Accueil
Sport Passion   -  Conseils et entraînement
 

Parcours et cols
- Alpe d'Huez
- Bonette
- Croix de Fer
- Galibier
- Izoard
- Mont Ventoux
- Madeleine

Grands cols
- Etat des cols
- Parcours et cols
- Photos
- Profils

Entraînement, Conseils

Santé, Fitness

Comparatifs matériel

Notre boutique

Accueil > Parcours > Ascension à vélo du col du Galibier   Retour
L'ascension à vélo du col du Galibier
par Philippe Baudoin (reproduction interdite)

 
Inscription newsletter | Publier sur Sport Passion |
   

Le col du Galibier se situe à cheval entre les Hautes Alpes et la Savoie. Col mythique, extrêmement difficile à gravir, il offre en contrepartie une vue imprenable du haut de ses 2645 mètres d’altitude et une grande satisfaction de l’avoir escaladé. Henri Desgrange, fondateur du Tour, y enverra pour la première fois ses « forçats de la route » en 1911. Jacques Godet dira de ce col qu’ « il situe les vraies valeurs »… Le Galibier impressionne, le Galibier fait frémir les plus entraînés, mais les souvenirs de l’avoir gravi restent à jamais gravés dans la mémoire...

«Oh, Sappey ! Oh, Laffrey ! Oh, col Bayard ! Oh, Tourmalet ! Je ne faillirai pas à mon devoir en proclamant qu'à côté du Galibier, vous êtes de la pâle et vulgaire bibine: devant ce géant, il n'y a plus qu'à tirer son bonnet et à saluer bien bas.»

(Henri Desgrange, acte d’adoration, 1911)

Sommaire : Première ascension au Tour 1911 | Un peu d’histoire géographie | Tunnel du Galibier | Déneigement du col | Ascension du col du Galibier à vélo | Photos, profils, état du col | A lire aussi | Bonnes adresses en Maurienne

 

Première ascension au Tour 1911

Le col du Galibier est avec le Tourmalet le col le plus célèbre et le plus escaladé du Tour de France. Sa première ascension remonte à 1911 dans une étape de 366 kilomètres reliant Chamonix à Grenoble. Emile Georget, Paul Duboc et Gustave Garrigou passeront en tête le col. Ils seront seuls à ne jamais mettre pied à terre dans la montée. Emile Georget avoue cette année là « n’avoir jamais rien vu de plus dur ». Un monument dédié à Henri Desgrange est construit en 1949 sur le versant Sud peu avant l’entrée du tunnel.

 

Un peu d’histoire géographie

Le col du Galibier est situé entre le massif d’Arvan-Villards et le massif des Cerces. Il relie la vallée de la Maurienne en Savoie (St Michel de Maurienne) à celle de la Guisane (Briançon) dans les Hautes Alpes. Une piste muletière le traversait autrefois, empruntée par l’armée, les bergers transhumants, les voyageurs, les contrebandiers.

Une route carrossable est ouverte en 1879. L’itinéraire est connu sous le nom de « Route de grande communication n° 14 ».

Sur le versant Sud, la route montant de la vallée de la Guisane est fermée et abandonnée en 1947 pour être remplacée par la route actuelle qui démarre du col du Lautaret. Son tracé est encore visible aujourd’hui. Elle démarrait à 2 kilomètres du col du Lautaret, juste après le dernier tunnel aujourd’hui condamné. Sa pente était nettement plus forte que la route actuelle (9.76% contre 7.11% pour le tracé actuel).

 

Tunnel du Galibier

Les derniers lacets de la route construite en 1879 sont très étroits et les hauteurs de neige rendent l’accès au col difficile. En 1886, l’armée perce alors un tunnel juste avant le sommet, à 2556 mètres d’altitude. Il sera utilisé pendant 90 ans. Le tunnel est emprunté par les cyclistes du tour de France, économisant les efforts du dernier kilomètre très difficile rejoignant le sommet.

