Sport Passion   -  Conseils et entraînement du sportif

Avis sur la Suunto 9 : autonomie record et précision même sans GPS !

par Philippe Baudoin © reproduction interdite (publié le 13/07/2018)
Montre GPS Suunto 9

Précision, fiabilité et autonomie record pour cette montre outdoor multisport

Cette nouvelle montre Suunto 9, remplaçante de la Suunto Spartan Ultra, séduira les sportifs exigeants ou adeptes de longues sorties (ultra-trail, courses d'ultrafond) qui recherchent une montre de grande autonomie mais aussi, et c'est tout l'intérêt de ce nouveau modèle, qui reste précise même en mode économie d'énergie ! La Suunto 9 offre jusqu'à 120 h d'autonomie, un mode intelligent de gestion de batterie, une grande précision, la compatibilité avec une nouvelle application et quelques nouveautés intéressantes. Le point dans ce dossier.

Acheter la Suunto 9

Marchand
Prix (à partir)
 
Lepape
599 € -5% (*1)
i-Run
599 €
Amazon
599 €

(*1) Réduction de -5% sur la suunto9 avec le code promo 5A15 !

Liens commerciaux. Prix non contractuels. Veuillez consulter le site marchand.

Suunto 9 : la montre GPS multisports qui remplace la Spartan Ultra

Une montre avec une autonomie record qui reste précise même sans signal GPS !

Suunto vient encore nous surprendre avec ses innovations, notamment comment offrir une autonomie exceptionnelle (jusqu'à 120 h !) sans trop altérer la précision des mesures. La prouesse est réalisée en exploitant et interpolant les données des capteurs de la montre.

vue profil montre

En effet, après FusedAlti™ et FusedSpeed™, des algorithmes combinant les données du GPS, de l'altimètre barométrique et de l'accéléromètre pour affiner les mesures d'altitude et de vitesse instantanée, le fabricant propose aujourd'hui FusedTrack™, une fonction qui combine le GPS, l'accéléromètre, le gyroscope et le compas pour affiner la trace GPS quand le signal est faible ou quand le mode économie d'énergie est activé. Résultat : un enregistrement du parcours et une mesure de distance qui restent le plus précises possibles même dans des situations extrêmes (perte de signal GPS, longs parcours faisant appel aux modes d'économie d'énergie), à condition de pratiquer un sport comme le running, le trail ou la marche (la précision est perdue pour les sports trop rapides comme le vélo, la moto, etc.)

Un système intelligent d'alertes permet de suivre l'état de la batterie et de changer de mode de gestion pour faire tenir la montre sur tout le parcours tout en assurant la meilleure précision possible. Nous détaillons cela plus bas.

Cardio optique au poignet et autres nouveautés

Mais ce n'est pas tout : la Suunto 9 apporte d'autres évolutions et améliorations, notamment un lecteur de fréquence cardiaque au poignet, un affichage revu, une nouvelle puce GPS, le suivi d'activité et plus. Vous trouverez une revue détaillée de ces changements plus loin dans cet article.

120 h d'autonomie, précision et tests poussés : la qualité et la fiabilité avant tout

La Sunnto 9 est conçue pour les entraînements longs. Elle s'adresse à tous les sportifs mais tout spécialement aux aventuriers, randonneurs, coureurs de fond (notamment ultra trail, ultrafond) ou encore les triathlètes. Son autonomie peut atteindre 120 heures avec une précision étonnante, une qualité que recherchent les sportifs exigeants ou de haut niveau.

A la différence de Garmin et sa Fenix 5 Plus qui offre une pléthore de fonctions (cartographie couleur, lecteur de musique mp3, puce NFC pour le paiement, fonctions poussées pour l'entraînement et le suivi, tests et mesures physiologiques, statistiques, etc.) dans un boîtier proposés en 3 tailles pour une adaptation à toutes les tailles de poignets, Suunto, de son côté, vise un public exigeant et offre une montre qui tient la route sur les très longues distance tout en restant précise et bien sûr robuste et fiable. Entre les 2 marques, chacun peut donc y trouver ce qu'il recherche selon ses objectifs.

Suunto indique par ailleurs que ses montres ont été testées pendant des milliers d'heures dans des conditions extrêmes (humidité, immersion, chutes, chocs, gel, etc.) par des équipes de testeur en interne et par des athlètes Suunto à travers le monde.

