Accueil
Sport Passion   -  Conseils et entraînement
 
x
Suivez-nous sur Facebook

Santé, Fitness
- Antioxydants
- Bracelet connecté
- Brûler ses graisses
- Cellulite
- Glucides et diabète
- Glucides et sport
- Hydratation
- Index glycémique
- Métabolisme
- Musculation
- Musculation intérêt
- Sport à jeun
- Sport et poids
- Sport et minceur
- Sucres lents ?
- Musique et sport
- Zumba fitness
- Magnésium et sport
- Oligo-éléments: fer
- Oligo-éléments: zinc

Entraînement, Conseils

Parcours

Comparatifs matériel

Test de matériel

Notre boutique

Accueil > Santé > Musique et performance sportive
Musique et performance sportive :
rythmez vos sorties !
par Philippe Baudoin

Musicologie
© Edyta Pawlowska - Fotolia.com

Des études scientifiques le confirment : la musique a des effets positifs sur notre corps

S’il est reconnu qu’elle adoucit les mœurs, la musique aurait bien d’autres vertus bienfaisantes. Certaines musiques et sons ont un pouvoir relaxant, régénérateur et peuvent aider à la concentration, à l’amélioration de la performance et des capacités physiques. La musique, en détournant l’attention du sportif, peut jusqu’à faire oublier la fatigue et la douleur.

Sommaire : Des vertus reconnues depuis l'antiquité | Musique et performance sportive | Une musique lente améliore la capacité d’endurance | Une musique rapide fait oublier la fatigue et augmente les capacités physiques | Plus de vigueur, moins de souffrance et de fatigue en musique | Moins de stress en musique | Guérir par la musique | La musique aide à réduire la douleur | Musique et concentration | A lire aussi | Livres

 

Des vertus reconnues depuis l'antiquité

Reconnue de tout temps pour ses effets thérapeutiques, considérée par certaines cultures comme une science sacrée, la musique cache des mystères que les scientifiques tentent depuis des années de révéler au travers de multiples études.

Ce sont les chinois qui furent pionniers dans le domaine dès le 5ème siècle avant Jésus Christ en découvrant que chaque organe interne de notre corps vibre à un rythme qui lui est propre et par conséquent qu’il est sensible aux sons de même fréquence. Ainsi la musique agit sur tout notre corps et non pas uniquement sur notre système auditif.

Au vingtième siècle, dans les années soixante, une nouvelle thérapie fait son apparition aux Etats Unis et au Canada : la musicothérapie. La musicothérapie utilise la musique et ses caractéristiques (mélodie, rythme, harmonie, son) pour communiquer avec une personne et agir bénéfiquement sur sa santé mentale, physique et émotionnelle.

Des expériences menées aux quatre coins de la planète confirment que la musique agit favorablement sur notre corps. Dans le domaine sportif tout particulièrement, la musique peut améliorer la performance, augmenter les capacités physiques, aider à mieux supporter la douleur.

 

Musique et performance sportive

Plusieurs études scientifiques révèlent que la musique peut avoir un impact favorable sur la performance sportive. La musique diminue les sensations de malaise qui découlent de l’activité physique, elle augmente la tolérance à l’effort, elle aide à la concentration et à la préparation mentale.

Cette observation est particulièrement intéressante dans les sports d’endurance anaérobie où la musique présente des effets positifs considérables chez le sportif de niveau moyen. Cet effet est par contre moins visible chez le sportif de haut niveau.

Dans une étude menée à l’université de Brunel en Angleterre sur 20 hommes de 20 ans courant le 400 mètres au sprint (The effects of synchronous music on 400-m sprint performance, D. Stuart, Simpson, I. Costas, Karageorghis, 2006), les chercheurs ont mis en évidence l'action bénéfique de la musique sur les performances des coureurs. Les résultats sont sensiblement les mêmes que la musique soit synchronisée, c’est à dire répétitive et dans le même rythme que celui de l’effort, ou pas (dans ce cas, le sportif écoute la musique en arrière plan pendant l’exercice sans effort particulier pour rester dans le rythme).