« Le tunnel aurait dû être ouvert beaucoup plus bas. Celà nous aurait évité un martyre ! »
(Emile Georget,10 juillet 1911)

En 1976, le tunnel est fermé du fait de risques d’effondrement. La route menant au sommet est alors élargie et permet le franchissement du tunnel aux seules voitures. Le tunnel sera réouvert au printemps 2002.

Le tunnel actuel mesure 370 mètres de long sur 4 de large. La circulation dans le tunnel se fait de manière alternée. Les cyclistes ne peuvent pas l’emprunter.

 

Déneigement du col

Le col du Galibier est ouvert chaque année à partir du 1er juin après 20 jours d’un travail fastidieux de déneigement. Il reste ouvert jusque septembre. La route du sommet reste généralement fermée à la circulation en juin du fait des risques importants d’effondrement des murs de neige. Voir l'état actuel du col.

 

Ascension du col du Galibier à vélo

L’ascension du col du Galibier est très difficile depuis Valloire, surtout si elle est enchaînée après celle du col du Télégraphe. Elle est beaucoup plus abordable depuis Briançon ou depuis le col du Lautaret. Le décor est tout simplement splendide des deux côtés et le sommet offre une vue imprenable sur les montagnes environnantes avec notamment les glaciers de la Meije et des Ecrins.

L’ascension depuis Valloire
L’ascension par le versant de la Maurienne se fait par une route longue de 33 kilomètres. Elle passe par le col du Télégraphe (1566 m), descend à pente douce sur le village de Valloire et remonte sans répit jusqu’au sommet. A partir du plan Lachat, à quelques kilomètres de Valloire, elle monte abruptement dans un décor de haute montagne. 18 kilomètres séparent Valloire du col. La pente moyenne depuis Valloire est de 7.2 % avec un maximum de 11.8 % juste après le tunnel.

 
L’ascension depuis le col du Lautaret
L’ascension par le versant sud se fait en pente plus douce. Au départ du col du Lautaret (2058 m), on enchaîne 8.6 kilomètres à 6.8 % de pente moyenne. La route offre une vue imprenable sur les hauts sommets et leurs glaciers. Une ascension à portée de tous les habitués de montagne.

 

Photos, profils, état du col

Photos de l'ascension du col du Galibier    Profils de pente Voir l'état du col

 

A lire aussi

Comment préparer l’ascension à vélo d’un col difficile
Galibier, Madeleine, Ventoux... Osez l'aventure des cols mythiques !
L’ascension à vélo d’un grand col exige une préparation sérieuse. L’altitude, la longueur de l’ascension, la difficulté de la pente, la chaleur constituent d’importantes contraintes qui, si elles sont mal appréhendées, conduiront inévitablement à l’échec. Ne tentez pas l’aventure avec l’idée d’improviser, vous le regretteriez ! Lire

 

Bonnes adresses en Maurienne

Hôtels

Hôtel Saint Georges (***)
Parfaitement situé au pied des cols mythiques du Tour de France (Galibier, Croix de Fer, Madeleine).
Chambre double à partir de 72 €. Accueil convivial des cyclistes (garage, atelier de réparation, laverie).
334, rue République - 73300 Saint Jean de Maurienne (centre ville)
Tél. : (+33) 04 79 64 01 06 - Fax : (+33) 04 79 59 84 84 - E-mail : info(at)hotel-saintgeorges.com - Voir le site

Philippe Baudoin
Reproduction interdite

Inscription newsletter | Publier sur Sport Passion |

Le Petit Guide Pratique du Sportif Amateur
Une synthèse des meilleurs astuces et conseils pour gagner en performance et vous faire davantage plaisir dans votre activité d'endurance. Prix : 5,99 € (port 1,50 € pour la France)
"Ce guide est GENIAL !" (Dominique).
 
Le Guide du Home Trainer (applicable au spinning)
Conseils, plans d'entraînement, plus de 40 exercices variés et motivants, des tests pour évaluer vos progrès. Prix : 7,99 € (port 1,50 € pour la France)
Votre publicité ici
En savoir plus
Suivez-nous
sur :
   Google+  
Etat des cols



Partenaires | Contact | Mentions légales | CGV | Plan de site