Accueil Sport Passion : conseils et entraînement du sportif
Sport Passion   -  Conseils et entraînement
 
x
Suivez-nous sur Facebook
Parcours
- Bonette
- Croix de Fer
- Galibier
- Mont Ventoux
- Madeleine
- Alpe d'Huez

Entraînement, Conseils
- Boisson isotonique
- Entraînement cardio
- Choisir cardio
- Electrostimulation
- Endurance diététique
- Bienfaits endurance
- Améliorer endurance
- Exercices elliptique
- Exercices fractionné
- Home trainer
- Mur du marathon
- Plateforme vibrante
- Choisir plateforme
- Vélo elliptique
- Vélo spinning
- Exercices spinning
- Conseils spinning
- Sophrologie
- Training mental
- Motivation sport
- Faut-il s'étirer ?
- Comment s'étirer
- Comment s'échauffer
- Exploiter l'intersaison
- Grimper un col dur
- Tour 2013
- Astuce du mois

Santé, Fitness
- Antioxydants
- Bracelet connecté
- Brûler ses graisses
- Cellulite
- Hydratation
- Index glycémique
- Métabolisme
- Musculation
- Musculation intérêt
- Sport à jeun
- Sport et poids
- Sport et minceur
- Sucres lents ?
- Musique et sport
- Zumba fitness
- Magnésium et sport
- Oligo-éléments: fer
- Oligo-éléments: zinc

Grands cols
- Etat des cols
- Parcours
- Photos
- Profils

Notre boutique

Accueil > Parcours > Ascension de la cime de la Bonette > depuis Jausiers   Retour - Suite

Après le lieu-dit, la route monte sur 500 mètres en 4 lacets difficiles. Le paysage est magnifique avec la vallée de Barcelonnette qui disparaît progressivement, une superbe falaise à droite et un ruisseau en contrebas. Au kilomètre 8.5, un plat de 200 mètres à peine permet de retrouver des forces avant de reprendre de plus belle la montée. La pente atteint 10 % de moyenne sur 500 mètres juste avant l’arrivée, au kilomètre 10.5, d’un petit chalet.


Derniers lacets avant la caserne

Après le chalet, on passe 2 petites épingles faciles à monter suivies d’un kilomètre à 5% de pente incluant une très courte et faible descente. On longe ensuite le ruisseau à droite que l’on traverse pour atteindre un cirque et un premier lac sur la gauche. Les sommets apparaissent juste au dessus. La pente reprend dès le pont avec des lacets un peu plus loin. La végétation disparaît, sauf quelques arbres sur la gauche.

Une série d’épingles se succèdent au kilomètre 13, soit un kilomètre après le pont, sur environ 2 kilomètres et présentent une pente assez abrupte de 8.8 % puis 7.7 % de moyenne. On souffle un peu à la sortie des lacets pour arriver 1 kilomètre plus loin à un petit lac entouré de prairies dans un cirque montagneux remarquable. La pente passe à 4.9 % sur 1 kilomètre. Il reste 2 kilomètres durs avant la caserne. Les sommets surgissent tous proches. La route grimpe à nouveau en quelques lacets et offre une belle vue sur le lac et la vallée. La pente est raide et très irrégulière avec des passages à 10-11 % entrecoupés de courtes sections à 4-5 %. On arrive à la caserne de Restefond après 19 kilomètres d’ascension.


La caserne de Restefond

La caserne de Restefond est constituée de 4 bâtiments défensifs construits de 1901 à 1906 et de 7 bâtiments logistiques construits de 1912 à 1913. L’occupation militaire du site remonte à la fin du 19 ème.

La végétation disparaît vers 2000 mètres d'altitude.
 
La route évolue dans un cadre splendide.
 
La caserne de Restefond.
 
© photAltitude-gaetanMeunier.
 
Retour - La Prégonde   Suite - Sommet


Partenaires |   | Mentions légales | CGV | Plan de site