro ou encore la distance et vitesse/allure 3D.

Cartographie, navigation GPS et fonctions pour l'outdoor

La Forerunner 965 offre les mêmes fonctions pour l'outdoor que celles de la Forerunner 955 mais une cartographie plus détaillée et un rendu absolument fabuleux grâce à l'écran AMOLED. On trouve des fonctions ultra complètes pour s'orienter et naviguer. Garmin est la marque offrant le plus de fonctions de navigation, notamment l'affichage et la recherche de POIs et la création d'itinéraires en boucle depuis la montre.

Cartographie et POIs

La cartographie

La Forerunner 965 embarque une cartographie internationale en couleur, préchargée et routable (la montre connaît les routes et chemins et peut calculer un itinéraire comme un GPS de voiture).

La cartographie inclut les routes et chemins, pistes cyclables, pistes de ski (plus de 2000 stations dans le monde) et parcours de golf (plus de 42.000). On trouve également de nombreux points d'intérêts (POIs) que l'on peut afficher sur la carte (petites icones) ou rechercher grâce à un moteur dédié pour s'y laisser ensuite guider comme avec un GPS de voiture. Les POIs sont classés par type (restauration, hébergement, commerce, loisirs, etc.).

Les cartes sont plus détaillées que sur la Forerunner 955 grâce à une dalle de plus grande définition et, surtout, des milliers de couleurs permettant d'afficher plus de teintes et des dégradés de couleurs. Le rendu est exceptionnel !

Comparaison Forerunner 955 et 965 cartographie
Forerunner 955 (à gauche) et Forerunner 965 (à droite)

Garmin propose de nombreux paramètres comme le type de carte (topoActive, SkiView, CourseView, etc.) et le thème de la carte (popularité, Sombre, etc.). On peut régler la granularité des détails sur 3 niveaux.

Plus de cartes sont disponibles gratuitement sur le site Garmin et peuvent être téléchargées via le WiFi ou en connectant la montre à un ordinateur via le câble USB-C.

Comme sur les autres montres Garmin avec cartographie, la Forerunner 965 affiche les cartes de chaleur (heatmaps), c'est à dire les chemins les plus empruntés par la communauté. On peut ainsi découvrir de nouveaux sentiers non connus des cartes topographiques officielles.

L'affichage de la carte est net et fluide. Les temps de latence sont faibles. On peut zoomer ou déplacer la carte avec un doigt ou en utilisant les boutons (on tapote l'écran pour entrer en mode de zoom puis il faut utiliser les boutons pour zoomer ou dézoomer).

Suivi d'itinéraire

La Forerunner 965 offre un excellent suivi d'itinéraire avec guidage virage après virage. Pour suivre un itinéraire, il faut sélectionner un parcours préalablement créé depuis l'application (ou un autre outil) et chargé sur la montre (celle-ci peut en stocker plusieurs). On peut également sélectionner, depuis le journal des activités, un parcours enregistré avec la montre lors d'une sortie précédente. Dans ce cas, on ne pourra pas bénéficier du guidage virage après virage.

Une fois l'activité lancée, la Garmin 965 affiche le tracé du parcours programmé avec des chevrons indiquant la direction à suivre. A chaque virage, elle indique la distance au prochain virage et un rappel juste avant le virage. La notification s'affiche sous la carte, donc est assez discrète pour ne pas perturber la lecture de l'écran. La montre affiche également une flèche sur la carte pour mettre en évidence le virage à prendre (voir notre photo ci-dessous).

Guidage virage après virage

Deux écrans dédiés affichent la distance restant à parcourir jusqu'à l'arrivée, le temps à destination (ETE), l'heure estimée d'arrivée (ETA). Un écran affiche le profil du parcours complet et la position actuelle (en vert, la partie déjà effectuée, en bleu, ce qu'il reste à faire). La fonction ClimbPro (écran dédié activable depuis les paramètres de l'activité) découpe le parcours en fonction des montées et descentes. Elle affiche, pour chaque tronçon en cours, le pourcentage de pente, la distance et le dénivelé restant jusqu'en haut (ou en bas).

On peut également bénéficier d'un guidage détaillé qui affiche chaque virage avec le nom de rue, un peu comme sur Google Maps (fonction Itinéraire).

En cas d'éloignement de l'itinéraire prévu, la montre émet une alerte.

