Test Suunto 9 Peak Pro : élégante, robuste et fiable

par Philippe Baudoin © reproduction interdite (publié le 19/06/2023)
Test Suunto 9 Peak Pro : élégante et robuste

Un modèle qui devrait séduire les sportifs exigeants

Nous avons testé pendant un mois la Suunto 9 Peak Pro, une montre haut de gamme compacte, ultra fine et légère au design soigné. Nous avons passé en revue ses fonctions, testé ses instruments et comparé ses performances à d'autres modèles. Beaucoup plus complète que la Suunto 9 Peak, la montre propose plusieurs nouveautés, dont la puissance de course sans capteur externe, un profondimètre, un GPS précis, une grande autonomie et quelques autres améliorations. Ce modèle, lancé à partir de 499 €, devrait plaire. Test complet et notre avis.

Test Suunto 9 Peak Pro : verdict

Prix : 499 € (version acier) et 629 € (version titane)
Poids : 55 g (titane) ou 64 g (acier)
Dimensions : 43 x 43 x 10,8 mm
Ecran : MIP tactile, couleur, 1,2", 240x240 px
Utilisation : sport & outdoor dont running, triathlon, vélo, trail, plongée, randonnée, ski (95 profils)
Autonomie : Montre 21 j, Sport : 40 h
Les plus : élégante et fine, interface plus intuitive et plus réactive, puissance au poignet, GPS multi-GNSS plus précis, snap to route, norme militaire, SuuntoPlus
Les moins : pas de cartographie, GPS non multibande, fonctions connectées quasi absentes

Notre avis : Suunto est réputé pour la qualité et la fiabilité de ses montres. La Suunto 9 Peak Pro ne fait pas exception. Ce modèle fabriqué à la main et réparable est à la fois élégant, compact, fin et robuste (norme militaire). Son GPS multi-GNSS et son altimètre barométrique sont très précis, ses fonctions sportives bien fournies et la navigation GPS tout bonnement excellente. On apprécie son interface de navigation améliorée, intuitive et plus fluide ainsi que la grande précision de son GPS et de son altimètre. Elle offre également une grande autonomie et de nouveaux instruments. Il ne lui manque que la cartographie ! Une excellente montre pour les sportifs exigeants.

Lire la conclusion complète | Acheter

Nous avons aimé
  • Elégance, finesse et robustesse du boîtier
  • Interface intuitive et offrant une meilleure réactivité que celle de la Suunto 9 Peak
  • Puissance au poignet sans capteur externe
  • Mode snorkeling et profondimètre pour la plongée en apnée
  • GPS et altimètre très précis
  • Grande autonomie
  • Application excellente pour la création de parcours
Nous avons moins aimé
  • Ecran encore petit et liseré noir important autour de l'écran
  • Pas de cartographie
  • Pas de GPS multibande
  • Fonctions connectées minimalistes

 

Acheter la Suunto 9 Peak Pro

Marchand
Prix (à partir)
 
Lepape
499,00 €
349,00 €
i-Run
499,00 €
349,00 €
Alltricks
349,00 €
Amazon
499,00 €
449,00 €
Attention : si vous ne voyez pas certains liens, codes promos, boutons ou images, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité (AdBlocker) pour notre site

Collaboration commerciale. Vous appréciez notre contenu ? En utilisant les liens ci-dessus, vous soutenez le site et la réalisation de futurs tests sans que cela ne vous coûte un centime de plus !

VP.jpg?a=6 Découvrez notre sélection des meilleures promos !
Bons Plans, c'est parti ! Découvrez notre sélection des meilleures promos actuelles. De bonnes affaires à saisir rapidement !
VP.jpg?a=6
 
Découvrez notre sélection des meilleures promos !

A propos de ce test

Nous avons testé la Suunto 9 Peak Pro, édition Titanium Sand, pendant 1 mois. Ce modèle nous a été prêté la marque. Les graphes comparatifs (altimètre, cardio, distance) sont produits par un outil développé par Sport Passion (voir notre procédure de test). Pour tous les tests ou revues détaillées que nous réalisons, nous ne touchons aucune rémunération du fabricant. Tous nos tests sont indépendants des marques. Notre objectif est d'offrir aux internautes des informations gratuites, neutres, fiables et utiles pour les aider dans le choix, l'achat et l'utilisation de matériel sportif (montres et appareils de fitness). Voir tous nos tests.

Présentation de la Suunto 9 Peak Pro

Le modèle Pro de la Suunto 9 Peak

Suunto propose une gamme complète de montres sportives, du modèle d'entrée de gamme Suunto Core, pour les aventuriers, au modèle haut de gamme Suunto 9 conçu pour l'outdoor et la performance. La Suunto 9 Peak Pro est la version Pro de la Suunto 9 Peak (lire notre test), une montre compacte et élégante un peu mieux fournie que la Suunto 9 Baro.

Suunto 9 Peak

Suunto 9 Peak Pro en bref

La Suunto 9 Peak Pro est une montre sportive multisport et triathlon. Elle convient pour tous les sports, notamment les sports d'outdoor, et est particulièrement bien adaptée aux sports de performance.

Elle reprend le format compact et élégant de la Suunto 9 Peak mais avec une autonomie plus grande, un processeur plus puissant, de nouveaux capteurs, dont un profondimètre, et une interface utilisateur repensée et plus intuitive. Ce modèle propose également des nouveautés fonctionnelles, comme la mesure de la puissance de course sans capteur externe et un nouveau profil Snorkeling pour les plongeurs en apnée.

Suunto 9 Peak Pro élégante sur tronc d'arbre
La Suunto 9 Peak Pro est une montre élégante, compacte et ultra-fine offrant une grande autonomie, une interface améliorée, des fonctions sportives complètes et d'excellentes fonctions de navigation GPS // Photo : Sport Passion

La montre, plus robuste, est conforme à la norme militaire américaine MIL-STD-810H.

Pour une liste complète des nouveautés et une revue détaillée de ce modèle, consultez notre revue détaillée de la Suunto 9 Peak Pro.

Ce modèle embarque un GPS multi-GNSS (mais pas multibande), un cardio optique au poignet équipé d'un oxymètre de pouls, des capteurs ABC (altimètre, baromètre, compas), un profondimètre et un thermomètre. Elle est dotée d'un écran transflectif couleur et tactile.

Cette montre de qualité, fabriquée à la main et réparable, respecte l'environnement. Elle a été produite avec une énergie 100% renouvelable et les émissions de CO2 ont été compensées entièrement en replantant des arbres.