La montre Suunto 9 affiche une autonomie record (jusqu'à 120 h) tout en restant précise grâce à un nouvel algorithme FusedTrack™ combinant le GPS et les autres capteurs de la montre.

Les caractéristiques de la Suunto 9

Poids
81 g
Dimensions
50 x 17 mm, bracelet 24 mm, Ecran 320 x 300 px
Autonomie
14 j(1), 7 j(2), 25/40/120 h (3)
GPS
Oui, GPS
Multisports
Oui (utilisable pour le triathlon)
Activités recommandées
Trail, ultra-trail, trek, randonnée, running, vélo, natation, triathlon
Connectivité
iPhone, Android, PC. Transfert de données sans fil Bluetooth Smart
Cardio-fréquencemètre
Oui, optique au poignet et/ou ceinture
Cartes topographiques
Non
Lecteur de musique / bluetooth
Non
Système de paiement
Non
Téléphonie / 4G
Non
Altimètre baromètrique
Oui
Baromètre
Oui
Boussole
Oui, numérique
Thermomètre
Oui
Météo
Tendance météo, alertes orage, baromètre, heures lever-coucher soleil
Etanche
10 ATM (100 m)
Autre
Suivi d'activité, trace petit poucet, écran couleur tactile

(1) Mode montre   (2) Avec suivi 24/7   (3) Avec GPS 1s/60s/120s

Revue détaillée des nouveautés de la Suunto 9

On peut dire que la Suunto 9 est la version qui remplace la Suunto Spartan Ultra. C'est une montre multisports orientée outdoor (montagne, trail, trekking, etc.). Elle reprend les mêmes caractéristiques techniques, le logiciel et les widgets de la Spartan Ultra que nous résumons ci-dessous.

White baro avec jauge autonomie et entraînement hebdo
La Suunto 9 est une montre au joli look et robuste avec sa couronne en acier, un verre de saphir ultra-résistant et un bracelet léger en silicone

Elle dispose d'un écran tactile couleur de 320 x 300 pixels, d'un boîtier de 50 mm légèrement plus fin que celui de la Spartan Ultra (16,8 mm contre 17 mm). Elle est juste un peu plus lourde (81 g versus 73 g). On retrouve un verre en cristal de saphir, un boîtier en polyamide renforcé, un bracelet silicone de 24 mm qui reste interchangeable mais maintenant sans outil. Elle est prévue pour des tailles de poignet de 13 à 23 cm.

Côté fonctions, on retrouve les fonctions de navigation GPS de la Spartan (planification, enregistrement, visualisation et partage d'itinéraires, trace GPS, profil altimétrique, vitesse ascensionnelle, dénivelée, navigation, enregistrement de POIs et navigation vers des POIs, etc.), plus de 80 sports, la possibilité de programmer des séances de fractionné. Elle est compatible Strava, TrainingPeaks, apMyFitness et bien d'autres applications (voir le site movescount.com).

Il faut noter que c'est une vraie montre multisports avec transition d'une activité à l'autre sans arrêter la montre. Elle convient donc pour la pratique du triathlon et autres sports s'enchaînant. La Suunto 9 affiche en outre un résumé des activités exécutées pour avoir un aperçu de l'ensemble de l'épreuve pendant la course.

Elle dispose également de nombreux capteurs utiles, notamment pour les baroudeurs et les aventuriers : GPS, capteurs ABC (altimètre barométrique, baromètre, compas numérique), thermomètre, gyroscope, accéléromètre. Elle offre des fonctions météo (tendance météo, alertes orage, profil barométrique) et affiche les heures de lever et coucher du soleil.

Les nouveautés ne sont pas nombreuses. L'accent est surtout mis sur la grande autonomie et la précision des mesures qui est améliorée dans les modes d'économie d'énergie.

Le design, la taille et le poids : de petits changements

La Suunto 9 reste toute aussi volumineuse que la Spartan Ultra avec 50 mm de diamètre et 17 mm d'épaisseur, soit à peu près la taille de la Fenix 5X ou Fenix 5X Plus (51 mm). Elle est même un peu plus lourde que la Spartan Ultra (81 g versus 73 g). Son design est légèrement revu : les boutons sont un peu plus gros et la lunette en acier a légèrement changé de look.

