Accueil Sport Passion : conseils et entraînement du sportif
Sport Passion   -  Conseils et entraînement
 
x
Suivez-nous sur Facebook
Parcours
- Bonette
- Croix de Fer
- Galibier
- Mont Ventoux
- Madeleine
- Alpe d'Huez

Entraînement, Conseils
- Boisson isotonique
- Entraînement cardio
- Choisir cardio
- Electrostimulation
- Endurance diététique
- Bienfaits endurance
- Améliorer endurance
- Exercices elliptique
- Exercices fractionné
- Home trainer
- Mur du marathon
- Plateforme vibrante
- Choisir plateforme
- Vélo elliptique
- Vélo spinning
- Exercices spinning
- Conseils spinning
- Sophrologie
- Training mental
- Motivation sport
- Faut-il s'étirer ?
- Comment s'étirer
- Comment s'échauffer
- Exploiter l'intersaison
- Grimper un col dur
- Tour 2013
- Astuce du mois

Santé, Fitness
- Antioxydants
- Bracelet connecté
- Brûler ses graisses
- Cellulite
- Hydratation
- Index glycémique
- Métabolisme
- Musculation
- Musculation intérêt
- Sport à jeun
- Sport et poids
- Sport et minceur
- Sucres lents ?
- Musique et sport
- Zumba fitness
- Magnésium et sport
- Oligo-éléments: fer
- Oligo-éléments: zinc

Grands cols
- Etat des cols
- Parcours
- Photos
- Profils

Notre boutique

Accueil > Parcours > Ascension de la cime de la Bonette > depuis St Etienne de Tinée   Retour - Suite

De Bousiéyas au camp des Fourches

Bousiéyas vient du provençal « bousihar » qui signifie souffler. Perché à 1950 mètres d’altitude, ce hameau situé sur le sentier de grande randonnée GR5 est le plus haut lieu des Alpes Martimes. Il compte une centaine d’habitants vers la moitié du 19ème siècle et se dépeuplera ensuite progressivement jusqu’à être complètement abandonné en 1964. Il ne reste du village aujourd’hui que quelques habitations abandonnées, un refuge, une petite église dédiée à Saint Pierre et un bar.


Bousiéyas - Eglise dédiée à St Pierre

La cime de la Bonette apparaît triomphalement à la sortie de Bousiéyas, quelques 1000 mètres plus haut. La route évolue en lacets avec la Bonette et les sommets environnants en toile de fond. On passe quelques courts passages raides à 9 %. La difficulté réside dans les 3,5 kilomètres qui suivent l’ancien village. La pente faiblit ensuite avec des passages de 200 à 300 m à 5,5 % avant d’arriver à l’ancien camp militaire des Fourches

Du camp des Fourches au sommet

Le camp des Fourches est un ancien hameau militaire situé à 2300 mètres d’altitude. Construit à la fin du 19ème siècle et déserté vers 1930, il pouvait abriter jusqu’à 600 hommes en 4 compagnies réparties sur 26 baraques. Tout était assuré pour leur permettre une totale autonomie. Un téléphérique le reliait au Pra pour le ravitaillement et l’évacuation des blessés.


Le camp des Fourches

A l’arrivée au camp, profitez du méplat pour vous ravitailler et reprendre votre souffle avant la dernière ligne droite. Le plus difficile est maintenant fait mais vous ne

Vue du sommet sur les lacets joignant Bousiéyas au camp des Fourches
 
Vue sur la Bonette depuis Bousieyas
 
Le camp des Fourches, un ancien hameau militaire
 
Perché à 2300 m, il pouvait abriter 600 hommes

Après le camp des Fourches, le panaroma est exceptionnel
Retour - Le Pra   Suite - Le sommet


Partenaires |   | Mentions légales | CGV | Plan de site