Montre réparable sur tronc d'arbre
La montre, fabriquée à la main, est réparable // Photo : Sport Passion

Suunto propose 2 déclinaisons de ce modèle :

  • Suunto 9 Peak Pro : le modèle standard doté d'une lunette en acier inoxydable. Il est disponible en 4 coloris : noir (All Black), bleu marine (Ocean Blue), vert foncé (Forest Green) et or (Pearl Gold).
  • Suunto 9 Peak Pro Titanium : le modèle avec lunette en titane. La montre est disponible en 2 coloris : Titanium Sand et Titanium Slate.

La Suunto 9 Peak Pro est livrée par défaut avec un bracelet en silicone (18 couleurs disponibles) mais on peut également se procurer un bracelet en microfibre (3 coloris au choix) ou en cuir (3 coloris).

Coloris Suunto 9 Peak Pro
Ce modèle est disponible en 6 coloris, 4 pour le modèle en acier (photos de gauche) et 2 coloris pour le modèle en titane (à droite) // Source : Garmin

Pour en savoir plus sur les nouveautés, consultez notre revue détaillée de la Suunto 9 Peak Pro.

Design et caractéristiques techniques : notre revue du modèle

Un montre élégante et confortable au poignet

Suunto propose une montre raffinée reprenant le design de la Suunto 9 Peak (format, dimensions, boutons). Ce modèle, très élégant, se porte bien au quotidien, notamment au travail ou pour sortir, en plus du sport. Nous l'avons trouvé très chic. Afin de répondre à tous les goûts, la marque propose 6 coloris de lunette et divers matériaux (silicone, microfibre et cuir) et coloris pour le bracelet.

Elle se présente dans un boîtier compact et ultrafin. Avec seulement 10,8 mm d'épaisseur, c'est l'une des montres sportives les plus fines du marché !

Montre ultrafine
Avec seulement 10,8 mm d'épaisseur, ce modèle est l'un des plus fins du marché

Son boîtier mesure 43 mm de diamètre, soit l'équivalent d'une Suunto 5 Peak ou encore d'une Coros PACE 2 et un brin plus gros qu'une Fenix 7S. C'est une taille intermédiaire qui convient bien à toutes les tailles de poignet, même fins. Nous l'avons trouvée bien adaptée à notre poignet de 15 cm de circonférence. Elle passe bien avec une tenue habillée.

Elle est équipée d'une lunette fine en acier ou en titane, selon le modèle, et d'un verre de montre en cristal de saphir, un matériau ultrarésistant. La lunette semble assez sensible aux rayures.

La 9 Peak Pro est relativement légère : 55 g pour la version en titane, 64 g pour la version en acier. Nous avons testé le modèle en acier et l'avons trouvé léger. Pour la performance et un confort optimal, on préférera le modèle en titane.

Cette montre connectée est très confortable au poignet, malgré un capteur optique un peu épais (environ 1 mm) mais que l'on ne sent absolument pas. Pour un meilleur confort, la forme du boîtier, notamment les cornes de la montre, a été étudiée pour épouser au mieux le poignet. On peut dire que c'est une réussite.

Montre sur poignet
Montre sur poignet

Les boutons

La Suunto 9 Peak Pro est équipée de 3 boutons de forme allongée situés à la base de la montre, juste en-dessous de la lunette. Ils sont jolis et de bonne qualité mais, comme sur les autres montres de la marque, ils émettent un petit bruit de ressort assez audible, comme un clic de souris d'ordinateur, bruit qui reste toutefois discret dans un environnement habituel (sport ou quotidien).

Boutons
La montre dispose de 3 boutons qui peuvent utilisés seuls ou en association avec le tactile

Un modèle robuste répondant à une norme militaire

Contrairement à la Suunto 9 Peak, ce modèle répond à la norme militaire MIL-STD-810, un gage de robustesse. Pour bénéficier de ce statut, la montre doit en effet répondre à un certain nombre d'exigences assez strictes décrites sur le site de Suunto : résistance à la pression, aux températures basses et hautes, aux chocs thermiques, à l'humidité, au brouillard salin, à la poussière, aux pluies verglaçantes, au rayonnement solaire, etc.

C'est un atout de taille pour une montre conçue pour l'outdoor et un point rassurant, notamment si l'on pratique certains sports comme l'escalade, le canyoning ou même le trail (les chocs contre des rochers étant monnaie courante).

L'écran : tactile et protégé par du saphir

La montre est dotée d'un écran transflectif (technologie MIP), couleur et tactile de 1,2" (30 mm) de diamètre pour une définition classique de 240 x 240 px. Rien de nouveau par rapport au modèle précédent. Il est protégé par un verre de saphir ultrarésistant aux rayures. L'affichage est net et très lisible, en particulier au soleil, grâce à la technologie MIP. Il peut afficher jusqu'à 7 champs de données pendant le sport.

Ecran et verre de saphir
La montre est dotée d'un écran transflectif protégé par un verre de saphir ultrarésistant. // Photo : Sport Passion

Par temps sombre, on peut activer le rétroéclairage. Celui-ci s'active en appuyant sur un bouton, en touchant l'écran ou encore sur un mouvement du poignet. Le mode de fonctionnement est programmable pour le sport et pour le quotidien. On peut régler l'intensité d'éclairage sur 3 niveaux (faible, moyenne, élevée). Nous n'avons jamais éprouvé de difficulté à lire l'écran que ce soit au quotidien ou pendant le sport.

Comme sur les autres montres de la marque, on retrouve une bordure noire assez épaisse autour de l'écran. La superficie de l'affichage ne représente en effet que 49% de la superficie du boîtier, une valeur qui reste toutefois dans la norme et que l'on retrouve sur la plupart des montres concurrentes. La Garmin Forerunner 55 affiche par exemple une valeur de 39%... Cette bordure peut sembler moins épaisse sur certaines montres du fait d'une taille plus large de lunette ou d'un bord arrondi. On regrette juste de ne pas bénéficier d'un écran plus large exploitant un peu plus la superficie du boîtier.

Bordure écran
Une bordure noire assez épaisse entoure l'écran dont la superficie représente environ 50% de la surface du boîtier, une valeur assez courante pour une montre cardio // Photo : Sport Passion
Affichage au soleil
Le cadran est parfaitement lisible au soleil

L'écran tactile simplifie la navigation au quotidien et pendant le sport (lire plus loin notre prise en main du modèle). Il est réactif et l'on peut faire défiler rapidement les menus, comme sur un Smartphone, d'un simple mouvement rapide du doigt.

