Accueil Sport Passion : conseils et entraînement du sportif
Sport Passion   -  Conseils et entraînement
 
x
Suivez-nous sur Facebook
Parcours
- Bonette
- Croix de Fer
- Galibier
- Mont Ventoux
- Madeleine
- Alpe d'Huez

Entraînement, Conseils
- Boisson isotonique
- Entraînement cardio
- Choisir cardio
- Electrostimulation
- Endurance diététique
- Bienfaits endurance
- Améliorer endurance
- Exercices elliptique
- Exercices fractionné
- Home trainer
- Mur du marathon
- Plateforme vibrante
- Choisir plateforme
- Vélo elliptique
- Vélo spinning
- Exercices spinning
- Conseils spinning
- Sophrologie
- Training mental
- Motivation sport
- Faut-il s'étirer ?
- Comment s'étirer
- Comment s'échauffer
- Exploiter l'intersaison
- Grimper un col dur
- Tour 2013
- Astuce du mois

Santé, Fitness
- Antioxydants
- Bracelet connecté
- Brûler ses graisses
- Cellulite
- Hydratation
- Index glycémique
- Métabolisme
- Musculation
- Musculation intérêt
- Sport à jeun
- Sport et poids
- Sport et minceur
- Sucres lents ?
- Musique et sport
- Zumba fitness
- Magnésium et sport
- Oligo-éléments: fer
- Oligo-éléments: zinc

Grands cols
- Etat des cols
- Parcours
- Photos
- Profils

Notre boutique

Accueil > Parcours > Ascension du col de la Croix de Fer > depuis Sainte-Marie-de-Cuines   Retour - Suite

L'ascension des cols de la Croix de Fer et du Glandon
depuis Sainte-Marie-de-Cuines

 
par Philippe Baudoin
 
 

Le col du Glandon est l’un des plus difficiles de la Maurienne. Ce sont près de 20 kilomètres d’ascension depuis Sainte-Marie-de-Cuines avec une pente assez irrégulière et très difficile sur la fin. La pente moyenne est de 7 % sur sa totalité mais de 8,7 % sur les 7 derniers kilomètres. Les quelques lacets avant le col permettent de jouir d’un beau point de vue sur la vallée des Villards et, par temps clair, d’une vue exceptionnelle sur le Mont Blanc. On atteint le col de la Croix de Fer par une route sans difficulté qui relie les deux cols. Une belle descente sur Saint-Sorlin suivie, si l’on souhaite ajouter un peu de piment à ce parcours, de l’ascension du col du Mollard, permettent de rejoindre à grande vitesse Saint-Jean-de-Maurienne. Un parcours exceptionnel.

Le Parcours

Sainte Marie de Cuines – Saint Colomban les Villards – le Col du Glandon – le Col de la Croix de Fer – Saint Sorlin d’Arves – Saint Jean de Maurienne - Sainte Marie de Cuines. Variante par le Col du Mollard et Albiez Montrond

Distance : 73 km
Dénivelée : 2100 m
Durée :< 2h30 (niveau pro)
4h (bon niveau)
5h00 (niveau moyen)
6h (faible niveau, VTT)

Détails de l’ascension

Départ :Sainte-Marie-de-Cuines
 
Arrivée :Col de la Croix de Fer
 
Pente moy :7 %
Sommet :2067 m
Pente maxi :13 %
Distance :23 km
Difficulté :5/5
Dénivelée :1600 m

Profil de pente

Nous avons divisé le parcours en 3 étapes et une variante :

Ascension du col du Glandon
L’ascension commence dès la sortie de Sainte-Marie-de-Cuines. On progresse sur une pente régulière de 6,5 à 7,5 %, en forêt, jusqu’à Saint-Colomban où la route redevient plate sur presque 2 kilomètres. La pente reprend à la sortie du village et accélère rapidement, atteignant des pics à 9-10%. Après quelques passages irréguliers et raides en forêt suivis d’un court répit à 6 %, on attaque les 3 derniers kilomètres en lacets à 10 %. La fatigue accumulée les rend particulièrement difficiles.

Ascension de la Croix de Fer
Du col du Glandon, une courte descente nous amène à la route de Bourg-d’Oisans. Il reste 2,5 kilomètres de route à 5% pour atteindre le col de la Croix de Fer.

Retour dans la vallée
La descente sur Saint-Sorlin représente 6 kilomètres à 8 % de pente moyenne, en lacets. La route poursuit ensuite plus tranquillement sa descente dans la vallée, alternant montées douces et descentes rapides de 8 à 10 % de pente.

Ascension du col du Mollard
Variante de ce parcours, le col du

Mollard ajoute un peu de piment à cette sortie. La route menant au col débute 7 kilomètres après Saint-Sorlin, au pont traversant l’Arvan. Il faut 6 kilomètres de grimpette et 400 mètres de dénivelée pour atteindre le col du Mollard à 1630 mètres d’altitude. Du col, on rattrape la vallée par la route de Gevoudaz ou par celle d’Albiez-le-Jeune.


Profil - Cliquez pour agrandir



Partenaires |   | Mentions légales | CGV | Plan de site