Côté cadran, Suunto adopte un nouvel affichage : des jauges sous forme de couronnes lumineuse encerclant le cadran et qui indiquent la durée de batterie restant ainsi que le volume d'entraînement hebdomadaire atteint. Selon les widgets utilisés, ces jauges peuvent afficher le nombre d'heures de sommeil, le nombre de pas effectués, le pourcentage d'objectif atteint, le temps de récupération, etc.

L'autonomie : 120 h et la précision même sans GPS grâce à FusedTrack !

C'est la principale nouveauté de ce modèle. La Suunto 9 offre une autonomie record (jusqu'à 120 heures) mais surtout, et c'est l'argument fort de cette montre, elle le fait en gardant une bonne précision GPS et les tests confirment cette aptitude. Cela n'est pas le cas de la Spartan Ultra (140 h annoncées mais avec un enregistrement GPS beaucoup moins précis).

Pour réaliser cet exploit, Suunto a développé un algorithme qui combine les données du GPS avec celles des autres capteurs (accéléromètre, gyroscope, compas) afin d'extrapoler la trace GPS et la distance réellement parcourue. C'est la fonction FusedTrack™ dont voici le principe en quelques mots :

La durée de la batterie est étroitement liée à l'utilisation du GPS. Chaque relevé GPS consomme beaucoup d'énergie. Or, pour des mesures précises, les montres GPS enregistrent la position toutes les secondes. Chez Suunto, c'est le mode "Best" ou "Performance" qui offre une autonomie de 25h sur la Suunto 9.

Pour économiser la batterie, il suffit tout simplement de faire moins de relevés. Sur la Suunto 9, les modes "Good/Endurance" et "OK/Ultra" respectivement n'effectuent qu'une mesure toutes les 1 et 2 minutes respectivement. On atteint alors 40 h ou 120 h d'autonomie.

trace GPS versus trace réelle
Illustation : le tracé imprécis (en jaune) est corrigé (en rose) par FusedTrack en combinant les données du GPS avec celles des autres capteurs de la montre.

Mais voilà, la précision est évidemment beaucoup plus faible. Dans le cas d'un coureur qui évoluerait en zigzag, la montre ne relèvera que des lignes droites sur chaque portion de 1 ou 2 minutes de trajet et la distance mesurée sera plus faible que ce qui a été réellement parcouru par l'athlète (voir la photo).

Pour compenser ce manque de mesures, Suunto "devine" les points manquants à partir des données des autres capteurs de la montre : accéléromètre (mesures de l'accélération du coureur), compas (direction du coureur) et gyroscope (détection des changements de direction). Ces données permettent de savoir dans quelle direction et à quelle vitesse le coureur évolue. On obtient ainsi une trace beaucoup plus précise, même en l'absence de signal GPS ! C'est la montre GPS qui marche sans GPS, ou presque ! Cette fonction s'active uniquement en mode économie d'énergie pour les sports de running et trail.

Suunto utilise déjà ce principe pour d'autres mesures : la fonction FusedAlti™ permet d'obtenir une meilleure précision sur l'altitude grâce à la combinaison du signal GPS et de l'altimètre. FusedSpeed™ permet d'obtenir une vitesse de course plus précise grâce à l'exploitation du signal GPS et de l'accéléromètre. Ces fonctions permettent également de compenser la perte de donnée liée à l'absence du signal GPS, par exemple en forêt ou dans des vallées.

Une gestion intelligente de la batterie pour tenir le plus longtemps possible avec la meilleure précision possible

Suunto a tout fait pour une montre qui tienne le plus longtemps possible avec une précision la meilleure possible !

La montre propose 3 modes de fonctionnement :

  • Le mode Performance (anciennement Best) : 1 relevé par seconde, autonomie de 25 h (18 h sur la Spartan Ultra)
  • Le mode Endurance (anciennement Good) : 1 relevé toutes les minutes, autonomie 40 h (35 h sur la Spartan Ultra avec un enregistrement toutes les secondes mais avec une exactitude réduite)
  • Le mode Ultra (anciennement OK) : 1 relevé toutes les 2 minutes, autonomie 120 h (140 h sur la Spartan mais avec une mesure toutes les 60 secondes)

Il est également possible de définir des modes personnalisés.