L'offre en cadrans (watchface) est toujours très limitée chez Suunto. La montre n'en propose que 8, tous élégants. On peut ajuster la couleur de l'affichage.

Le bracelet : confortable et pratique

Bracelet 22 mm interchangeable
Le bracelet de 22 mm est interchangeable facilement sans outil // Photo : Sport Passion

Ce modèle est équipé d'un bracelet léger en silicone de 22 mm interchangeable sans outil et facile à mettre en place sur le poignet et à ôter. Il est doté d'une boucle classique à ardillon et, en son extrémité, d'un téton métallique que l'on vient enfoncer dans un trou du bracelet pour une fermeture efficace. Ce système, déjà proposé sur les modèles 5 Peak et 9 Peak, est à la fois esthétique et pratique. Il évite que l'extrémité du bracelet ne s'accroche aux vêtements. Le téton reste bien en place toute la journée. Il y a juste la nuit où il a tendance parfois à se détacher si l'extrémité du bracelet se heurte un peu trop fortement aux draps.

Ce bracelet souple est agréable au toucher et confortable au poignet. Il comporte de nombreux trous pour un réglage fin sur le poignet. Sa longueur est bien adaptée à toutes les tailles de poignets, mêmes fins. Dans notre cas, il restait 5 à 6 trous libres.

Fermeture bracelet
Le bracelet en silicone est confortable. L'extrémité se fixe au bracelet par un téton métallique
Fermeture bracelet
La fermeture du bracelet est assurée par une boucle ardillon.

Les capteurs

La Suunto 9 peak Pro embarque tous les capteurs utiles pour les sports d'outdoor : GPS multi-GNSS (mais pas double fréquence), cardio optique au poignet équipé d'un oxymètre de pouls, altimètre barométrique, boussole, thermomètre.

Profondimètre
La montre est équipée d'un profondimètre (2 petits capteurs en forme de disque en haut à gauche), d'un cardio optique et d'un oxymètre de pouls // Photo : Sport Passion

On trouve également, sur ce modèle Pro, un profondimètre servant à mesurer la profondeur de l'eau jusqu'à 10 mètres lors des plongées en apnée. Ce modèle bénéficie par ailleurs d'une étanchéité de 10 ATM.

Pour améliorer la précision du GPS, la puce peut désormais se connecter à 32 satellites (au lieu de 12) et avec 4 systèmes satellitaires différents en même temps.

Vous trouverez plus bas notre test de précision du GPS, de l'altimètre barométrique et du cardio optique.

La montre est compatible avec certains capteurs externes Bluetooth : ceinture ou brassard cardio, bike POD, capteur de foulée, capteur de puissance.

Prise en main : un modèle qui gagne en convivialité

Une interface de navigation simplifiée par le tactile, plus fluide et plus agréable à utiliser

La montre est facile à utiliser grâce à ses 3 boutons. Le tactile, utilisable pour toutes les fonctions (montre connectée et sport), simplifie la navigation. On peut désormais faire défiler les écrans sportifs d'un doigt ! Un mouvement haptique (petite vibration lors du défilement des options) aurait toutefois été le bienvenu pour rendre l'expérience encore meilleure.

Attention, le tactile est désactivé par défaut pour le sport. Pour l'activer, il faut obligatoirement passer par un mode personnalisé de batterie (voire la section sur l'autonomie).

Nous avons trouvé l'interface de navigation de la Suunto 9 Peak Pro plus agréable à utiliser que celle de la Suunto 9 Peak. La réactivité est nettement meilleure grâce à un nouveau processeur plus rapide.

Comme sur les autres modèles de la marque, les menus de la montre ne bouclent toujours pas. Il faut systématiquement revenir en arrière une fois arrivé en fin d'affichage et cela peut être frustrant, notamment quand on fait défiler la liste impressionnante de sports.

Horloge simple
La montre affiche l'heure par défaut
Horloge et données d'activité
Un appui sur l'écran affiche une synthèse des principales données d'activité de la journée

Les widgets

La montre affiche l'horloge par défaut. Un appui sur l'écran fait afficher les données principales d'activité de la journée en cours : nombre de pas, calories, pourcentage réalisé d'objectif.

Le bouton du milieu, ou un simple balayage de l'écran de droite à gauche avec le doigt, permet de faire défiler les différents widgets de la montre que nous listons ici par ordre d'apparition :

  • Niveau de batterie et notifications de Smartphone
  • Suivi du cœur : fréquence cardiaque en temps réel et graphe
  • Suivi du niveau d'oxygène sanguin (SpO2). La mesure se fait à la demande ou en continu la nuit.
  • Résumé de l'activité de la journée : nombre de pas, calories dépensées pendant le sport et total incluant l'activité quotidienne, histogramme sur 7 jours (pas et calories)
  • Suivi du sommeil (plus d'informations plus loin dans l'article)
  • Charge d'entraînement : nombre d'heures d'activité, objectif à atteindre, graphe sur 7 jours
  • Ressource : niveau d'énergie tout au long de la journée
  • Niveau de forme physique : VO2max, statut et âge de forme physique
  • Informations locales : altitude, température, pression atmosphérique avec des graphes sur les dernières heures, informations lune et soleil
  • Chronomètre
  • Navigation : boussole, baromètre, altitude, POIs, coordonnées GPS, itinéraires programmés, navigation au relèvement
  • Commandes musicales

Certains widgets affichent plusieurs écrans que l'on peut faire défiler avec les boutons ou un balayage du doigt. Ce qui est dommage, c'est que pour passer au widget suivant, il faut d'abord revenir au premier écran du widget. On aurait aimé pouvoir passer cette étape.

