Accueil Sport Passion : conseils et entraînement du sportif
Sport Passion   -  Conseils et entraînement
 
x
Suivez-nous sur Facebook
Parcours
- Bonette
- Croix de Fer
- Galibier
- Mont Ventoux
- Madeleine
- Alpe d'Huez

Entraînement, Conseils
- Boisson isotonique
- Entraînement cardio
- Choisir cardio
- Electrostimulation
- Endurance diététique
- Bienfaits endurance
- Améliorer endurance
- Exercices elliptique
- Exercices fractionné
- Home trainer
- Mur du marathon
- Plateforme vibrante
- Choisir plateforme
- Vélo elliptique
- Vélo spinning
- Exercices spinning
- Conseils spinning
- Sophrologie
- Training mental
- Motivation sport
- Faut-il s'étirer ?
- Comment s'étirer
- Comment s'échauffer
- Exploiter l'intersaison
- Grimper un col dur
- Tour 2013
- Astuce du mois

Santé, Fitness
- Antioxydants
- Bracelet connecté
- Brûler ses graisses
- Cellulite
- Hydratation
- Index glycémique
- Métabolisme
- Musculation
- Musculation intérêt
- Sport à jeun
- Sport et poids
- Sport et minceur
- Sucres lents ?
- Musique et sport
- Zumba fitness
- Magnésium et sport
- Oligo-éléments: fer
- Oligo-éléments: zinc

Grands cols
- Etat des cols
- Parcours
- Photos
- Profils

Notre boutique

Accueil > Parcours > Ascension du col du Galibier > depuis le col du Lautaret   Retour

L'ascension à vélo du col du Galibier
depuis le col du Lautaret
 
par Philippe Baudoin

 

L'itinéraire

Détails de l'ascension

 Départ :Col du Lautaret (2058 m)
 
 Pente :   6,8 % (max 14%)
 Sommet :2645 m
 Distance :8,6 km
 Difficulté :3/5
 Dénivelée :587 m
 Durée :< 0h30 (niveau pro)
0h45 (bon niveau)
1h30 (débutant/VTT)
 
L’ascension du Galibier par le versant sud est nettement plus facile que celle depuis Valloire. Elle est courte et sa pente très abordable. Au départ du col du Lautaret (2058 m), on enchaîne 8.6 kilomètres à 6.8 % de pente moyenne avec de rares passages au-dessus de 8% et un dernier kilomètre, après le tunnel, où la pente dépasse les 10% de moyenne. La route offre une vue imprenable sur les hauts sommets, comme la Meije à 3983 mètres d’altitude, et leurs glaciers ainsi qu’un panorama exceptionnel au sommet. Une ascension à portée de tous les habitués de montagne.

 

Carte de l'ascension

 

L'ascension détaillée

L’ascension à vélo du Galibier par son versant sud ne présente pas de grande difficulté. C’est un trajet court et la pente est très abordable jusqu’au tunnel.

Au départ du col du Lautaret (2058 m), on enchaîne 8.6 kilomètres à 6.8 % de pente moyenne avec de rares passages au-dessus de 8% et un dernier kilomètre ardu, après le tunnel, où la pente avoisine les 10% de moyenne. La route offre une vue imprenable sur les hauts sommets, telle la Meije à 3983 mètres d’altitude et son glacier, ainsi qu’un panorama exceptionnel au sommet. Une ascension à portée de tous les habitués de montagne.

Le début de l’ascension (km 0 à 2.7)

Le départ de l’ascension s’effectue au col du Lautaret où se situent quelques bars-restaurants et magasins de souvenirs. La Meije et son glacier apparaissent en toile de fond. On arrive au col du Lautaret soit par la vallée de la Romanche depuis Le Bourg d’Oisans soit par la vallée de la Guisane depuis Briançon, par une route plutôt roulante mais usante, en pente douce, et offrant de très jolies vues sur les sommets enneigés.

La Meije et son glacier

L’ascension du Galibier débute en douceur. Après 200 mètres de plat, la pente passe à 6-7%. On atteint une première épingle à 800 mètres du col puis une deuxième épingle à 1.7 kilomètres. A partir du kilomètre 1.2, la pente augmente légèrement pour osciller entre 6 et 8% jusqu’au kilomètre 3. Une fois le rythme pris, on monte ainsi tranquillement. Les kilomètres suivant sont sans surprise avec une bonne régularité et peu de difficulté.