Affichage gestion batterie intelligente
Le sportif est alerté du temps restant et peut changer de mode à tout moment.

La Suunto 9 propose une gestion intelligente de la batterie avec des rappels basés sur l'historique d'activités. Des alertes mettent en garde le coureur en cas de batterie faible ou si la capacité de la batterie est insuffisante pour la distance restant à parcourir. La montre indique une estimation de la batterie restant. Elle offre en outre la possibilité de passer d'un mode à l'autre à tout moment. Ainsi, on peut démarrer dans le mode Performance et passer au mode Endurance si jamais l'autonomie mesurée en cours de route ne semble pas suffisante. La précision sera un peu moins bonne et le coureur pourra terminer sa course sans problème.

Imaginez par exemple que vous partiez en randonnée. La montre affiche une autonomie de 5 h au départ et cela semble suffire. Cependant, la consommation est un peu plus forte que prévue ou encore un imprévu vous fait faire un détour de 3 h. La montre indique alors un niveau bas de batterie, par exemple 10% ou 2 h d'autonomie alors que vous avez besoin de 3 h de plus. Pas de problème, vous passez dans un autre mode qui vous propose au moins 3 h d'autonomie ! Et si, au final, vous avez encore besoin de plus d'autonomie, vous passez au mode Ultra qui ajoute encore un peu de temps. Cela affectera un peu la précision mais pas trop grâce à FusedTrack™ !

La fréquence cardiaque au poignet

cardio optique poignet
Nouveauté sur la Suunto 9 : un cardio optique au poignet pour le suivi d'activité 24/7 et un plus grand confort si l'on préfère ne pas porter de ceinture thoracique.

Ce nouveau modèle se voit également équipé d'un cardio-fréquencemètre optique au poignet qui permet de mesurer le pouls sans avoir à porter de ceinture cardio thoracique. L'intérêt ce capteur est aussi de pouvoir compléter les nouvelles fonctions de suivi d'activité de la montre (dépenses caloriques dans la journée par exemple). La précision de ce capteur est moins bonne que celle d'une ceinture thoracique. On peut par contre toujours porter une ceinture si on le souhaite. Suunto propose d'ailleurs sa montre en 2 versions : avec ou sans ceinture.

Le suivi d'activité 24/7

Nouveauté également, la Suunto 9 propose une fonction de suivi d'activité (traqueur d'activité) qui comptabilise le nombre de pas effectués dans la journée, la distance parcourue, le nombre de calories brûlées (estimées à partir de la fréquence cardiaque mesurée au poignet), le nombre d'heures de sommeil (dont le sommeil profond déterminé grâce au capteur de mouvements).

Le GPS sans le GLONASS

A la différence de la Spartan Ultra qui est compatible avec les systèmes satellitaires américain (GPS) et russe (GLONASS), cette montre Suunto ne détecte que le GPS. Cela semble un retour en arrière pour une montre censée évoluer. En réalité, il n'en est rien. Pour détecter le GLONASS, la montre doit consommer plus d'énergie donc cela réduit son autonomie. C'est un compromis sage.

Certes, disposer de plus de satellites semble une bonne idée pour accélérer la recherche du signal (il faut au moins 4 satellites pour une mesure de position) et améliorer les mesures, notamment en ville où les signaux sont arrêtés par les bâtiments. Mais dans les faits, la précision n'est pas nécessairement meilleure voire peut être moins bonne. En effet, les puces GPS, malgré leur compatibilité à plusieurs systèmes satellitaire (GPS, GLONASS voire Galileo, le système européen, et QZSS, les satellites japonais), ne mixent pas nécessairement les systèmes : la montre peut en effet utiliser un système ou l'autre mais pas un mix des deux. On peut ainsi se retrouver avec du GLONASS là où il serait plus judicieux d'utiliser le GPS. D'autre part, pour une activité outdoor, le GPS suffit dans la majorité des cas. Le GLONASS est intéressant dans les zones urbaines.

Suunto a donc fait ce choix judicieux qui non seulement rallonge la durée de la batterie mais rend la précision plus cohérente voire meilleure.

A noter également que Suunto passe par un nouveau fournisseur de puces GPS : Sony remplace SiRF.