Affichage widgets
Affichage widgets
Affichage widgets
La montre offre une douzaine de widgets pratiques au quotidien, incluant le suivi d'activité. Voici quelques écrans classés dans l'ordre de notre liste ci-dessus. (cliquez pour agrandir) // Photos : Sport Passion

Les outils

Suunto propose également quelques outils pratiques que l'on peut afficher à partir des boutons du haut et du bas ou simplement en balayant l'écran verticalement avec un doigt :

  • Navigation : des outils pour la navigation. Ils permettent de se repérer grâce à la boussole, d'afficher les données locales (température, pression, tendance météo), d'enregistrer sa position, d'afficher des points d'intérêt (POIs) enregistrés dans la montre, de suivre un itinéraire programmé sur la montre ou encore de naviguer au relèvement. Nous décrivons tout cela dans notre test de fonctions pour l'outdoor.
  • Journal : il affiche la liste des activités sportives enregistrées sur la montre
  • Commandes média : elles permettent de contrôler la musique d'un Smartphone
  • Chronomètre : pour lancer un ou plusieurs chronos
  • Alarmes : pour programmer un réveil
  • Ne pas déranger : la fonction coupe toute communication avec le téléphone ainsi que les alertes, sons et vibrations
  • Montre : pour choisir une watchface et la configurer. Suunto en propose 8 au total avec la possibilité de définir la couleur de fond d'écran.
  • Paramètres : pour définir les paramètres de la montre (quotidien, sport, sommeil, affichages, GPS, etc.)
Outils de la montre
Suunto propose des outils pratiques pour se repérer, obtenir des informations sur son environnement, suivre un itinéraire, etc.
Outils de la montre
On les affiche facilement en utilisant les boutons du haut et du bas ou en faisant glisser un doigt verticalement sur l'écran

Récupération des données d'activité : simplifiée par le transfert automatique des données

L'application sur Smartphone (ou tablette) récupère les données d'activité de manière automatique et transparente grâce au Bluetooth. C'est pratique puisqu'il n'y a rien à faire pour accéder à ses données, si ce n'est allumer son téléphone.

Les fonctionnalités

Les fonctions pour l'outdoor et la navigation GPS

Fonctions outdoor

Suunto est l'une des meilleures marques en ce qui concerne l'outdoor et la navigation GPS. La montre dispose des instruments et fonctions utiles pour les sorties de plein air (randonnée, trail, ski, trekking, etc.). Elle embarque un altimètre barométrique que l'on peut étalonner manuellement ou automatiquement, une boussole, un thermomètre, un baromètre qui affiche un graphe de pression et une tendance. Elle affiche la trace GPS et le profil d'altitude. On trouve des fonctions pour s'orienter, retrouver son chemin, revenir sur ses pas, naviguer au cap, suivre un itinéraire avec guidage pas à pas, enregistrer des points d'intérêt. Bref, elle très complète.

Nous l'avons testée en pratiquant la randonnée et en utilisant les fonctions Chemin tracé (suivi d'un itinéraire programmé), Itinéraires (suivi d'un parcours enregistré) et Retour au départ.

Dès le lancement de l'activité, la montre affiche le trajet suivi en pointillés (trace Petit Poucet).

La fonction Chemin tracé (suivi d'itinéraire) permet de suivre un parcours programmé. Suunto offre l'une des meilleures applications pour programmer un parcours facilement et rapidement, soit manuellement en indiquant des points avec le doigt, soit en utilisant les cartes de chaleurs (parcours les plus empruntés par la communauté Suunto) disponibles pour environ 16 sports. On peut charger plusieurs parcours dans la montre. Il suffit ensuite d'en choisir un et de lancer la navigation. On peut le faire au départ ou n'importe quand une fois parti. On peut également arrêter la navigation en cours et suivre un autre itinéraire. La fonction est très flexible.

On peut également suivre un parcours déjà effectué et stocké en mémoire dans la montre via la fonction Itinéraires mais sans bénéficier du guidage virage après virage.

Zoom trace
On peut zoomer la trace // Photo : Sport Passion

La montre affiche la trace à suivre en trait bleu continu. Le parcours effectué s'affiche en pointillés. Un trait et des flèches en bleu foncé indiquent la direction. On peut zoomer la trace avec les boutons ou l'écran tactile (à condition d'avoir activé le tactile via un profil personnalisé de batterie !).

Les instructions de guidage virage après virage sont données bien à l'avance, juste après le dernier grand virage, et à nouveau au moment de tourner, avec un bip que l'on peut désactiver. Seuls les virages significatifs sont indiqués pour ne pas envoyer des alertes à chaque tournant. La direction à prendre et la distance au virage sont indiquées par un commentaire (gauche, gauche serré, etc.) et une flèche. L'affichage occupe tout l'écran, masquant ainsi la trace pendant quelques secondes. C'est un peu perturbant quand on est en train de regarder la trace. Il faut attendre ou fermer l'écran en appuyant sur un bouton.

Suivi itinéraire et guidage turn by turn
La montre indique le chemin à suivre et la direction (tracé en bleu). On peut changer la couleur de fond de l'affichage (blanche ou noire). A droite, les indications de guidage (Turn by Turn). // Photos : Sport Passion

Des alertes de sortie d'itinéraire sont déclenchées dès que l'on s'éloigne d'une centaine de mètres de l'itinéraire prévu. La montre indique aussi quand l'itinéraire est retrouvé.

La 9 Peak Pro gère bien les itinéraires complexes. Par exemple, si l'itinéraire se coupe et que l'on prend la mauvaise route à l'intersection, elle considère qu'on a changé intentionnellement de direction et adapte ses instructions de guidage en fonction du nouvel itinéraire. Si l'on prend un raccourci ou si l'on fait un détour, elle va générer une alerte de sortie d'itinéraire (à condition de s'éloigner d'au moins 100 mètres du circuit programmé) mais une fois l'itinéraire rejoint, elle va retrouver ses marques et continuer à donner ses instructions de guidage à partir de la nouvelle position.

Itinéraire complexe et alertes de sortie de route
La Suunto 9 Peak Pro gère bien les itinéraires complexes. En cas d'éloignement de l'itinéraire prévu, elle émet une alerte. // Photos : Sport Passion

Un écran dédié affiche la durée estimée de parcours (ETE) et l'heure estimée d'arrivée (ETA).

On trouve également, en plus du profil d'altitude en temps réel, une fonction de navigation avec l'altitude. Elle affiche le profil d'altitude passée et future, la position actuelle sur le profil, l'altitude et le dénivelé restant. On sait ainsi à quoi s'en tenir en termes d'efforts restant à fournir pour atteindre le sommet.

Profil d'altitude passé et futur
A gauche, le profil d'altitude. A droite, le profil d'altitude passé et futur. // Photo : Sport Passion

La fonction de retour au départ permet de revenir au point de départ en suivant ses pas ou en suivant une ligne droite (vol d'oiseau).

On trouve également une fonction de navigation avec relèvement qui permet à l'utilisateur de se diriger vers un point précis en indiquant, avec la boussole, une direction et, si possible, une distance et une altitude cibles.