Dans le contexte d’efforts de longue durée, d’autres études viennent étayer cette même hypothèse que la musique améliore les performances. Le rythme apparaît comme un facteur essentiel plus que les autres composantes de la musique, par exemple le fait de connaître le morceau écouté. Karageorghis et al caractérisent une musique motivante comme ayant un tempo élevé (120 pulsations par minute au moins), un rythme fort et qu’elle encourage à bouger.

 

Une musique lente améliore la capacité d’endurance

Gagner en endurance : augmentez vos réserves énergétiques !

femme courant Une longue sortie vélo ne s’improvise pas, encore moins un marathon ou un triathlon ! Un entraînement spécifique, une diététique appropriée et une bonne gestion des ressources peuvent vous aider non seulement à finir une épreuve mais aussi à la gagner.

Copland et Franks, deux chercheurs Américains, dans une étude menée en 1991 (The effects of types and intensities of background music on treadmill endurance, Copland, Frank, 1991), renforcent l’hypothèse qu’une musique douce et lente réduit l’excitation physiologique et psychologique apparaissant lors d’efforts de puissance submaximale (c’est à dire proche du seuil anaérobie) et améliore la performance à l’endurance.

Selon un autre test par les Américains Anshel et Marisi (1978) réalisé sur vélo ergométrique, une musique synchronisée favoriserait davantage l’endurance qu’une musique non synchronisée. Ces résultats sont à prendre avec précaution dans la mesure où les préférences musicales des personnes testées n’ont pas été prises en compte.

 

Une musique rapide fait oublier la fatigue et augmente les capacités physiques

Une étude menée par la Trent University de Nottingham en Angleterre (The effects of slow- and fast-rhythm classical music on progressive cycling to voluntary exhaustion, A. Szabo, A. Small, M. Leigh, 1999) montre les effets positifs d’une musique rapide sur l’activité sportive. Lors d’un effort intensif, le sportif est capable de fournir plus d’effort s’il écoute de la musique rapide.

Courez en musique : une montre MP3 avec GPS et cardio sans ceinture thoracique !
(liens commerciaux)

montre TomTom runner2 turquoise Nouveauté 2015 et coup de coeur de la rédaction : cette montre cardio connectée GPS et MP3 fonctionne sans ceinture thoracique grâce à un capteur optique au poignet. Elle dispose d'un traqueur d'activité, d'un coach vocal et de la fonction virtual partner (coureur fantôme) qui permet de courir contre soi-même sur un parcours déjà enregistré. Sa mémoire de 3 Go permet de stocker environ 500 titres musicaux que vous pourrez écouter avec des oreillettes bluetooth ! Etanche à 40m, elle enregistre vos activités en intérieur comme en extérieur. C'est actuellement la montre la plus complète du marché pour ce prix.

249 € chez Lepape (Port offert)
  
L’expérience fut menée sur 24 candidats, hommes et femmes, soumis à un test d’effort sur bicyclette ergométrique dans des séances comportant de la musique lente (ML), de la musique rapide (MR), un changement de musique lente à rapide (MLR) et rapide à lente (MRL). Dans les deux dernières conditions, le rythme musical est changé lorsque les participants atteignent 70% de leur fréquence cardiaque de réserve. Les candidats doivent fournir un travail de plus en plus conséquent jusqu'à épuisement. Les résultats montrent une capacité nettement plus élevée en terme de charge de travail dans les conditions MLR ainsi qu’une meilleure efficacité de ce travail (le sportif est capable de fournir plus de travail pour une même fréquence cardiaque).

Les chercheurs émettent l’hypothèse que la musique rapide détourne l’attention de la fatigue occasionnée par l’exercice. Plus le sportif est « distrait » par la musique, moins il sentira la fatigue et plus il sera capable de fournir des efforts.

Dans la psychothérapie moderne, des techniques comme la PNL (Programmation Neuro-Liguistique) sont utilisées pour appliquer ce même principe (En savoir plus...).

Une autre étude réalisée aux Etats Unis en 1996 par le professeur Mills (Effects of music on assertive behavior during exercise by middle-school-age students, Mills BD, 1996) montre qu’écouter une musique au rythme élevé améliore les capacités physiques. Mills réalisa l’étude sur un groupe de 500 collégiens effectuant différents types d’exercices avec et sans musique. L’expérience montre une amélioration des capacités physiques pour le groupe travaillant en musique et plus particulièrement en musique au tempo élevé.