Suivi d'itinéraire
Par défaut, la montre affiche la trace sur la carte (première photo à gauche). La navigation le long d'un itinéraire permet de suivre un trajet programmé et d'être guidé virage après virage // Photos : Sport Passion
Suivi d'itinéraire
L'itinéraire à suivre est indiqué en couleur (en rose ici) avec des chevrons indiquant la direction à suivre. La montre affiche diverses données utiles (ETA, ETE, etc.) ainsi que le profil du parcours et la position // Photos : Sport Passion
Suivi d'itinéraire
ClimbPro affiche le détail des ascensions et descentes. Le guidage détaillé offre des instructions précises pour trouver son chemin. (Cliquez pour agrandir) // Photos : Sport Passion

Générateur d'itinéraires en boucle

Ce modèle permet de générer des itinéraires en boucle grâce aux cartes intégrées. C'est pratique quand on est loin de chez soi, en vacances par exemple, et que l'on ne sait pas où aller. La montre utilise la carte et s'inspire des parcours réalisés par les membres de la communauté pour faire des suggestions.

Pour lancer la recherche, il suffit d'indiquer une distance et une direction. Le calcul peut prendre assez de temps, selon les critères et le nombre de routes autour de soi. Pour notre test (boucle de 3 kilomètres en ville avec de nombreuses routes à proximité), nous avons attendu un peu plus d'une minute. On choisit ensuite un trajet et on le lance pour activer la fonction de suivi d'itinéraire.

Générateur d'itinéraire
Générateur d'itinéraire
Le générateur d'itinéraire permet de trouver un parcours autour de soi et de s'y laisser guider (Cliquez pour agrandir) // Photos : Sport Passion

Retour au départ

La fonction de retour au départ permet de revenir au point de départ en revenant sur ses pas (trace enregistrée) ou en suivant l'itinéraire initialement prévu. On peut également rentrer en ligne droite, à vol d'oiseau.

Retour au départ
Retour au départ
Cliquez pour agrandir // Photos : Sport Passion

Mode Autour de moi

Le mode Autour de soi permet de voir tous les points d'intérêts situés aux alentours, d'en sélectionner un et de s'y laisser guider. On peut par exemple chercher un restaurant, un supermarché, un parking ou encore, dans la nature, une table de pique-nique, un point de vue, etc. La recherche s'effectue soit en affichant les POIs autour de soi et en sélectionnant une direction, soit en affichant une liste (les POIs sont classés par type). Et si l'on ne suit pas le trajet recommandé, la montre recalcule automatiquement un nouveau trajet !

En pratique, la fonction est très utile et facile à utiliser quand on est dans la nature, par exemple en forêt ou à la montagne, pour trouver une table de pique-nique, une ferme-auberge, etc. Elle l'est un peu moins en ville où le nombre de POIs peut être élevé. Difficile de s'y retrouver sur le petit écran de la montre ! Pour trouver un restaurant autour de soi, il faut parfois s'accrocher !

On peut également utiliser la recherche à partir du nom d'établissement, par exemple tel hôtel. C'est pratique si l'on sait où l'on va. C'est viable si l'établissement est dans le quartier ou s'il y a peu d'établissements similaires dans le coin. A défaut, vous ne le trouverez pas dans liste proposée par la montre (classée en fonction de la distance et limitée en nombre de POIs).

Mode autour de moi
Mode autour de moi
Le mode Autour de moi affiche les POIs à proximité. On choisit une direction pour afficher la liste. (Cliquez pour agrandir) // Photos : Sport Passion

Les fonctions pour le sport

Fonctions sport

La Forerunner 965 offre tous les outils utiles pour s'entraîner et suivre ses performances. Ce modèle haut de gamme peut être utilisé aussi bien pour le sport occasionnel que le sport de haut niveau et la compétition. C'est l'un des plus complets du marché en termes de fonctionnalités.

On trouve une soixantaine de profils sportifs, des sports d'endurance (course à pied, vélo, natation, triathlon) aux sports de plein air (randonnée, trail, sports de glisse, sports nautiques, golf) en passant par la gym (musculation, Pilates, Yoga, elliptique, etc.). Difficile de ne pas trouver son sport. Pour être trouvés facilement, les sports sont classés par type (Course à pied, Natation, Cyclisme, Gym, Sports d'hiver, Sports nautiques, Extérieur, Autre). Chaque sport est affiché par son nom et une icone en couleur (bleue pour les sports nautiques, verte pour le cyclisme, rouge pour la course à pied, etc.)

Les écrans sportifs peuvent afficher jusqu'à 6 champs de données, incluant des jauges et graphiques. On trouve toutefois un peu moins de possibilités que ce qui est offert sur la Fenix 7.

