Accueil Sport Passion : conseils et entraînement du sportif
Sport Passion   -  Conseils et entraînement
 
x
Suivez-nous sur Facebook
Parcours
- Bonette
- Croix de Fer
- Galibier
- Mont Ventoux
- Madeleine
- Alpe d'Huez

Entraînement, Conseils
- Boisson isotonique
- Entraînement cardio
- Choisir cardio
- Electrostimulation
- Endurance diététique
- Bienfaits endurance
- Améliorer endurance
- Exercices elliptique
- Exercices fractionné
- Home trainer
- Mur du marathon
- Plateforme vibrante
- Choisir plateforme
- Vélo elliptique
- Vélo spinning
- Exercices spinning
- Conseils spinning
- Sophrologie
- Training mental
- Motivation sport
- Faut-il s'étirer ?
- Comment s'étirer
- Comment s'échauffer
- Exploiter l'intersaison
- Grimper un col dur
- Tour 2013
- Astuce du mois

Santé, Fitness
- Antioxydants
- Bracelet connecté
- Brûler ses graisses
- Cellulite
- Hydratation
- Index glycémique
- Métabolisme
- Musculation
- Musculation intérêt
- Sport à jeun
- Sport et poids
- Sport et minceur
- Sucres lents ?
- Musique et sport
- Zumba fitness
- Magnésium et sport
- Oligo-éléments: fer
- Oligo-éléments: zinc

Grands cols
- Etat des cols
- Parcours
- Photos
- Profils

Notre boutique

Accueil > Parcours > Ascension de la cime de la Bonette > depuis St Etienne de Tinée   Retour - Suite

On passe la magnifique cascade de Vens sur la droite et une bergerie sur la gauche. Il est courant en été de croiser des moutons sur la route… La vue sur la cascade est superbe un peu plus haut, juste après la bergerie. La forêt disparaît alors subitement et définitivement juste avant le Pra. Une courte et très légère descente précède le hameau et donne l’occasion de reprendre des forces avant la difficulté qui va suivre.


Attention aux moutons après la cascade

Le Pra, dont le nom signifie « pré » est un petit hameau situé au bord de la Tinée à 1700 mètres d’altitude. Son origine remonte au 17ième siècle alors que s’opère la conquête de nouvelles terres. Il est habité dès 1617 et compte 160 personnes en 1820. De nombreuses générations vont s’y succéder jusqu’à ce que divers événements causent son dépeuplement (chutes de pierres, inondations détruisant une partie du village en 1860 puis 1960, dureté de la vie, opportunités de travail dans la vallée). Le hameau n’est plus habité aujourd’hui que quelques mois dans l’année, en été, par une dizaine d’habitants. Un poste de douane y est installé au début du siècle précédent pour surveiller la contrebande entre Italie et France.


Arrivée au Pra

Du Pra à Bousiéyas

La difficulté de l’ascension commence véritablement après le Pra. Les lacets s’enchaînent peu après la sortie du pont enjambant la Tinée. La pente reprend brutalement avec 7,3% de pente moyenne sur 1 kilomètre puis 7 %, puis 8,2 % jusqu’à Bousiéyas avec un court passage à 10 %. Le sommet de la Bonette reste caché par les montagnes environnantes. On aperçoit progressivement les quelques maisons de Bousiéyas.

A Bousiéyas commencent les lacets. La route quitte la vallée de la Tinée pour s'élever dans un paysage hors du commun. La difficulté ne fait que commencer. Il faudra tenir encore quelques kilomètres, jusqu'au camp des Fourches, pour enfin voir le bout du tunnel.

Superbe vue dans la montée sur la cascade de Vens
 
Une bergerie longe la route juste après la cascade
 
La forêt disparaît juste avant le hameau du Pra
 
Une série de lacets rejoint Bousiéyas au camp des Fourches
Retour - St Etienne de Tinée   Suite - Le camp des Fourches


Partenaires |   | Mentions légales | CGV | Plan de site