Navigation au relèvement
La navigation au relèvement ou à vue permet de rejoindre un point en ligne droite
Navigation au cap
Il suffit de pointer la montre vers le point à rallier // Photos : Sport Passion

La montre permet d'enregistrer des points d'intérêts (POIs). Par exemple, si l'on repère une source d'eau, un point de vue, un site de pêche ou de chasse, etc., on peut l'enregistrer pour le retrouver plus tard ou sur une carte dans l'application.

Enregistrement d'un POI
On peut afficher et enregistrer sa position GPS pour indiquer un POI (auberge, site de pêche, etc.) // Photos : Sport-passion

Enfin, on trouve des données complètes d'altimétrie (dénivelés positifs et négatifs, vitesse ascensionnelle, température, pression atmosphérique avec valeur instantanée, graphe sur les dernières heures, tendance. Une boussole permet d'orienter une carte ou de suivre un cap.

Les fonctions pour le sport

La Suunto 9 Peak Pro offre près de 100 profils sportifs que l'on peut personnaliser (données, nombre de champs par écran, organisation à l'écran). Difficile de ne pas trouver son sport dans la liste ! On y trouve un peu tous les sports : sports d'endurance dont le triathlon, activités d'outdoor, sports d'hiver, sports nautiques, sports collectifs, musculation et plus.

Pour éviter d'avoir à parcourir une longue liste d'activités chaque fois que l'on part faire du sport, la montre garde en mémoire le dernier sport pratiqué. Suunto propose également une liste de sports favoris. On peut en définir jusque 20.

Profils sportifs
Environ 95 profils sportifs sont enregistrés dans la montre. Pour retrouver facilement un sport, on peut l'enregistrer dans une liste de sports favoris. // Photo : Sport Passion
Lancement d'un sport
Lancer un sport s'opère en 2 clics. On peut modifier les paramètres avant de lancer l'activité. // Photo : Sport Passion

Les différents profils se ressemblent. Ce sont les données et l'organisation sur les écrans qui varient pour proposer un affichage pertinent pour l'activité pratiquée. La multiplication des profils permet de disposer de profils différents pour des sports proches (VTT et vélo par exemple) plutôt que d'avoir un profil unique et moins pratique. On peut créer de nouveaux profils à partir de l'application en copiant un profil existant et en le modifiant.

Certains sports offrent des fonctions particulières comme les profils triathlon et multisport. Le profil triathlon gère les transitions entre activités et permet de passer facilement d'une activité à l'autre parmi celles du triathlon. Le profil multisport, à choisir si l'on pratique d'autres activités que celles du triathlon, permet de sélectionner n'importe quel sport. En revanche, ce profil ne gère pas les transitions. De plus, il ne permet pas de programmer à l'avance les activités que l'on va pratiquer. Il faut donc trouver et sélectionner la bonne activité à chaque changement de sport. On peut profiter de la liste de sports favoris pour cela.

Ce nouveau modèle propose également un profil Snorkeling pour la plongée avec tuba. Il affiche des informations utiles aux plongeurs comme la durée de plongée, la distance parcourue sous l'eau, un chrono, la température de l'eau mais aussi, grâce au profondimètre intégré, la profondeur et la profondeur maximale atteinte.

La 9 Peak Pro bénéficie de la fonction Snap to route qui permet d'obtenir une précision quasi parfaite des mesures de vitesse et d'allure à condition de suivre un itinéraire (la montre s'applique à coller au mieux la trace GPS au parcours programmé. Plus d'informations dans notre test de la Suunto 9 Peak).

Ecrans snorkeling
Ce modèle propose un nouveau profil snorkeling pour les plongeurs en apnée. Il affiche diverses données utiles comme la température de l'eau et la profondeur.

Au lancement d'une activité, la Suunto 9 Peak Pro propose une suggestion d'entraînement bâtie sur la base des entraînements passés et du niveau de forme (on peut désactiver cette fonction si besoin).

On apprécie, sur ce modèle, l'intégration de la puissance native au poignet sans capteur externe, une fonction utilisable pour la course à pied et que l'on retrouve également aujourd'hui chez Garmin, Coros et Polar. La montre affiche la puissance développée en temps réel, les valeurs min et max, la puissance moyenne. On peut afficher ces données dans les profils et les utiliser pour la programmation des entraînements.

Comme la Suunto 9 Peak, la montre peut afficher jusqu'à 7 données par écran (en plus de l'heure). C'est beaucoup pour un écran de cette taille. Pour gagner un peu d'espace, le titre du champ est écrit en abrégé ou remplacé par une icône. L'application propose de nombreux champs incluant les valeurs min, max et moyenne : durée, vitesse (incluant la vitesse nautique), allure, distance, altitude, dénivelé, cadence, puissance. On trouve des données de navigation (distance au POI, distante restante à parcourir, heure d'arrivée prévue/ETA, temps de trajet estimé/ETE, etc.) ainsi que des mesures physiologiques (EPOC, PTE, calories, temps de récupération). Certains profils affichent en plus des données spécifiques au sport choisi, comme la température de l'eau, la profondeur.

7 champs de données par écran
La montre peut afficher jusqu'à 7 champs de données, en plus de l'horloge // photo : Sport Passion
Ecran sportif
L'affichage est suffisamment gros et lisible // photo : Sport Passion

On peut programmer des entraînements complexes depuis l'application avec la possibilité de définir des zones (vitesse, allure, FC, puissance).

On trouve quelques outils pratiques comme une pause automatique, l'enregistrement automatique ou manuel des tours, la possibilité de lancer des chronomètres ou de programmer des alarmes et des comptes à rebours. La 9 Peak Pro évalue l'acclimatation à l'altitude grâce à son oxymètre de pouls, mesure la VO2max (niveau de forme) lors des sorties de course à pied et affiche une jauge et un commentaire (bon, excellent, etc.) ainsi que l'âge physiologique estimé. Elle évalue l'EPOC (quantité supplémentaire d'oxygène dont a besoin l'organisme pour alimenter les fibres musculaires pendant l'effort).

Pour compléter les fonctions sportives, Suunto propose Suunto Plus, une suite d'outils que l'on peut lancer pendant une activité comme le Ghost Runner (coureur fantôme), le contrôle de lunettes ActiveLook, Tabata (programme HIIT), Test de Cooper, Alerte boisson (rappels pour s'hydrater), etc. On en trouve aujourd'hui une quinzaine mais de nouvelles fonctions sont ajoutées régulièrement. Vous trouverez une liste et des explications dans notre revue détaillée de la Suunto 9 Peak Pro. A ce jour, il n'est possible de choisir et lancer qu'une seule de ces fonctions à la fois. Par exemple, on ne peut pas utiliser les lunettes ActiveLook tout en bénéficiant d'un suivi de l'hydratation.