Ce modèle bénéficie de toutes les fonctions et améliorations récentes apportées à la Forerunner 955 mais avec quelques nouveautés, notamment :

  • Des dynamiques de course à pied sans capteur externe : celles-ci dont également désormais disponibles sur le modèle 955
  • De nouveaux indicateurs complétant le statut d'entraînement : charge chronique et ratio de charge d'entraînement
  • NextFork, une nouvelle fonction indiquant la prochaine intersection, même sans suivre d'itinéraire

 

Dynamiques de courses et puissance sans capteur externe

Puissance au poignet
Les dynamiques de course et la mesure de la puissance de course ne nécessitent plus de capteur externe

Ce modèle propose des dynamiques de course complètes (longueur de foulée, cadence, oscillation verticale, temps de contact au sol, ratio vertical, équilibre droite-gauche) ainsi que la mesure de la puissance de course, mais à la différence des précédents modèles, il n'y a plus besoin d'un capteur externe pour en bénéficier. La montre utilise ses propres capteurs internes pour évaluer ces données. On pourra toutefois continuer à utiliser un footpod ou une ceinture compatible pour une précision optimale.

Notez que les modèles récents (Fenix 7, Forerunner 955, Forerunner 255, Forerunner 265) bénéficient également de cette amélioration.

Charge chronique et ratio de charge

Le statut d'entraînement, que l'on peut afficher dans les widgets, inclut désormais la charge chronique d'entraînement, un nouvel indicateur venant compléter la charge aiguë d'entraînement. Alors que la charge aiguë indique l'effort réalisé à court terme, la charge chronique prend en compte la charge à long terme. On peut voir sa valeur dans le widget de statut d'entraînement en affichant la charge aiguë : un nouvel écran dédié au ratio de charge (4ème photo ci-dessous) indique sa valeur.

Pour pouvoir mettre à profit la charge chronique, qui n'est pas très parlante et peu utilisable comme telle, Garmin affiche le ratio de charge d'entraînement. Ce nouvel indicateur correspond au rapport entre la charge d'entraînement aiguë et la charge d'entraînement chronique. Le ratio obtenu sert de référence et vise à aider les sportifs à mieux gérer leurs entraînements et éviter les blessures. Ce rapport doit être équilibré, c'est à dire ni trop faible, ni trop élevé :

  • Ratio faible : l'entraînement actuel est trop faible par rapport aux entraînements habituels, entraînant un risque de désentraînement
  • Ratio équilibré : bon équilibre entre entraînement chronique et aigu qui permettra de progresser de manière optimale
  • Ratio élevé : l'entraînement actuel est trop élevé par rapport à la charge globale, augmentant les risques de surentraînement, de fatigue et de blessure

Il faut attendre 2 semaines pour que la montre affiche ce nouveau ratio de charge.

Ratio de charge et charge chronique
Le widget Statut d'entraînement inclut désormais la charge chronique d'entraînement et le Ratio de charge d'entraînement, un indicateur pratique pour bien équilibrer ses entraînements et éviter les risques de blessure

NexFork

NextFork, à ne pas confondre avec la fonction ForkSight disponible sur les compteurs pour vélo Edge, est une nouvelle fonction affichant la distance à la prochaine intersection (et non pas virage) et le nom du prochain chemin. Cette fonction ne nécessite pas d'avoir programmé un parcours au préalable mais se base sur le parcours suivi et la carte du lieu. C'est pratique, notamment si l'on recherche une route ou une rue en ville et que l'on est à proximité.

Les autres fonctions (déjà présentes sur la Forerunner 955)

La Forerunner 965 reprend toutes les autres fonctions de la Forerunner 955.

  • Coach sportif
  • Suggestions d'entraînement sur 7 jours
  • Prédicteur de temps de course
  • Programmation d'entraînements simples et complexes
  • ClimbPro, l'assistant pour les côtes avec affichage du profil d'altitude future, indication de la pente, de la distance au sommet, du dénivelé, etc.
  • PacePro, pour ajuster son allure en fonction du terrain
  • Puissance de course à pied et entraînement basés sur la puissance
  • Widget Préparation à l'entraînement
  • Mesures physiologiques complètes (VO2max, VO2max ajustée pour le trail en fonction de l'état du terrain, seuil lactique, training effect, etc.)
  • Evaluation de l'acclimatation à la chaleur et à l'altitude
  • Niveau de cyclisme (pour évaluer son niveau)
  • Widget Course pour préparer une course en fonction du parcours, de la date de l'événement et de la météo
  • Statut VFC : pour évaluer son niveau de récupération et savoir si l'on est prêt pour un nouvel entraînement (voir aussi comment utiliser la VFC pour s'entraîner plus efficacement)
  • Stamina en temps réel
  • Rapport matinal
  • Sur mon itinéraire

Vous trouverez notre test de certaines de ces fonctions dans notre test complet de la Forerunner 955.