Des bracelets interchangeables sans outil

Le bracelet de la Suunto est interchangeable, comme sur la Spartan Ultra, mais sans outil (comme sur la Spartan Sport Wrist HR et Spartan Sport).

Compatible avec la nouvelle application Suunto

La Suunto 9 est compatible avec la nouvelle appli Suunto qui permet de tenir un journal (historique) des entraînements effectués, de l'activité quotidienne, des heures de sommeil. Elle permet aussi de partager ses données et performances avec les autres membres de la communauté. La nouvelle appliaction est disponible dans l'Apple Store et Google Play.

Une mise à jour logicielle

La Suunto 9 est livrée avec une toute dernière mise à jour logicielle offrant, entre autres, de nouveaux outils d'entraînement, des alertes de zone de fréquence cardiaque, des objectifs de distance avec notifications quand on a atteint 50 et 100% de l'objectif, les notifications de Smartphone, la possibilité de partager ses performances sur Internet.

Spartan Ultra ou Suunto 9 : les différences, laquelle choisir ?

La Spartan Ultra voit son prix baisser depuis la sortie de la Suunto 9. Faut-il payer plus cher pour le nouveau modèle ? La Suunto 9 est-elle meilleure ? Tout dépend de l'utilisation que vous souhaitez faire de cette montre :

Spartan Ultra contre Suunto 9
Pour les épreuves de plus de 18 h, la Suunto 9 offre une meilleure précision que la Spartan Ultra. Elle est idéale pour les courses longues (ultratrail) où la précision est recherchée.

Pour les fans de course d'ultrafond ou d'ultra-trail, ce nouveau modèle est clairement plus intéressant non seulement pour son autonomie exceptionnelle mais aussi et surtout pour la précision de ses mesures dans les modes d'économie d'énergie. Pour des courses de plus de 18 heures, la Suunto 9 sera plus précise que la Spartan Ultra en termes de trace et de distance. Elle apporte également un plus grand confort d'utilisation : fini les frustrations quand la batterie est presque vide. Il suffit de changer de mode pour obtenir un sursis de plusieurs heures sans trop perdre en précision.

Pour les autres sportifs qui n'ont pas besoin de telles autonomie, ce nouveau modèle n'apporte pas beaucoup d'intérêt par rapport au modèle précédent si ce n'est le cardio optique au poignet, bien pratique si l'on n'aime pas porter de ceinture thoracique ou si l'on veut utiliser la montre pour le suivi d'activité.

NB : nous proposerons prochainement un comparatif plus détaillé entre la Suunto 9 et la Spartan Ultra. Inscrivez-vous à notre infolettre hebdomadaire gratuite pour en être averti en avant première.

Notre avis

Cette nouvelle montre Suunto remplace la Suunto Spartan Ultra. Elle n'apporte pas tant de changements en termes de fonctionnalités. La grande différence se situe surtout au niveau de l'autonomie de la batterie (jusqu'à 120 h) et de la précision des mesures qui reste optimale en mode économie d'énergie grâce au nouvel algorithme FusedTrack™. C'est vraiment une bonne chose pour les coureurs de longue distance qui cherchent une montre capable de tenir au moins 40 h et même plusieurs jours tout en gardant une bonne précision des mesures.

Nous apprécions également le confort offert par la montre grâce à sa gestion intelligente de batterie qui permet à tout moment de passer d'un mode à l'autre pour rallonger l'autonomie et terminer sereinement sa course. Fini la frustration de voir sa montre s'arrêter parce qu'on a choisi le mauvais mode ou encore d'enregistrer des traces et distances peu précises, surtout en compétition lorsque chaque détail compte, en particulier la précision, pour gérer au mieux sa course.

La prise de pulsation au poignet (lecteur optique) est un atout pour les personnes "allergiques" aux ceintures thoraciques. La précision est moins mais on peut toujours utiliser une ceinture pour les courses demandant plus de précision.

L'ajout du suivi d'activité est par ailleurs le bienvenu. Il est aujourd'hui présent sur la plupart des montres cardio et rendu possible sur ce modèle grâce au cardio-fréquencemètre optique. Encore faut-il porter la montre en permanence, au moins pendant la journée, ce qui n'est pas nécessairement évident avec ce type de montre volumineuse. Elle est en effet davantage prévue pour une utilisation sportive que pour un usage au quotidien, surtout si l'on a le poignet fin.