 

Plus de vigueur, moins de souffrance et de fatigue en musique

La musique améliore les capacités psychomotrices (agilité, coordination, mobilité) et réduit la sensation de fatigue.

Dans une expérience menée au Japon sur un groupe de 16 femmes âgée de 43 à 57 ans pratiquant le « step » (The effects of music on mood during bench stepping exercise, Y. Hayakawa, H. Miki, K. Takada, K. Tanaka, 2000), des chercheurs Japonais ont relevé des effets positifs de la musique sur la forme, la fatigue et la coordination des mouvements. Les sujets soumis à de la musique aérobic ou à des chansons traditionnelles japonaises disent ressentir nettement moins de fatigue que lorsque l’exercice est pratiqué sans musique. Par ailleurs, en musique aérobic, les personnes testées montrent plus de vigueur et une meilleure coordination des mouvements

 

Moins de stress en musique

La musique, en agissant sur le système nerveux, aide à relaxer et à réduire les tensions. Elle abaisse en effet le taux de cortisol, une hormone corticostéroïde secrétée par le cortex de la glande surrénale et responsable entre autres du stress.

D’après ses recherches, le chercheur Anglais Karageorghis avance que la musique améliore la bonne humeur (joie, vigueur par exemple) et tempère la mauvaise humeur (tensions, dépression, énervement par exemple).

Profitez donc de toutes les occasions de détente pour écouter vos morceaux préférés : douche, transports en commun, pauses, avant de vous endormir le soir.

 

Guérir par la musique

Les vertus thérapeutiques de la musique sont reconnues depuis des siècles. La musicothérapie l’utilise comme vecteur de communication pour guérir de très nombreux maux. La musique aide à améliorer l’humeur, à réduire le stress, l’anxiété, à soulager la douleur, à guérir l’insomnie. La liste est longue et non exhaustive.

 

La musique aide à réduire la douleur

Une musique relaxante libère des endorphines, substances au rôle anti-douleur secrétées par le cerveau et qui ont des propriétés analgésiques, calmantes et euphorisantes.

Par ailleurs, une musique captivante et agréable détourne l’attention et défocalise celle-ci de la douleur.

 

Musique et concentration

La musique stimule la créativité et améliore les capacités cognitives (attention, mémoire). En faisant barrière aux bruits environnants, elle peut favoriser la concentration. Attention cependant au choix musical : les chansons connues peuvent inciter à fredonner la mélodie, battre le rythme et ainsi détourner l’attention.

Chez le sportif, la musique peut constituer une aide efficace pour la préparation mentale qui précède une épreuve.

 

A lire aussi

Zumba : brûlez les calories sur des airs latinos ! Training mental et performance

 

Livres

La Thérapie par les sons: L'Autoguérison par la musique et l'expression vocale
La musique pour guérir (Léon Bence et Max Méreaux)
Ce livre fait le point sur l'histoire passée et présente de la musicothérapie. L'utilisation thérapeutique des sons musicaux est en plein essor ; il ne s'agit pas d'une technique récente. Toute société a connu ou connaît le pouvoir de la musique sur le comportement des êtres vivants.
La musique et ses effets (Eugène Jacques)
De quelle façon la musique nous influence-t-elle ? Comment peut-elle guérir, apaiser, dynamiser ? Quels sont ses effets sur le bébé dans le ventre de sa maman ? Savez-vous que le Concerto pour piano en ut mineur de Mozart pourrait vous inciter à faire des achats que vous ne feriez pas autrement ? La musique est une structure sonore étrange qui résonne dans la chair et l'inconscient. Cette structure influence fortement l'être humain, c'est ce que nous prouve Eugène Jacques dans ce livre riche d'enseignements. Il y invite le lecteur à se familiariser avec la musicothérapie, ses fondements historiques et théoriques, ainsi que ses différentes applications dans la vie de tous les jours. Une parfaite introduction pratique à la musicothérapie.

Philippe Baudoin
Reproduction interdite



Partenaires |   | Mentions légales | CGV | Plan de site