VFC sur montre
La Forerunner 965 affiche la VFC avec un score, des valeurs limites personnalisées et un graphe sur 7 et 28 jours. (cliquez pour agrandir) // Photo : Sport Passion

Test du GPS, de l'altimètre et du cardio optique au poignet

Conditions du test

Nous avons testé la précision du GPS en ville et en forêt et dans diverses conditions de réception satellite et de météo en utilisant différents modes GPS. Nous avons comparé les traces, les distances totales enregistrées, le cumul de distance en fonction de la durée et l'accumulation de traces pour un trajet parcouru plusieurs fois. Une partie des tests a été réalisée dans un petit village où la réception satellite n'est pas très bonne (ruelles serrées au milieu de maisons en pierre). Ce lieu constitue une référence pour tous nos tests.

Pour l'altimètre, nous avons sélectionné le mode d'étalonnage automatique (activé par défaut dans les paramètres).

Pour le test du moniteur optique de fréquence cardiaque au poignet, nous avons porté une ceinture cardio Garmin HRM Dual associée à une montre Garmin.

Test du GPS : ultraprécis en mode multibande

On retrouve sur la Garmin Forerunner 965 le même fonctionnement que celui du modèle précédent. On peut choisir le mode GPS au niveau du profil sportif et ainsi décider quel mode utiliser en fonction du sport pratiqué. Ce choix est mémorisé pour être réutilisé à la prochaine sortie. Garmin propose le mode satIQ par défaut (sélection automatique du mode GPS) qui offre la meilleure précision possible tout en optimisant l'autonomie (voir nos explications en vidéo).

  • GPS seul: bonne précision, meilleure autonomie
  • Tous les Systèmes : précision accrue (nettement meilleure !), autonomie réduite
  • Tous les systèmes + Multibande : meilleure précision, autonomie minimale (2 fois moins qu'en mode GPS seul)
  • Sélection automatique : meilleure précision, autonomie optimisée (variable selon l'environnement !)

Pour nos tests, nous nous sommes concentrés sur le mode GPS multibande qui offre la meilleure précision.

Nous avons été surpris par l'excellente précision de la puce GPS qui nous a semblé (à confirmer car nous sommes encore en train de faire le test comparatif) encore meilleure que celle du modèle 955 pourtant déjà excellente. Nous avions fait le même constat en testant la Forerunner 265 et en comparant les résultats avec ceux de la Forerunner 255.

Dans le village qui nous sert de référence, la trace de la Garmin Forerunner 965 réussit très bien à suivre la rue du Badier où le signal se perd facilement, en particulier au moment du passage sous des maisons. La trace est également parfaite au niveau de l'église, un passage assez délicat où peu de montres affichent une aussi bonne trace. La Forerunner 255 et La Forerunner 955 affichent également une trace précise.

Test du GPS en ville
Forerunner 965Foreunner 955Forerunner 255
La trace reste précise même lors du passage sous les maisons pour rejoindre la rue du Badier (cliquez pour agrandir) // source Sport Passion

Les quelques gribouillis en bas à droite de la carte correspondent un temps de pause photo. Garmin n'a apparemment pas amélioré son algorithme, contrairement à Coros. Les 3 montres testées affichent des déplacements quand le signal passe mal. Mieux vaut utiliser la pause automatique ou mettre en pause manuellement l'enregistrement pendant les arrêts pour éviter de faire tourner inutilement le compteur !

Un peu plus loin, les tournants sont bien pris par la Forerunner 965, un peu moins par la Forerunner 255. Encore plus loin, en milieu dégagé, les créneaux (5 x 5 pas) sont parfaits.

Test du GPS en ville
Forerunner 965Foreunner 955Forerunner 255
Créneaux en ville
Forerunner 965Forerunner 255

La Garmin 965 affiche une trace parfaite (en bleu) lors de ces 3 sorties réalisées à des dates différentes. La trace est à la même position, notamment au niveau de quelques escaliers situés entre 2 arbres (sur la gauche).

Test GPS en ville
Forerunner 965Foreunner 955Forerunner 265Forerunner 255
Test de fidélité du GPS sur un même parcours // source Sport Passion

Sur le même parcours réalisé plusieurs fois à des jours différents, les traces se confondent presque. La précision semble même supérieure à celle du modèle précédent. Ce comparatif a pu être obtenu grâce à notre comparateur de traces GPS.

