Accueil Sport Passion : conseils et entraînement du sportif
Sport Passion   -  Conseils et entraînement
 
x
Suivez-nous sur Facebook
Parcours
- Bonette
- Croix de Fer
- Galibier
- Mont Ventoux
- Madeleine
- Alpe d'Huez

Entraînement, Conseils
- Boisson isotonique
- Entraînement cardio
- Choisir cardio
- Electrostimulation
- Endurance diététique
- Bienfaits endurance
- Améliorer endurance
- Exercices elliptique
- Exercices fractionné
- Home trainer
- Mur du marathon
- Plateforme vibrante
- Choisir plateforme
- Vélo elliptique
- Vélo spinning
- Exercices spinning
- Conseils spinning
- Sophrologie
- Training mental
- Motivation sport
- Faut-il s'étirer ?
- Comment s'étirer
- Comment s'échauffer
- Exploiter l'intersaison
- Grimper un col dur
- Tour 2013
- Astuce du mois

Santé, Fitness
- Antioxydants
- Bracelet connecté
- Brûler ses graisses
- Cellulite
- Hydratation
- Index glycémique
- Métabolisme
- Musculation
- Musculation intérêt
- Sport à jeun
- Sport et poids
- Sport et minceur
- Sucres lents ?
- Musique et sport
- Zumba fitness
- Magnésium et sport
- Oligo-éléments: fer
- Oligo-éléments: zinc

Grands cols
- Etat des cols
- Parcours
- Photos
- Profils

Notre boutique

Accueil > Parcours > Ascension du col de la Croix de Fer > depuis Sainte-Marie-de-Cuines   Retour - Suite

L'ascension détaillée

Ce parcours difficile offre de grandes satisfactions par la beauté de ses paysages. L’ascension du col du Glandon est cependant relativement difficile du fait de ses pentes raides, de l’accumulation de kilomètres difficiles et des rares occasions de se reposer. Nous vous recommandons l’ascension du col du Mollard comme variante de ce parcours pour la beauté des vues qu’elle offre sur les Aiguilles d’Arves.

De Sainte-Marie-de-Cuines à Saint-Colomban

On attaque la montée dès la sortie de Sainte-Marie-de-Cuines, dans une grande ligne droite de un kilomètre. Un joli point de vue laisse apparaître la vallée. La route disparaît ensuite progressivement dans une forêt de feuillus principalement. On longe la rivière qu’on entend longtemps sur la droite.


Ste-Marie-de-Cuines, départ du tour

L’ascension se fait de manière régulière à 7,5 % de pente moyenne jusqu’à l’entrée de Saint-Colomban situé 10 kilomètres plus haut. La pente oscille entre 6 et 8 % sur 8 kilomètres avec de très courts passages à 9-10 %. La route est assez agréable sans toutefois offrir de points de vue. Au fur et à mesure de la montée, les arbres deviennent plus rares et on entraperçoit quelques sommets.


Saint-Colomban, début des difficultés

On atteint Saint-Alban-des-Villards après 3 kilomètres de route et Saint-Colomban-des Villards à 1080 mètres d’altitude après 8 kilomètres. A Saint-Colomban, la route redevient à plat sur près de 2 kilomètres. Profitez de ce répit pour reprendre vos forces avant la seconde partie de l’ascension, beaucoup plus irrégulière et difficile. Une fontaine d’eau potable se situe à la sortie du village, sur la gauche.

On attaque la montée dès la sortie de Sainte-Marie-de-Cuines
 
Il faut grimper 20 kilomètres pour atteindre le col du Glandon
 
Vignes et prés précèdent la forêt dans les premiers kilomètres
 
L’ascension se fait de manière régulière à 7,5 % de pente moyenne jusqu’à l’entrée de Saint-Colomban

Retour - Descriptif du parcours   Suite - Arrivée au col du Glandon


Partenaires |   | Mentions légales | CGV | Plan de site