Accueil Sport Passion : conseils et entraînement du sportif
Sport Passion   -  Conseils et entraînement
 
x
Suivez-nous sur Facebook
Parcours
- Bonette
- Croix de Fer
- Galibier
- Mont Ventoux
- Madeleine
- Alpe d'Huez

Entraînement, Conseils
- Boisson isotonique
- Entraînement cardio
- Choisir cardio
- Electrostimulation
- Endurance diététique
- Bienfaits endurance
- Améliorer endurance
- Exercices elliptique
- Exercices fractionné
- Home trainer
- Mur du marathon
- Plateforme vibrante
- Choisir plateforme
- Vélo elliptique
- Vélo spinning
- Exercices spinning
- Conseils spinning
- Sophrologie
- Training mental
- Motivation sport
- Faut-il s'étirer ?
- Comment s'étirer
- Comment s'échauffer
- Exploiter l'intersaison
- Grimper un col dur
- Tour 2013
- Astuce du mois

Santé, Fitness
- Antioxydants
- Bracelet connecté
- Brûler ses graisses
- Cellulite
- Hydratation
- Index glycémique
- Métabolisme
- Musculation
- Musculation intérêt
- Sport à jeun
- Sport et poids
- Sport et minceur
- Sucres lents ?
- Musique et sport
- Zumba fitness
- Magnésium et sport
- Oligo-éléments: fer
- Oligo-éléments: zinc

Grands cols
- Etat des cols
- Parcours
- Photos
- Profils

Notre boutique

Accueil > Parcours > Ascension du col du Galibier > depuis Valloire   Retour - Suite

Les choses sérieuses commencent au kilomètre 5, au niveau du seul lacet précédant Plan Lachat. La pente passe brutalement de 3,5 à 7,5 % et reste forte sur 4 kilomètres. Seul le dernier kilomètre avant le lieu-dit permet de respirer un peu. Cette section est longue et fatigante. Plan Lachat semble inatteignable et la vallée ne jamais finir. Sur les derniers kilomètres, les premiers lacets de la route du Galibier apparaissent enfin sur la droite.


La Valloirette

Plan Lachat apparaît à la sortie d’un tournant. Ce point marque la fin d’une interminable et épuisante ascension mais aussi et surtout le début des vraies souffrances ! La route qui grimpe en lacet semble en pente beaucoup plus forte et ce n’est pas qu’une impression. La pente, redevenue douce à Plan Lachat avec 5 % juste avant le premier lacet, passe en effet subitement à 10 % sur 500 mètres.


Ruisseau et sentier du camp des Rochilles

Cette section rejoignant Valloire à Plan Lachat est en résumé assez longue et monotone. Le Galibier n’est pas encore visible. On remonte la vallée, bien souvent face au vent, jusqu’à atteindre Plan Lachat, un cul de sac mais aussi le début des lacets. Cette portion de 10 kilomètres ressemble à un faux plat qu’elle n’est pas. Elle épuise rapidement et peut décourager les plus vaillants à son arrivée, face au mur à escalader qui surgit alors. Cette partie de l’itinéraire est trompeuse car la pente augmente petit à petit. On n’en voit pas le bout et les réserves d’énergie s’amenuisent.

Plan Lachat. Le début des souffrances...
 
Un mur se dresse après le premier virage
 
Début de l'ascension à 10 %
 
La route de Valloire semble plate et déjà loin
 

Premiers lacets après Plan Lachat
Retour - De Valloire à Plan Lachat   Suite - Les Granges du Galibier


Partenaires |   | Mentions légales | CGV | Plan de site