Trace GPS parcours réalisé 10 fois
Sur le même parcours réalisé plusieurs fois, les traces sont bien serrées et aussi bonnes que sur les modèles 955 et 265. La Fenix 7 Sapphire (dotée d'un GPS multibande) fait moins bien. // source Sport Passion

En forêt, la trace de la Forerunner 965 apparaît un peu plus précise que celle de la Forerunner 955 sur ce circuit. Elle reste bien sur le chemin alors que l'autre montre affiche une trace excellente elle aussi mais située légèrement en dehors du sentier.

Trace GPS en fortêt
Forerunner 965Foreunner 955
En forêt, la Forerunner 965 reste bien sur le sentier. L'autre affiche également une excellente trace mais légèrement hors du sentier par moments // Source : Sport Passion
Trace GPS en forêt
Forerunner 965Foreunner 955
Source : Sport Passion

Une bonne montre GPS se doit également de mesurer précisément la distance tout au long du parcours pour pouvoir afficher une vitesse ou une allure fiable et bien sûr une distance totale correcte. C'est le cas pour la Garmin 965 comme on peut le voir sur ce graphe lors d'un test avec une autre montre Garmin dotée d'un GPS multibande. Nous avons constaté cela régulièrement. Il faudrait bien sûr connaître précisément la distance réelle du parcours mais cela donne déjà une bonne idée. Les écarts dépassent rarement les 1%, soit l'équivalent de 400 m sur un marathon, et parfois moins de 0,5% en milieu dégagé.

Distance cumulée
Sur ce parcours où la réception satellite n'est pas toujours optimale, les distances entre les 2 montres Garmin restent identiques en tout point du parcours // source Sport Passion

En revanche, lors des pauses, on commence à voir des écarts plus ou moins importants selon la qualité de réception satellite et bien sûr le temps de pause. Ces écarts sont plus importants pour la marche que pour la course à pied.

Distance cumulée
On observe des écarts lors des pauses quand le signal GPS passe mal // source Sport Passion

Sur une marche en forêt, l'écart de distance se creuse entre les 2 montres (moins de 2% d'erreur). Difficile de dire ici si la Forerunner 965 est plus juste que la Forerunner 955.

Test du GPS en forêt
Sortie en forêt

Test de précision de l'altimètre : précis mais un étalonnage qui ne semble pas toujours optimal

La Forerunner 965 embarque un altimètre précis. Pas de surprise ici, c'est ce que nous constations lors de nos tests des modèles 255, 265, 955, Fenix 7 équipé du même capteur. Les relevés d'altitude (départ, min, max) correspondent également bien aux indications des cartes IGN. Les erreurs de mesures sont relativement faibles, généralement moins de 10 m.

Test de l'altimètre
// source Sport Passion

Curieusement, sur ce parcours où nous n'avions pas étalonné l'altimètre au départ, l'étalonnage automatique semble ne pas s'être effectué, d'où un écart constant tout au long de la sortie entre les 2 montres. La Forerunner a pourtant eu l'occasion de capter un bon signal sur ce parcours en grande partie dégagé. Il s'agissait toutefois d'un parcours assez court et les écarts d'altitude n'étaient pas élevés. Les mesures de dénivelé, quant à elles, sont correctes.

Pas de calibrage
L'étalonnage automatique de la Forerunner 965 semble ne pas s'être déclenché sur ce parcours où la réception satellite était pourtant bonne sur une bonne partie du trajet // Source Sport Passion

Ici, nous avons été surpris par l'écart d'altitude entre les 3 montres Garmin à l'arrivée, écart à priori lié à un changement important de pression atmosphérique que la Forerunner 965 a su mieux gérer mieux que les 2 autres (elle affiche la même altitude au départ qu'à l'arrivée).

Test de l'altimètre
// Source Sport Passion

Pour tous nos parcours, les mesures de dénivelés ont toujours été très précises avec des écarts très faibles (1% tout au plus) entre les différentes montres testées, toutes équipées d'un altimètre barométrique. Nous devons encore tester l'altimètre sur un terrain bosselé.

Sur ce parcours vallonné en forêt, les 2 montres, étalonnées au départ, affichent quasiment la même altitude avec un écart de moins de 2 m !

Test de l'altimètre en forêt
En forêt, sur un parcours vallonné, les 2 montres affichent une altitude quasi identique (à 2 mètres près)

Test du moniteur optique de fréquence cardiaque

Le cardio optique au poignet affiche des mesures relativement bonnes notamment pour la marche et la course à pied incluant du fractionné, même si la fiabilité n'égale pas celle de la ceinture. Le tracé est relativement fidèle à celui de la ceinture cardio à l'exception de quelques décrochés. Ces mesures sont toujours à prendre avec prudence puisqu'elles peuvent beaucoup varier d'une personne à l'autre selon le type de peau, la pilosité, la quantité de transpiration, etc. Pour optimiser les mesures, il faut bien serrer la montre au poignet. Dans notre cas, les mesures sont assez délicates et les résultats souvent moins bons que ceux observés par d'autres testeurs.