A la fin de la sortie sportive, la montre affiche un rapport détaillé que l'on peut retrouver plus tard dans le journal. Il inclut certaines données utiles comme le temps de récupération, le PTE (un score indiquant quel a été l'impact de cet entraînement sur la condition physique aérobie).

Journal
Journal
A la fin d'une sortie, la montre affiche une synthèse des données essentielles : distance, vitesse/allure, fréquence cardiaque, profil d'altitude, temps de récupération, PTE, etc. On peut retrouver ces informations dans le l'outil "Journal"

Le suivi d'activité et les fonctions intelligentes

La Suunto 9 Peak Pro suit l'activité quotidienne (pas, calories, fréquence cardiaque, niveau d'énergie, suivi du sommeil). Elle affiche des informations complètes dont un résumé sur la semaine avec des graphes. Les données peuvent être consultées à partir des widgets de la montre (voir plus haut notre résumé des widgets). La montre permet de définir des objectifs à atteindre. On trouve également un suivi du sommeil assez complet avec un résumé des principales données sur la montre (durée du sommeil, score de sommeil, nombres d'heure de sommeil profond, etc.).

Les fonctions intelligentes sont encore peu nombreuses. On trouve le contrôle de la musique d'un Smartphone mais pas de lecteur MP3. Ce modèle permet de recevoir les notifications de Smartphone directement sur la montre (mails, SMS, notifications de réseaux sociaux, appels). On peut partager ses données essentielles (distance, calories, vitesse, etc.) avec d'autres membres de la communauté. L'application permet de se connecter aux principales plateformes sportives comme TrainingPeaks, Strava, Endomondo ou encore Relive.

Test de précision du GPS, de l'altimètre GPS et du cardio optique

Conditions du test

Nous avons testé la précision du GPS en ville et en forêt et dans diverses conditions de réception satellite et de météo en utilisant le mode Performance de batterie qui offre la meilleure précision GPS. Nous avons comparé les traces, les distances totales enregistrées, le cumul de distance en fonction de la durée et l'accumulation de traces pour un trajet parcouru plusieurs fois. Une partie des tests a été réalisée dans un petit village où la réception satellite n'est pas très bonne (ruelles serrées au milieu de maisons en pierre). Ce lieu constitue une référence pour tous nos tests.

Pour l'altimètre, nous avons sélectionné le mode d'étalonnage automatique (activé par défaut dans les paramètres).

Pour le test du moniteur optique de fréquence cardiaque au poignet, nous avons porté une ceinture cardio Garmin HRM Dual associée à une montre Garmin.

Test de précision du GPS

La Suunto 9 Peak Pro embarque un GPS multi-système qui, selon nos tests, affiche de bonnes performances bien qu'il ne soit pas multibande.

Sur ce premier parcours où la réception satellite est excellente, le tracé est parfait. Il suit bien le chemin emprunté et reste bien en ligne avec le tracé de la Forerunner 255 (référence pour nos tests pour son GPS précis, cf notre article et vidéo de test de la Forerunner 255).

Test du GPS milieu dégagé
Suunto 9 Peak ProGarmin Forerunner 255
Sur ce parcours dégagé, la Suunto 9 Peak Pro affiche un tracé aussi précis que celui de la Forerunner 255 dotée d'un GPS multibande (Cliquez pour agrandir)

Dans le village qui nous sert de référence, la Suunto 9 Peak Pro (en bleu) s'en sort très bien, notamment au passage sous des maisons pour rejoindre la rue du Badier, un passage délicat où le signal se perd facilement. Elle a un peu plus de mal sur la photo de droite. La Forerunner 55 et son mode GPS+Galileo ne brille pas par sa précision dans ces ruelles étroites.

Test du GPS en ville, signal GPS faible
Suunto 9 Peak ProGarmin Forerunner 255Garmin Forerunner 55
La Suunto 9 Peak Pro s'en sort plutôt bien dans ce passage délicat où la réception GPS est mauvaise
Test du GPS en ville
Suunto 9 Peak ProGarmin Forerunner 255Garmin Forerunner 55
Le tracé est un peu moins précis un peu plus loin (Cliquez pour agrandir)

En forêt, la montre affiche une bonne précision avec ici et là quelques écarts par rapport au sentier. A gauche, la trace est meilleure que celle de la Fenix 7 Sapphire et son GPS multibande. A droite, toujours en forêt, c'est l'inverse. Mais globalement, la distance cumulée tout au long du parcours reste en ligne avec celle de la montre Garmin (voir le graphe plus loin).

Les gribouillis rouges en haut à droite de la photo de gauche correspondent à quelques minutes de pause photo. Malgré son GPS multibande, la montre Garmin enregistre des déplacements. La montre Suunto en compte beaucoup moins.

Test du GPS en forêt
Suunto 9 Peak ProGarmin Fenix 7 Sapphire
La trace reste assez précise en forêt, meilleure ici que celle de la montre Garmin et son GPS multibande (Cliquez pour agrandir)
Test du GPS en forêt
Suunto 9 Peak ProGarmin Forerunner 255
Ici, le tracé de la montre Garmin est un peu plus précis (Cliquez pour agrandir)

Ici, en milieu dégagé, la trace de la Suunto 9 Peak (en bleu) sort un peu de la route et rentre dans les immeubles. La Fenix 7 Sapphire Solar suit bien le trottoir que nous avons emprunté.

Test du GPS en ville
Suunto 9 Peak ProGarmin Fenix 7 Sapphire
(Cliquez pour agrandir)

Toute bonne montre GPS se doit également de mesurer précisément la distance tout au long du parcours pour être à même d'afficher une vitesse ou une allure fiable et bien sûr une distance totale correcte. C'est ce que nous avons constaté régulièrement pour la 9 Peak Pro, que ce soit en ville ou en forêt. Même si nous n'avons pas les moyens de vérifier précisément les distances réelles, la comparaison avec la Forerunner 255 ou la Fenix 7 Sapphire est parlante. Les écarts dépassent rarement les 1% en forêt, et moins de 0,5% en milieu dégagé, soit l'équivalent de 200 m sur un marathon, sachant que ces chiffres sont mesurés à faible vitesse (marche), donc avec une précision généralement moins bonne qu'en courant ou en roulant.

Sur ces 2 parcours en milieu dégagé, les courbes des 2 montres se confondent (moins de 0,1% d'écart !).