Dans cette première partie de l’ascension, on s’élève progressivement par une route entourée de verts pâturages avec une très belle vue plongeante sur le col du Lautaret et la vallée de la Guisane. On laisse la Meije dans son dos et un panorama superbe en descente.

Premiers lacets : la Meije en arrière plan

L’entrée dans la montagne (km 2.7 à 4.3)

A partir du kilomètre 2.7, une fois passé un virage à 90 degrés, on entame une ligne presque droite sur 1.5 km. La pente reste régulière autour de 7%. Le col du Lautaret disparaît mais on aperçoit toujours la route de Briançon sur la droite. On quitte progressivement la verdure pour entrer dans un paysage fait de roches. A cette altitude, on peut trouver de la neige jusqu’au début du mois de juin. La ligne « droite » se termine par un tournant à 90 degrés et un ruisseau qu’on traverse. On a parcouru la moitié du trajet ! Peu après le tournant, on retrouve une vue superbe sur la vallée et la route de Briançon.

L’Arrivée au tunnel
(km 4.3 à 7.8)

Au kilomètre 4.3, la pente diminue franchement. Mis à part un très court passage (400 mètres) à 8-9% au kilomètre 5, on repasse sous les 6% sur 3 kilomètres. Profitez-en pour souffler et vous ravitailler avant d’attaquer le dernier morceau difficile.

Les hauts sommets surgissent au kilomètre 5.5, avec le Grand Galibier et, 300 mètres plus haut, à la sortie d’un tournant, le col du Galibier. On arrive à une épingle au km 6.9, dernière ligne droite avant l’arrivée au tunnel.

Peu avant l’arrivée au tunnel, on atteint, au km 7.6, le monument dédié à Henri Desgrange, créateur en 1903 du Tour de France qu’il dirigea jusqu’en 1939. Le tunnel se situe 200 mètres plus loin, au niveau d’un chalet.

La pente, jusque-là raisonnable, augmente juste avant l’arrivée au monument puis, mis à part un court replat au niveau du tunnel, reste forte jusqu’au col avec des pourcentages variant de 9 à 13% avec une moyenne dépassant 9%.

Dernier kilomètre : le début de la fin

Le tunnel est interdit aux cyclistes. Il reste moins d’un kilomètre jusqu’au sommet. L’ascension se fait en 3 épingles. Ce dernier kilomètre est difficile mais il ne représente que quelques minutes d’effort qui contrastent fortement avec les 5 kilomètres faciles parcourus jusque-là.

Depuis le col, laissez votre vélo pour rejoindre à pied la table d’orientation située à quelques mètres au-dessus du col. Vous pourrez jouir d’un panorama exceptionnel à 360 degrés et d’une vue imprenable sur les sommets des Alpes dont la Meije et son glacier et, par temps clair, le Mont Blanc. Plus bas, on aperçoit la route en lacets rejoignant le col depuis le Lautaret d’un côté et depuis Valloire de l’autre.

L'arrivée au col

Attention, même s’il fait chaud au départ, la température au sommet peut être fraîche voire froide par temps pluvieux. Les températures peuvent passer de 30 °C dans la vallée à près de 0°C au sommet par temps de pluie. Il peut même neiger en plein été. Prévoyez des vêtements chauds pour la descente. 

Philippe Baudoin
Reproduction interdite
Le col du Lautaret (© www.sport-passion.fr)

Cliquez pour agrandir

Premiers lacets et col du Lautaret (© www.sport-passion.fr)

Cliquez pour agrandir

On quitte progressivement la verdure (© www.sport-passion.fr)

Derniers lacets vus du col (© www.sport-passion.fr)

Cliquez pour agrandir

Monument Desgrange et arrivée au tunnel (© www.sport-passion.fr)

Cliquez pour agrandir

L'arrivée au col (© www.sport-passion.fr)

Cliquez pour agrandir

Le col du Galibier (© www.sport-passion.fr)

Cliquez pour agrandir

Col du Galibier - Vue sur le versant Nord (© www.sport-passion.fr)

Suivez-nous
sur :
   Google+  
Découvrez nos guides sportifs


Partenaires |   | Mentions légales | CGV | Plan de site