Graphe de la fréquence cardiaque
La Forerunner 965 embarque un cardio optique relativement précis pour la marche et la course à pied incluant le fractionné // Source Sport Passion
Graphe de la fréquence cardiaque
Il y a quelques décalages avec la ceinture mais les valeurs de FC moyenne relevées lors de nos tests étaient très proches voire identiques // Source Sport Passion

L'autonomie

Malgré l'importante consommation de l'écran AMOLED, Garmin a réussi, grâce à la mise en veille de l'écran et une batterie plus grosse, à offrir une autonomie identique voire meilleure sur ce modèle que celle de la version précédente. Elle peut tenir jusqu'à 23 jours en montre connectée (contre 15 et 20 jours pour les Forerunner 955 et 955 Solar) et jusqu'à 19 h en mode GPS multibande contre 20 à 22h pour le modèle précédent. C'est excellent.

 Forerunner 965Forerunner 955Forerunner 955 Solar
GPS seul31 h42 h49 h
Tous les GNSS24 h31 h34 h
GPS double fréquence19 h20 h22 h
Montre connectée23 j15 j 20 j
Autonomie de la Forerunner 965 et comparaison avec la Forerunner 955

En pratique, nous avons pu vérifier ces chiffres. La montre affichait une consommation d'environ 4%/h de sport (mode continu d'affichage, mode GPS SatIQ), soit 25 h d'autonomie.

En utilisation comme montre, nous atteignions presque 30 jours d'utilisation. Mais en activant le mode continu d'affichage, nous descendions à 10 jours et un peu moins encore en activant le suivi de la VFC et de la SpO2. La consommation la nuit n'était que de 2%.

En utilisation classique (affichage non continu sauf pendant le sport, port 24 h/24, suivi de la SpO2 et de la VFC la nuit) et à raison de 1 h de sport par jour en utilisant le mode GPS SatIQ, comptez environ 10 jours d'utilisation.

Attention à la consommation qui peut nettement augmenter en fonction de vos habitudes. Si vous consultez souvent l'écran dans la journée, si vous utilisez beaucoup la cartographie pendant le sport ou si vous utilisez intensément certains outils comme le chrono, l'autonomie peut beaucoup chuter.

La montre se recharge rapidement, en 1 h environ.

Elle offre un gestionnaire d'alimentation assez basique, comparé à celui de la Fenix 7. Il permet d'activer le mode d'économie d'énergie, d'afficher ou non le pourcentage et la durée restant de batterie. Rien de plus.

L'application

L'application Garmin Connect, disponible sur PC et Smartphone, donne accès à toutes les données enregistrées (activité et suivi quotidien). L'application permet d'afficher toutes les données enregistrées par la montre ainsi que des graphes complets. La navigation n'est pas triviale si l'on n'est pas habitué. A l'ouverture, l'application affiche une page de synthèse des données de la journée avec des scores et des jauges faciles à lire (écrans ci-dessous). Un menu principal (écran de gauche) donne accès à tous les outils et résultats. On accède à toutes les sorties en cliquant dans le menu du haut sur l'icone bleue, rose et jaune en forme de disque. Pour chaque sortie, l'application affiche un rapport complet incluant le parcours sur une carte et les principales statistiques, un tableau de toutes les données et des graphes.

Application Garmin Connect
Application Garmin Connect
Application Garmin Connect

Garmin Connect donne accès à de nombreux outils pour suivre les données de santé, créer un programme d'entraînement, créer un parcours. La création de parcours s'effectue facilement en quelques clics. On peut laisser l'application proposer un itinéraire en boucle à partir d'un sport donné (trail, course, cyclisme, VTT ou gravel bike par exemple), d'un point de départ, d'une direction et d'une distance donnés. On peut aussi tracer soi-même le circuit en indiquant des points sur la carte. Le parcours une fois défini peut être transféré vers la montre.

Point intéressant, on peut modifier le paramétrage de la montre depuis l'application. Inversement, les modifications effectuées sur la montre sont automatiquement synchronisées et enregistrées par l'application. Par ailleurs, Garmin assure une synchronisation entre montres : si vous possédez plusieurs montres Garmin, vous pourrez les utiliser chacune à votre gré (une montre pour le sport, une montre pour le quotidien par exemple) et retrouverez la plupart de vos données sur toutes les montres (nombre de pas, VO2 max, stress, statut VFC, etc.) mais sur celles que vous n'avez pas portées ! Il n'y a pas non plus besoin de déclarer une montre au moment de l'utiliser. La plateforme sait en gérer plusieurs en parallèle.