Graphe comparatif de la distance totale cumulée
Graphe comparatif de la distance totale cumulée

Même constat en forêt (moins de 0,2% d'écart !).

Graphe comparatif distance totale
Aller directement à notre avis

 

Test des données d'altimétrie

Comme toute bonne montre d'outdoor, la Suunto 9 Peak Pro embarque un altimètre barométrique à étalonnage manuel ou automatique, pour des mesures précises du dénivelé et indépendantes du GPS. Pour nos tests, nous avons laissé le mode d'étalonnage automatique et avons parfois calibré l'altimètre au départ.

La montre affiche des mesures précises d'altitude. Sur ce parcours en ville avec dénivelé, les 2 montres testées affichent les mêmes altitude à moins de 4 mètres près...

Graphe comparatif altitude
Les 2 montres affichent quasiment les mêmes altitudes

Sur ce second test réalisé en forêt, la montre Suunto n'avait pas été étalonnée au départ (181 m). L'altitude est automatiquement corrigée après une quarantaine de minutes (il faut que le signal GPS soit bon pour que l'étalonnage puisse se faire). Les 2 montres terminent à la bonne altitude. Pour des mesures précises, mieux vaut toujours calibrer sa montre au départ.

Graphe comparatif altitude

Les dénivelés mesurés ont été excellents lors de toutes nos sorties et cela est indépendant de l'étalonnage de la montre au départ :

  Peak ProFR 255 Peak ProFR 255 
ParcoursTerrainAsc+Asc+ EcartsAsc-Asc-Ecarts
1Pentes165164-1 m1661693 m
1Pentes1641728 m1651716 m
1 partielPentes1641695 m86926 m
2Pentes1791845 m130128-2 m
3Pentes1241251 m1171247 m
4Bosselé45472 m46471 m
5Bosselé89901 m81876 m
Mesure des dénivelés
Aller directement à notre avis

Test du cardio optique

Nous avons testé le cardio optique de la Suunto 9 Peak Pro en comparant les valeurs de fréquence cardiaque avec celles enregistrées par une ceinture cardio thoracique Garmin HRM-Dual.

Les résultats sont assez bons pour la marche et la course à pied même si l'on observe parfois quelques décrochages. La fréquence cardiaque moyenne est proche de celle de la ceinture.

Attention, les données peuvent beaucoup varier d'une personne à l'autre selon le type de peau, la pilosité, la température externe, la sudation, etc. Nos tests sont donc très subjectifs et nous ne garantissons par leur fiabilité. Ils permettent de se faire une idée et de comparer les résultats à ceux obtenus dans les mêmes conditions avec d'autres montres. Si vous recherchez la meilleure précision, nous vous recommandons d'utiliser une ceinture thoracique.

Test du cardio

Conclusion des tests de précision des capteurs

La Suunto 9 Peak Pro embarque un GPS multi-GNSS précis, bien souvent aussi précis que celui des montres Garmin dotées d'un GPS multibande, hormis dans les endroits où le GPS passe vraiment mal. Globalement, le tracé est précis et les mesures de distances (cumul et total) fiables sur les différents parcours que nous avons effectués. La précision est meilleure que celle du modèle Suunto 9 Peak. La montre gère bien les temps de pause (contrairement aux montres Garmin que nous avons testées).

L'altimètre barométrique est fiable (altitude et dénivelés). On retrouve la même précision que celle de la Suunto 9 Peak. L'étalonnage automatique fonctionne correctement mais peut mettre un certain temps à s'activer, notamment en forêt (le signal GPS doit être optimal). D'où l'importance de toujours étalonner sa montre au départ.

Le cardio optique (nouveau sur ce modèle) offre une précision honorable pour la marche et la course à pied, y compris pendant les accélérations et le fractionné.

L'autonomie

L'autonomie de la Suunto 9 Peak Pro dépend du mode de batterie sélectionné (Performance, Endurance, Tour) et bien sûr du paramétrage de la montre. L'algorithme FusedTrack (optimisation du tracé GPS grâce aux autres capteurs de la montre en mode dégradé de batterie) n'est plus proposé, Suunto offrant un algorithme amélioré pour maintenir une bonne précision du tracé dans les modes Endurance et Tour. D'après nos tests, cet algorithme semble efficace.

Modes de batterie
Le mode de batterie personnalisé permet d'activer l'écran tactile pendant le sport // Photos : Sport Passion

Suunto annonce une grande autonomie sur ce modèle et c'est là l'un des principaux atouts de la Suunto 9 Peak Pro par rapport à la Suunto 9 Peak. En théorie, on peut atteindre 40 h d'autonomie pendant le sport avec la meilleure précision GPS et 21 jours en montre connectée avec suivi d'activité 24h/24.

Nos tests ont permis de constater des chiffres un peu supérieurs : 50 h de sport et 25 jours d'autonomie en activant le suivi continu du taux d'oxygène sanguin pendant le sommeil. Si vous pratiquez 1 h de sport par jour et portez la montre 24h/24, vous n'aurez à la recharger que tous les 15 jours environ.

La recharge est rapide, 1 h environ. C'est pratique, surtout quand on part faire du sport et qu'on s'aperçoit que la batterie est épuisée. Une dizaine de minutes suffisent à la recharger pour 1 h de sport.

A noter que l'écran tactile est désactivé par défaut pour le sport. Le seul moyen de l'activer est de passer par un profil de batterie personnalisé. On peut chercher longtemps si l'on ne connaît pas l'astuce...

 9 Peak Pro
(Annoncé)
9 Peak Pro
(Mesuré)
9 Peak
Montre + suivi d'activité 24h/2421 j25 j7 j
Montre seule30 j 14 j
Mode GPS Performance40 h50 h25 h
Mode GPS Endurance70 h 50 h
Mode GPS Ultra- 120 h
Mode Tour300 h 170 h
FusedTrack
X
 
Temps de recharge1 h 1 h
Autonomie annoncée et mesurée de la Suunto 9 Peak Pro et comparaison avec la Suunto 9 Peak

