Accueil Sport Passion : conseils et entraînement du sportif
Sport Passion   -  Conseils et entraînement
 
x
Suivez-nous sur Facebook
Parcours
- Bonette
- Croix de Fer
- Galibier
- Mont Ventoux
- Madeleine
- Alpe d'Huez

Entraînement, Conseils
- Boisson isotonique
- Entraînement cardio
- Choisir cardio
- Electrostimulation
- Endurance diététique
- Bienfaits endurance
- Améliorer endurance
- Exercices elliptique
- Exercices fractionné
- Home trainer
- Mur du marathon
- Plateforme vibrante
- Choisir plateforme
- Vélo elliptique
- Vélo spinning
- Exercices spinning
- Conseils spinning
- Sophrologie
- Training mental
- Motivation sport
- Faut-il s'étirer ?
- Comment s'étirer
- Comment s'échauffer
- Exploiter l'intersaison
- Grimper un col dur
- Tour 2013
- Astuce du mois

Santé, Fitness
- Antioxydants
- Bracelet connecté
- Brûler ses graisses
- Cellulite
- Hydratation
- Index glycémique
- Métabolisme
- Musculation
- Musculation intérêt
- Sport à jeun
- Sport et poids
- Sport et minceur
- Sucres lents ?
- Musique et sport
- Zumba fitness
- Magnésium et sport
- Oligo-éléments: fer
- Oligo-éléments: zinc

Grands cols
- Etat des cols
- Parcours
- Photos
- Profils

Notre boutique

Accueil > Parcours > Ascension du Mont Ventoux > depuis Malaucène   Retour - Suite

De Malaucène aux Ramayettes

Le démarrage se fait en douceur à la sortie de Malaucène avec une pente relativement faible (maximum 6 %) jusqu’au camping situé un kilomètre et demi plus loin. On traverse quelques vergers et prés. Le sommet du Ventoux n’est pas visible.

La route, qui était devenue plate à la hauteur du camping, augmente soudain sa pente juste après, au niveau d’un virage, passant à 7 % puis 8 %. Il s’ensuit une longue ligne droite de plus de 2 kilomètres évoluant en forêt et présentant à travers les arbres quelques rares points de vue sur la plaine. La pente reste forte jusqu’au kilomètre 5 avec une moyenne de 8.7 % sur cette section et de courts passages à 10-11 %.

On passe une première épingle après 3.9 kilomètres d’ascension et un très court passage à 11 % de pente. La forêt devient moins dense et on aperçoit temporairement le sommet devant.

La pente s’affaiblit dès le kilomètre 5, repassant sous les 6 % sur près d’un kilomètre et restant moyenne ensuite. La montagne redevient visible, puis la vallée des deux côtés de la route (kilomètre 8). A part un court passage à 10%, la pente reste relativement faible jusqu’au chalet forestier des Ramayettes situé à 900 mètres d’altitude au kilomètre 8.9 sur la gauche de la route.

Des Ramayettes au chalet Liotard

La difficulté commence peu après le chalet des Ramayettes, à la sortie d’un virage, et se poursuit sur un peu plus de 4 kilomètres. La pente, qui était alors de 5% sur le dernier kilomètre, passe à près de 7.5 % de moyenne sur le kilomètre suivant puis successivement à 10 %, 9.5 % et 10.7 %. La forêt se fait de plus en plus rare. On traverse quelques places sympathiques pour pique-niquer, des aires de verdures à l’ombre de grands pins.

La pente rebaisse enfin au kilomètre 13.5, à moins de 2 kilomètres du chalet Liotard et une belle vue sur les Alpes enneigées apparaît sur la gauche. La route finit en une longue ligne droite jusqu’au chalet. Le plus difficile est à présent accompli mais il ne faut pas sous-estimer les derniers kilomètres que la chaleur, le soleil, le froid ou encore le vent peuvent rendre terribles.

Au chalet Liotard, appréciez la vue magnifique sur les Alpes par temps clair.

Début de l'ascension, la plaine visible en bas.
  Le chalet des Ramayettes. Le calme avant la tempête.
 
Le chalet Liotard. Le sommet en vue.
 
Les Alpes sont visibles par temps clair.
 
 
Derniers lacets. Vue sur le chalet Liotard et la vallée.
 
Retour - L'ascension détaillée   Suite - Arrivée au sommet
Suivez-nous
sur :
   Google+  
Etat des cols


Partenaires |   | Mentions légales | CGV | Plan de site