Fiche technique

Poids
53 g
Dimensions
47,1 x 47,1 x 13,2 mm
Ecran
AMOLED tactile, 1,4" (35 mm) en 454 x 454 px, verre en Corning Gorilla
Autonomie (GPS seul / multibande / montre)31 h / 19 h / 23 j

GPS
Multi-GNSS et double fréquence L1+L5
Vraie multisports
Oui
Activités recommandées
Course à pied, triathlon, outdoor / plein air, natation, randonnée, trail/ultratrail, ski (fond, descente, snowboard) (50 profils disponibles)
Connectivité
iPhone, Android, Wi-Fi. Transfert de données sans fil Bluetooth et Wi-Fi.
Cardio-fréquencemètre
Oui, optique au poignet et oxymètre
Cartes topographiques
Oui
Système de paiement
Oui
Lecteur de musique embarqué
Oui
Téléphonie / 4G
-
ECG
-
Altimètre barométrique
Oui, à étalonnage automatique ou manuelle
Boussole
Oui
Thermomètre
Oui
Météo
Oui + alertes orage
Etanche
5 ATM (50 m), natation
Autre
Puissance de course et dynamiques de course sans capteur externe, fonctions sportives et mesures physiologiques complètes, niveau de cyclisme, générateur de parcours en boucle, ClimbPro, suivi d'itinéraire, retour au départ, profil d'altitude
Autres modèles
Forerunner 955 (modèle à écran transflectif)
Fenix 7
Epix
Forerunner 265 (modèle en-dessous dans la gamme)
Aller directement à notre avis

Test Forerunner 965 : notre avis

La Forerunner 965 est l'une des meilleures montres du marché à ce jour, équivalente, en termes de fonctionnalités, aux modèles Forerunner 955, Fenix 7 et Epix. On ne peut donc pas vraiment se tromper en l'achetant.

Ce qui la différentie de la Forerunner 955, c'est son superbe écran AMOLED et sa lunette en titane qui rend ce modèle nettement plus robuste sans l'alourdir. Nous avons trouvé son design plus élégant et moins "plastique". C'est surtout le verre de montre, légèrement bombé, la lunette métallique, les boutons plus raffinés et la finesse du boîtier (les 1,2 mm de moins se remarquent nettement) qui font la différence. Entre les 2 modèles, c'est sans hésiter celui-ci que nous préférons en termes d'apparence.

Bien que nous ne soyons pas fans des écrans AMOLED sur les montres sportives, nous avons beaucoup aimé celui-ci pour l'utilisation de la montre au quotidien. Les affichages sont tout bonnement superbes ! Pour le sport, la technologie est également un atout pour la cartographie. Le rendu est fabuleux grâce à l'écran lumineux, aux couleurs plus nombreuses et aux cartes plus riches en détails. L'écran, plus large, fait également une nette différence en comparaison de celui de la Forerunner 955. En contrepartie, la montre offre une autonomie un peu plus faible pour le sport.

Notre avis
Nous avons beaucoup aimé l'écran AMOLED pour la cartographie et l'utilisation de la montre au quotidien

Le seul point négatif concernant l'écran est sa mise en veille après quelques secondes. Le mode continu d'affichage n'offre pas le même confort qu'un écran MIP (l'écran reste allumé en permanence mais à une intensité trop faible en pleine lumière). La sortie de veille sur mouvement du poignet n'est pas toujours bien efficace et le fait d'avoir à faire un mouvement pour réactiver l'écran est assez frustrant quand on est habitué aux écrans classiques. Si, comme nous, vous avez du mal avec cet aspect et que la beauté de l'affichage n'est pas votre priorité, le modèle Forerunner 955, moins cher au passage, peut être un meilleur choix.

Concernant la taille du modèle, une taille intermédiaire similaire à celle de la Forerunner 955, nous l'avons trouvée adaptée à toutes les tailles de poignet, mêmes fins, pour le sport mais peut-être un peu trop volumineuse sur un poignet fin pour une utilisation au quotidien (la montre occupe la largeur entière d'un poignet de 15 cm de circonférence). C'est ensuite une affaire de goût. Dommage que Garmin ne propose pas 2 tailles de boîtier sur ce modèle comme pour la Forerunner 265.

Pour ce qui est des fonctions sportives et de la fiabilité du modèle, la montre est tout bonnement excellente. Elle est ultra complète (difficile de trouver autant de fonctions sportives ailleurs) et fiable. Parmi tous les tests de montre que nous ayons réalisés, celle-ci figure dans le top 3 des montres offrant la meilleure précision GPS. Son altimètre est également très précis et le cardio optique nettement plus fiable que les capteurs précédents.