Fiche technique

Poids
55 g (titane) ou 64 g (acier)
Dimensions
43 x 43 x 10,8 mm
Ecran
MIP, tactile, couleur, 1,2", 240 x 240 px
Autonomie
45h / 70h / 300h (mode GPS performance / Endurance / Tour) et 21 jours en mode montre avec suivi 24h/24
GPS
Multi-GNSS : GPS, GLONASS, Galileo, QZSS, Beidu
Vraie multisports (triathlon, etc.)
Oui
Activités recommandées
Outdoor, aventure, exploration, triathlon, trail, course à pied, vélo, ski, plongée. 95 profils disponibles.
Connectivité
iPhone, Android, PC. Transfert de données sans fil Bluetooth Smart
Cardio-fréquencemètre
Oui, optique au poignet et/ou ceinture
Cartes topographiques
-
Lecteur de musique
-
Système de paiement
-
Téléphonie / 4G
-
Altimètre barométrique
Oui
Baromètre
Oui
Boussole
Oui
Thermomètre
Oui
Météo
-
Etanche
100 m
Autre
Trace petit poucet, navigation GPS avec suivi d'itinéraire et guidage, snap to route, profondimètre et mode snorkeling, segments Strava Live, VO2max, stress, niveau de forme, récupération, recharge en 1 h, mise à jour sans fil, snap route
Autres modèles
Suunto 9 Baro (running, trail et triathlon)
Suunto 9 Peak (compacte, légère)
Suunto 5 Peak (le modèle juste en-dessous dans la gamme)

Test Suunto 9 Peak Pro : notre avis

Nous apprécions toujours autant Suunto pour la qualité et la fiabilité de ses montres. On ne se trompe pas en achetant une montre de la marque.

La Suunto 9 Peak Pro ne fait pas exception. C'est une montre haut de gamme de qualité, fabriquée à la main et réparable. Elle est élégante, compacte et fine en plus d'être robuste, conformément aux exigences strictes de la norme militaire américaine MIL-STD-810. Elle est légère et agréable à porter au poignet grâce à sa forme spécialement étudiée pour cela. Nous avons beaucoup aimé la tester !

Elle offre une interface plus intuitive et plus fluide que celle du modèle précédent même si certains points sont encore perfectibles. Son GPS multi-GNSS est très précis tout comme son altimètre barométrique. Les fonctions sportives sont bien fournies et la navigation GPS tout bonnement excellente. Il ne lui manque que la cartographie (que l'on trouve désormais sur la Suunto Vertical). Elle offre une grande autonomie. On apprécie également le nouveau profondimètre et le profil dédié aux plongeurs en apnée.

Tout cela en fait excellente montre au même niveau que les montres haut de gamme de la concurrence. De quoi séduire les sportifs exigeants !

Test Suunto 9 Peak Pro : notre avis
Nous avons aimé
  • Elégance, finesse et robustesse du boîtier
  • Interface intuitive et offrant une meilleure réactivité que celle de la Suunto 9 Peak
  • Puissance au poignet sans capteur externe
  • Mode snorkeling et profondimètre pour la plongée en apnée
  • GPS et altimètre très précis
  • Grande autonomie
  • Application excellente pour la création de parcours
Nous avons moins aimé
  • Ecran encore petit et liseré noir important autour de l'écran
  • Pas de cartographie
  • Pas de GPS multibande
  • Fonctions connectées minimalistes

Où acheter la Suunto 9 Peak Pro ?

La Suunto 9 Peak Pro est disponible en boîtier acier à 499 € ou boîtier titane à 629 €. Suunto Propose 6 coloris en harmonie avec la nature : Titanium slate (anthracite), Titanium sand (écru), Black (noir), Ocean blue (bleu marin), Forest green (vert foncé) et Pearl gold (or).

Découvrez-là chez nos partenaires au meilleur prix (nous affichons le modèle le moins cher sur le site) et bénéficiez de nos bons de réduction (nous les affichons ci-dessous quand ils sont disponibles).

Acheter la Suunto 9 Peak Pro

Marchand
Prix (à partir)
 
Lepape
499,00 €
349,00 €
i-Run
499,00 €
349,00 €
Alltricks
349,00 €
Amazon
499,00 €
449,00 €
Attention : si vous ne voyez pas certains liens, codes promos, boutons ou images, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité (AdBlocker) pour notre site

Collaboration commerciale. Vous appréciez notre contenu ? En utilisant les liens ci-dessus, vous soutenez le site et la réalisation de futurs tests sans que cela ne vous coûte un centime de plus !

VP.jpg?a=6 Découvrez notre sélection des meilleures promos !
Bons Plans, c'est parti ! Découvrez notre sélection des meilleures promos actuelles. De bonnes affaires à saisir rapidement !
VP.jpg?a=6
 
Découvrez notre sélection des meilleures promos !

Sources :

Nos procédures de test

Tester une montre sportive prend du temps. Il ne s'agit pas juste de décrire le design et quelques fonctions. Il faut les tester. Vérifier la précision GPS, par exemple, ne consiste pas juste à vérifier que la trace est au bon endroit sur une carte. Cela demande beaucoup de travail. De même, les photos sont importantes pour se faire une idée du design, des écrans, etc. Un test nous prend 4 semaines au minimum entre les tests, les prises de photo et la rédaction.

Nous prenons en main la montre pour en apprécier la qualité de fabrication et le design. Nous la portons nuit et jour pendant au moins 3 semaines. Nous l'utilisons sur un grand nombre de sorties sportives et comparons les données avec d'autres montres portées en même temps. Nous avons développé notre propre outil pour réaliser une analyse comparative avec d'autres montres. Pour le GPS, nous analysons la précision de la trace sur une carte, la distance totale cumulée en tout point du parcours et la fidélité du tracé sur un parcours réalisé plusieurs fois et à des jours différents. En savoir plus sur comment nous testons les montres (procédure complète).

Philippe Baudoin
Reproduction interdite - Copyright © Sport Passion
Soyez averti de nos dernières publications et tests !
Suivez-nous sur :      
Ou recevez la newsletter hebdomadaire gratuite :
 
Philippe Baudoin, geek, testeur de montres et sportif Philippe Baudoin

Je décode et rends accessible l'information sportive pour vous

Ingénieur en électronique de formation, créateur du site Sport Passion et auteur de 2 guides sportifs à succès (plus de 6000 ventes à ce jour), je suis un passionné de technologie, notamment celle appliquée au sport. A la fois sportif assidu et geek technique, je teste pour vous les montres cardio-GPS et vous donne mon avis d'expert en toute indépendance ainsi que des conseils avisés pour bien choisir votre matériel. A la suite de problèmes de santé, je me suis également formé dans les domaines de l'entraînement et de la nutrition sportive. Je vous explique, de manière simple et pratique, les principes de base et vous livre mes conseils pour progresser et vous faire davantage plaisir dans votre sport d'endurance.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Crédit photos : Adobe Stock. Cet article contient des liens commerciaux.