Accueil Sport Passion : conseils et entraînement du sportif
Sport Passion   -  Conseils et entraînement
 
x
Suivez-nous sur Facebook
Parcours
- Bonette
- Croix de Fer
- Galibier
- Mont Ventoux
- Madeleine
- Alpe d'Huez

Entraînement, Conseils
- Boisson isotonique
- Entraînement cardio
- Choisir cardio
- Electrostimulation
- Endurance diététique
- Bienfaits endurance
- Améliorer endurance
- Exercices elliptique
- Exercices fractionné
- Home trainer
- Mur du marathon
- Plateforme vibrante
- Choisir plateforme
- Vélo elliptique
- Vélo spinning
- Exercices spinning
- Conseils spinning
- Sophrologie
- Training mental
- Motivation sport
- Faut-il s'étirer ?
- Comment s'étirer
- Comment s'échauffer
- Exploiter l'intersaison
- Grimper un col dur
- Tour 2013
- Astuce du mois

Santé, Fitness
- Antioxydants
- Bracelet connecté
- Brûler ses graisses
- Cellulite
- Hydratation
- Index glycémique
- Métabolisme
- Musculation
- Musculation intérêt
- Sport à jeun
- Sport et poids
- Sport et minceur
- Sucres lents ?
- Musique et sport
- Zumba fitness
- Magnésium et sport
- Oligo-éléments: fer
- Oligo-éléments: zinc

Grands cols
- Etat des cols
- Parcours
- Photos
- Profils

Notre boutique

Accueil > Parcours > Ascension du col de la Croix de Fer > depuis Sainte-Marie-de-Cuines   Retour

Descente sur Saint-Jean-de-Maurienne par la route principale

La pente redevient positive sur 3 kilomètres avec un premier kilomètre à 5% de pente et les deux suivants quasiment plats. On passe 3 tunnels bien éclairés. On enchaîne ensuite avec 5 kilomètres de bonne descente à 8,7 % de pente moyenne pour arriver à Le Crêt. Les Aiguilles d’Arves resurgissent dans le paysage à l’occasion de quelques points de vue. Après quelques bosses faciles sur 2 kilomètres, on rejoint Saint-Jean-de-Maurienne par une route en quasi ligne droite de pente relativement forte (8 à 9,5 %).


L’église baroque Saint-Saturnin date du 17ème siècle

Ascension du col du Mollard

Nous recommandons cette variante qui offre un point de vue superbe sur les Aiguilles d’Arves et plus de tranquillité que la route principale. 5,5 kilomètres sont à gravir pour atteindre le col du Mollard. La dénivelée est de 400 mètres pour une pente moyenne de 7 %. Les deux premiers kilomètres et l’arrivée au col sont les passages les plus délicats dans cette ascension relativement courte et au profil régulier. On traverse quelques hameaux isolés. Les Aiguilles d’Arves apparaissent dans une épingle, plus imposantes que jamais. Le col permet de bénéficier d'une jolie vue sur Albiez-Montrond entouré de ses montagnes.


Albiez-Montrond-le-Vieux

Albiez-Montrond, dit "le Vieux" est un petit village de montagne animé. Depuis le village, deux routes redescendent dans la vallée. La route d’Albiez-le-Jeune rejoint la zone industrielle de Saint-Jean par une petite route en lacets évoluant en forêt et offrant un point sur la ville en fin de parcours. L’autre route rejoint le centre de Saint-Jean après une bonne descente jusqu’à Gevoudaz.

On rejoint Sainte-Marie–de-Cuines par la nationale puis par la départementale D74 

Les Aiguilles d'Arves, omniprésentes sur ce parcours
 
Le pic de l'Etendard visible dans la descente
 
On rejoint Saint-Sorlin par une descente de 6 km à 8 % de pente
 
Saint-Sorlin-d'Arves et la vallée de l'Arvan

Retour - Du col de la croix de fer à Saint-Sorlin


Partenaires |   | Mentions légales | CGV | Plan de site