A la différence de Garmin qui s'aligne sur ses concurrents Tom Tom, Apple, Fitbit, la montre ne propose toujours pas de lecteur de musique MP3 ni de moyen de paiement sans contact (puce NFC). Il faut dire que ces fonctions n'intéressent pas nécessairement les utilisateurs d'une montre prévue pour des sports extrêmes. Suunto préfère certainement se concentrer sur ce qui fait sa force pour ces modèles destinés aux aventuriers : robustesse, fiabilité, qualité et autonomie. On ne trouve pas non plus de fonctions poussées d'entraînement, de statistiques et de suivi du sportif comme sur la Garmin Fenix 5, la Garmin Fenix 5 Plus ou encore la montre haut de gamme à petit prix Amazfit Stratos mais, comme nous l'expliquions plus haut, ces outils n'intéressent pas nécessairement le même public.

Suunto ne propose pas non plus de taille plus petite pour sa montre. L'objectif principal visé avec ce nouveau modèle est précisément d'offrir une montre de grande autonomie et cela est difficilement compatible avec un boîtier plus petit. Cela dit, on peut imaginer un compromis avec une autonomie intermédiaire qui pourrait intéresser plus de sportifs. En attendant, les personnes aux poignets fins devront s'accommoder d'une montre relativement volumineuse qu'on ne porte que pour le sport. Suunto ne vise apparemment pas une utilisation autre à en voir le nombre de modèles et bracelets disponibles (pas de version cuir, titane, etc.). Néanmoins, l'interchangeabilité du bracelet sans outil et le suivi d'activité sont peut-être une première étape de préparation pour une montre plus polyvalente ?

Globalement, les nouveautés apportées sur cette montre sportive devraient séduire les coureurs de très longue distance. Aucune montre à ce jour ne propose une telle autonomie avec la même précision. Nous recommandons ce modèle aux sportifs exigeants ou pointilleux qui dépassent les 18 h d'utilisation non stop ou qui n'ont pas les moyens pratiques de recharger la montre lors d'une course ou randonnée organisée sur plusieurs jours.

Nous avons aimé
  • Autonomie record (jusqu'à 120 h) et précision même en mode économie d'énergie
  • Possibilité de passer d'un mode de gestion de batterie à l'autre en cours de route
  • Qualité, robustesse et fiabilité
  • Jauges pratiques (couronne lumineuse)
  • Lecteur cardio au poignet bien pratique
Nous aurions aimé
  • Un modèle plus adapté aux petits poignets

Prix et disponibilité

La Suunto 9 est disponible en magasins et sur Internet en 2 couleurs : la Suunto 9 Baro Black (noire) et la Suunto 9 Baro White (blanche) au prix conseillé de 599 €. La montre est également proposée avec ou sans ceinture cardio. Comptez 50 € de plus pour le modèle avec ceinture.

Profitez chez nos partenaires d'offres, promos et bons de réduction.

Acheter la Suunto 9

Marchand
Prix (à partir)
 
Lepape
599 € -5% (*1)
i-Run
599 €
Amazon
599 €

(*1) Réduction de -5% sur la suunto9 avec le code promo 5A15 !

Liens commerciaux. Prix non contractuels. Veuillez consulter le site marchand.

Philippe Baudoin
Reproduction interdite - Copyright © Sport Passion

Soyez averti de nos dernières publications et tests !
Suivez-nous sur :  
Ou recevez la newsletter hebdomadaire gratuite :

 

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Meilleures montres GPS altimètre 2018 pour la randonnée

montre randonnée
Quelle montre GPS choisir pour le triathlon ? Quelles sont les meilleures montres actuelles pour triathlètes ? Découvrez notre sélection et des avis.

Lire la suite

Meilleures montres GPS 2018 pour le triathlon

montre triathlète
Test, avis, conseils et sélection du top des montres triathlon

Lire la suite

Avis sur la Fenix 5 Plus : la crème des montres GPS sportives

montre Garmin Fenix 5 Plus avec cartes
Cartographie, Pulse Ox, paiement sans contact, musique : tout y est !

Lire la suite

Crédit photos : suunto.com. Cet article contient des liens commerciaux