Accueil Sport Passion : conseils et entraînement du sportif
Sport Passion   -  Conseils et entraînement
 
x
Suivez-nous sur Facebook
Parcours
- Bonette
- Croix de Fer
- Galibier
- Mont Ventoux
- Madeleine
- Alpe d'Huez

Entraînement, Conseils
- Boisson isotonique
- Entraînement cardio
- Choisir cardio
- Electrostimulation
- Endurance diététique
- Bienfaits endurance
- Améliorer endurance
- Exercices elliptique
- Exercices fractionné
- Home trainer
- Mur du marathon
- Plateforme vibrante
- Choisir plateforme
- Vélo elliptique
- Vélo spinning
- Exercices spinning
- Conseils spinning
- Sophrologie
- Training mental
- Motivation sport
- Faut-il s'étirer ?
- Comment s'étirer
- Comment s'échauffer
- Exploiter l'intersaison
- Grimper un col dur
- Tour 2013
- Astuce du mois

Santé, Fitness
- Antioxydants
- Bracelet connecté
- Brûler ses graisses
- Cellulite
- Hydratation
- Index glycémique
- Métabolisme
- Musculation
- Musculation intérêt
- Sport à jeun
- Sport et poids
- Sport et minceur
- Sucres lents ?
- Musique et sport
- Zumba fitness
- Magnésium et sport
- Oligo-éléments: fer
- Oligo-éléments: zinc

Grands cols
- Etat des cols
- Parcours
- Photos
- Profils

Notre boutique

Accueil > Parcours > Ascension du Mont Ventoux > depuis Bédoin   Retour - Suite

Le sommet en vue

Passé le chalet Reynard, la pente reprend à 8% et augmente progressivement, avec de courts passages à 4-5%, pour dépasser les 10% sur le dernier kilomètre. Gardez-en un peu sous la pédale pour cet ultime tronçon : il décourage bien des cyclistes, en particulier lorsque le vent sévit au col des Tempêtes !


Le sommet semble inaccessible

Le sommet surgit au loin avec sa fameuse antenne de radio-diffusion. Il semble inaccessible, apparaissant toujours aussi loin, tournant après tournant. Cette partie de l’ascension est impressionnante et émouvante.

La pente reste raisonnable sur les quatre premiers kilomètres (7 à 8%). Ne la sous estimez pas ! La fatigue vous la fera paraître plus forte et vous devez garder quelques réserves pour les deux derniers kilomètres qui sont très difficiles.

«Attention Ferdi! Le Ventoux n’est pas un col comme les autres!»
(Raphaël Geminiani à Ferdi Kubler, tour de France 1955)

A 2.5 kilomètres du sommet se dresse une stèle en hommage à Tom Simpson, coureur Anglais, mort d'une crise cardiaque sur les pentes du Ventoux lors du Tour de France de 1967.

Passé le chalet Reynard, la pente reprend à 8 % et augmente progressivement
 
La stèle de Tom Simpson, mort d'une crise cardiaque au Tour de 1967, à 2.5 kilomètres du sommet.

Exposés au soleil et au vent, les derniers kilomètres de l'ascension sont terribles.
Retour - L'arrivée au chalet Reynard   Suite - L'arrivée au sommet
Suivez-nous
sur :
   Google+  
Etat des cols


Partenaires |   | Mentions légales | CGV | Plan de site