Accueil Sport Passion : conseils et entraînement du sportif
Sport Passion   -  Conseils et entraînement
 
x
Suivez-nous sur Facebook
Parcours
- Bonette
- Croix de Fer
- Galibier
- Mont Ventoux
- Madeleine
- Alpe d'Huez

Entraînement, Conseils
- Boisson isotonique
- Entraînement cardio
- Choisir cardio
- Electrostimulation
- Endurance diététique
- Bienfaits endurance
- Améliorer endurance
- Exercices elliptique
- Exercices fractionné
- Home trainer
- Mur du marathon
- Plateforme vibrante
- Choisir plateforme
- Vélo elliptique
- Vélo spinning
- Exercices spinning
- Conseils spinning
- Sophrologie
- Training mental
- Motivation sport
- Faut-il s'étirer ?
- Comment s'étirer
- Comment s'échauffer
- Exploiter l'intersaison
- Grimper un col dur
- Tour 2013
- Astuce du mois

Santé, Fitness
- Antioxydants
- Bracelet connecté
- Brûler ses graisses
- Cellulite
- Hydratation
- Index glycémique
- Métabolisme
- Musculation
- Musculation intérêt
- Sport à jeun
- Sport et poids
- Sport et minceur
- Sucres lents ?
- Musique et sport
- Zumba fitness
- Magnésium et sport
- Oligo-éléments: fer
- Oligo-éléments: zinc

Grands cols
- Etat des cols
- Parcours
- Photos
- Profils

Notre boutique

Accueil > Parcours > Ascension du col de la Croix de Fer > depuis Saint-Jean-de-Maurienne   Retour

Du col de la Croix de Fer au col du Glandon

On atteint le col du Glandon après 2,5 kilomètres de descente à bonne allure suivie d’une côte courte et facile. On laisse à gauche la route rejoignant Le Bourg-d’Oisans et la vallée de la Romanche ainsi que le barrage de Grand’Maison, visible dans la descente. Ce dernier constitue le plus gros barrage hydro-nucléaire de France. Il alimente de jour une centrale hydroélectrique qui vient compléter la production nucléaire. L’eau est remontée la nuit grâce à l’énergie superflue des centrales nucléaires.


Du col du Glandon à Sainte-Marie-de-Cuines

Les 20 kilomètres de descente du col du Glandon sont un vrai plaisir pour qui aime la vitesse et la beauté des paysages. Le parcours est assez technique sur les premiers kilomètres, avec quelques lacets serrés, une route sinueuse à souhait et plutôt étroite (attention aux véhicules motorisés qui coupent les tournants et aux caravanes qui prennent toute la largeur de la route). On descend dans un premier temps les pentes abruptes d’un cirque montagneux, zigzaguant à travers de vertes prairies surmontées de roches étincelantes aux couleurs multicolores, avant de retrouver plus bas quelques bonnes lignes droites. Les Alpes, dont le Mont-Blanc, sont très visibles par temps clair jusqu’à l’entrée de la forêt qu’on rejoint juste après un petit pont sur un ruisseau.


La vallée séparant les cols de la Croix de Fer et du Glandon

Dès l’entrée dans la forêt, la pente devient très forte, avec un passage à 13 % et une descente rapide jusqu’à Saint-Colomban. Vous pourrez faire le plein des gourdes à la fontaine du village, à droite en arrivant.

Après Saint-Colomban et 2 kilomètres de plat, la descente reprend jusqu’à Sainte-Marie-de-Cuines. La route reste agréable, en forêt, avec quelques tournants dangereux et une pente moyenne et régulière d’environ 7 %. 

Descente vers le col du Glandon
 
Grand'Maison constitue le plus gros barrage hydro-nucléaire de France
 
Le col du Glandon
 
Vue sur le Mont-Blanc dans la descente sur Sainte-Marie-de-Cuines

Les 20 kilomètres de descente du col du Glandon sont un vrai plaisir pour qui aime la vitesse et la beauté des paysages
Retour - Arrivée au col de la Croix de Fer


Partenaires |   | Mentions légales | CGV | Plan de site