Enfin, le prix du modèle est assez élevé. C'est le prix de la Forerunner 955 Solar ou 100 € de plus que la Forerunner 955 standard. C'est le prix à payer pour un superbe écran AMOLED et une lunette en titane. A ce prix, on peut acquérir une Fenix 7 tout en métal mais sans GPS multibande. Du côté de la concurrence, on trouve des modèles équivalents comme la Suunto Vertical, la Suunto Race (avec écran AMOLED) ou encore la Polar Vantage V3 (avec écran AMOLED).

Nous avons aimé
  • Le superbe écran AMOLED
  • L'élégance du modèle (verre bombé, boîtier fin, lunette titane, boutons raffiné)
  • Le poids plume malgré le titane
  • L'autonomie (élevée malgré l'AMOLED)
  • L'excellente précision du GPS
  • La puissance de course et les dynamiques de course sans capteur externe
  • La nouvelle cartographie plus détaillée
Nous avons moins aimé
  • Un gestionnaire d'alimentation basique comparé à celui de la Fenix 7
  • Le prix qui ne cesse de grimper
  • L'écran qui s'éteint (ou diminue trop en intensité en mode continu d'affichage)
  • Une seule taille de boîtier (un peu gros au quotidien sur un poignet fin)

Notre avis sur la Forerunner 965
Ce modèle ultra-complet et élégant devrait plaire aux sportif qui recherchent une excellente montre sportive avec cartographie et un affichage fabuleux

Prix et disponibilité

La Forerunner 965 est proposée à 649 €. Elles est disponible en 2 coloris de boîtier (noir et blanc) et 3 coloris de bracelet : jaune/noir, noir/gris et blanc/gris.

Découvrez-les au meilleur prix chez nos partenaires. Nous affichons le modèle trouvé au meilleur prix sur le site marchand. Profitez également de bons de réduction sur notre site (nous les affichons quand ils sont disponibles).

Acheter la Forerunner 965

Marchand
Prix (à partir)
 
Alltricks
649,99 €
629,99 €
Lepape
649,00 €
i-Run
649,00 €
Attention : si vous ne voyez pas certains liens, codes promos, boutons ou images, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité (AdBlocker) pour notre site

Acheter le modèle à écran transflectif Forerunner 955

Marchand
Prix (à partir)
 
Lepape
499,00 €
379,00 €
Alltricks
499,99 €
474,08 €
Direct-Running
550,00 €
489,00 €
i-Run
549,00 €
499,00 €
Amazon
499,00 €
Bikeinn
549,00 €
Attention : si vous ne voyez pas certains liens, codes promos, boutons ou images, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité (AdBlocker) pour notre site

Collaboration commerciale. Vous appréciez notre contenu ? En utilisant les liens ci-dessus, vous soutenez le site et la réalisation de futurs tests sans que cela ne vous coûte un centime de plus !

bonsplans.jpg?a=6 Découvrez notre sélection des meilleures promos !
Bons Plans, c'est parti ! Découvrez notre sélection des meilleures promos actuelles. De bonnes affaires à saisir rapidement !
bonsplans.jpg?a=6
 
Découvrez notre sélection des meilleures promos !

Sources :

Nos procédures de test

Tester une montre sportive prend du temps. Il ne s'agit pas juste de décrire le design et quelques fonctions. Il faut les tester. Vérifier la précision GPS, par exemple, ne consiste pas juste à vérifier que la trace est au bon endroit sur une carte. Cela demande beaucoup de travail. De même, les photos sont importantes pour se faire une idée du design, des écrans, etc. Un test nous prend 4 semaines au minimum entre les tests, les prises de photo et la rédaction.

Nous prenons en main la montre pour en apprécier la qualité de fabrication et le design. Nous la portons nuit et jour pendant au moins 3 semaines. Nous l'utilisons sur un grand nombre de sorties sportives et comparons les données avec d'autres montres portées en même temps. Nous avons développé notre propre outil pour réaliser une analyse comparative avec d'autres montres. Pour le GPS, nous analysons la précision de la trace sur une carte, la distance totale cumulée en tout point du parcours et la fidélité du tracé sur un parcours réalisé plusieurs fois et à des jours différents. En savoir plus sur comment nous testons les montres (procédure complète).

Philippe Baudoin
Reproduction interdite - Copyright © Sport Passion
Soyez averti de nos dernières publications et tests !
Suivez-nous sur :      
Ou recevez la newsletter hebdomadaire gratuite :

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Crédit photos : Adobe Stock. Cet article contient des liens commerciaux.